AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Like a Game of Cat and Mouse

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Like a Game of Cat and Mouse   Lun 11 Fév - 5:16

Christopher Carter & Joshua P. Sutherland

Mercredi 11 Septembre, 14h30

Au début, ça n'avait été qu'un simple mouvement au coin de l’œil, juste une ombre à la périphérie de son champ de vision. Juste un truc sur lequel il ne valait pas vraiment la peine de se poser de questions, qu'on garde au cas où quelque part au fond de sa mémoire pour plus tard. Le genre de chose qui fini par attiser votre curiosité de par son étrangeté et sa récurrence, mais pour laquelle on ne peut s'empêcher de se dire qu'au final ça ne vaut pas vraiment la peine de perdre son temps à s'y intéresser

Jusqu'à ce que finalement ça cesse d'être le cas.

Un morceau de parchemin dans une main – rendu rigide et imperméable à l'aide de sortilèges au cas où la pluie qui avait cessé momentanément de tomber pour un court instant ne se décide à revenir de manière impromptue – et une plume de chouette fauve dans l'autre, Joshua jeta un rapide coup d’œil autour de lui. De l'herbe fraiche, rendue glissante par la pluie, quelques arbres éparpillés ici et là dans le parc, le lac, que l'on pouvait apercevoir à l'horizon, où se reflétait le gris du ciel nuageux, et quelques élèves courageux qui avaient décidés de s'aventurer à l'extérieur malgré la température catastrophique des derniers jours. Sans doute pas si mal, comme vue.

Mais ce n'était pas ce qu'il cherchait.

Tapotant l'extrémité de sa plume contre son menton, Joshua fronça les sourcils le temps d'un instant avant de frissonner légèrement. Il fallait croire que même son parka couleur citrouille et sa cape noire – une vraie propagande d'Halloween, celui-là - n'étaient pas suffisants pour le garder au chaud dans cette température de merde. Oh, bah, on y pouvait rien, eh.

-Où est-ce qu't'es, fella... murmura-t-il alors fouillait les alentours du regard, un air que l'on aurait presque pu qualifier d'agacé sur le visage. Presque. J'tais sûr de t'avoir vu passer par là, mh...

Fourrant sa plume dans la poche de son manteau, Joshua s'avança d'un pas trainant vers un rocher à quelques mètres de là – pas très grand, pas très haut, mais sans doute suffisamment pour lui donner une meilleure vue d'ensemble. Se hissant – un peu maladroitement, il fallait l'avouer – sur le rocher en question, il s'y assit avant de fouiller une nouvelle fois l'endroit des yeux. De l'herbe, un arbre, un groupe de premières années, un autre arbre, un bosquet en fleurs, un petit blond, ah! Le voilà enfin, ce petit Serpentard.

Esquissant un sourire satisfait, Joshua sortie sa baguette avant de la pointer en direction du petit première année aux cheveux pâles – il n'avait jamais prit la peine d'apprendre son nom -, murmurant un sort à mi-voix. Puis, s'étalant de ton son long sur le rocher en une position que bien des gens auraient sans doute trouvé fort inconfortable, il sortie sa plume ainsi que plusieurs autres morceaux de parchemin qu'il s'empressa de rendre imperméable, les éparpillant un peu partout autour de lui. Relevant la capuche de son parka par dessus sa chevelure en bataille - il venait tout juste de sentir une goute d'eau lui tomber dessus -, Joshua posa son menton sur son poing, sa plume tenue fermement entre les doigts se son autre main, celle-ci posée sur ce qui ressemblait vaguement à une carte pas vraiment détaillée avec un point – intitulé A-Tr-08 - au milieu.

-Allez, bouge... murmura-t-il pour lui-même, ses yeux finissant par se détourner de sa cible pour venir se poser sur un oiseau qui s'était installé un peu plus loin, momentanément distrait.

Oui, vraiment, ce n'était rien du tout, au début. Jusqu'à ce qu'il décide de faire du gamin son cobaye testeur de traceur après l'avoir vu disparaitre d’innombrable fois dieu seul sait où.

Enfin, maintenant, il ne restait plus qu'à réussir à en faire une version qui allait fonctionner dans autre chose qu'un rayon de 10 mètres.

#cc3300
(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Like a Game of Cat and Mouse   Lun 11 Fév - 19:44


“ Who are you ? ”...
Le parc était humide, pour cause : il avait plus pendant presque toute la matinée. Carter, lui, aimait la pluie, contrairement à la plupart des personnes si présentes, qui se couvraient encore la tête pour éviter des gouttes de pluie inexistante. Le jeune blond marchait dans l'allée de terre et de pierres jaunes, tout en appréciant le paisible décors que pouvait offrir Poudlard. À quelques mètre, se trouvait le lac, dans le sens opposé, on pouvait apercevoir l'enclos d'un particulier : Soin des Créatures Magiques. Juste après se trouvait la forêt interdite. Pourquoi était-elle interdite d'ailleurs ? Qu'avait-il – qui ou quoi... – de si dangereux que pour les élèves soit obligé de rester dans ce "Pensionnat" ? Et si ce n'était pas interdit pour empêcher le danger, mais que c'était pour empêcher les élèves de fuir ? Nan. Ce n'était pas logique. Ses parents ne l'auraient jamais envoyé ici... à moins d'avoir eu le cerveau lavé... Décidément, Christopher avait lu trop de romans-catastrophe. Il valait mieux qu'il continu simplement à marcher. Ce qu'il fit.

Et pendant tout cet arrêt, sans marché, une sombre personne, un Serdaigle, si je ne m'abuse, l'avait pris pour cobaye. Pourquoi ? Comment ?

Le pourquoi, le voici : tout simplement parce que Christopher avait eu l'occasion, au cours de la première semaine de créer un club de Journalisme avec d'autres élèves. Bien entendu, les professeurs n'avaient jamais approuvé ce journal. Pour dire, ils n'étaient même pas au courant. Enfin bon. Pour se rendre aux réunions de ce "Club", Christopher devait se rendre furtivement dans la salle de classe numéro Onze. Là où le club avait été conçu. Le plus dur fût de trouver tout le matériel. Mais au final, ça en valait la peine. Le journal devait sortir pour la première fois, la semaine prochaine.
Le qui, ce n'était qu'un jeune inventeur, Serdaigle. Blond, lui aussi. Personne ne pouvait dire ce qu'il avait en tête.

La température était fraîche, malgré le fait qu'on soit encore en été. La température avait brusquement chuté. Christopher venait de sortir du déjeuner, avec les autres élèves. Il avait été assis à la table des Serpentards. Ce qui était parfaitement normal. Le cours qui avait précédé était celui de Vol sur Balais, qui apparemment n'était réservé qu'aux premières années. Cette idée lui plaisait assez. Le vol sur balais, quel enchantement. C'était son deuxième cours sur l'année. C'était passionnant, mais un peu endolorissant. Ce n'était pas exactement comme il se l'était imaginé, mais ce n'était pas trop grave. Ce cours pouvait se montrer passionnant. Remarquez bien, comme ceci est sa première année, ainsi que sa première année en magie, il trouvât tout passionnant. Mais dans certain cours, il avait parfois du mal. Comme au cours de potion, où il n'arrivait pas toujours à doser correctement les ingrédients. Où en cours de Sortilège, où l'effet était soit trop fort, soit pas assez. Et dans bien d'autres cours. Mais le cours qui l'avais le plus perturbé était celui de métamorphose, où le principe était, non pas de se changer, mais de changer les objets environnants. Et bien, ce cours là promettait.

En un instant, Christopher fut parcouru d'un picotement douloureux qui parti instantanément. Il ne put se retenir de lâcher un glapissement de douleur. Mais il y avait eu plus de peur que de mal. Enfin. Si on ne remarque pas le fait que le blondinet était à présent espionné.

Et comme alerté par un sentiment profond, par son instinct, il su que quelqu'un l'observait. Qui ? Où ? Pourquoi ? En tout cas, il était sûr que quelqu'un lui en voulait. « C'est bien ma veine. Et qui me veut autant de mal ? ». Et Christopher cessa de bouger, en regardant autours de lui. Il savait que son "agresseur" le voyait. Peut-être ce dernier jubilait-il ? En tout cas, le jeune Serpentard savait aussi que l'autre le voyait, et que dans un état pareil, cette personne pouvait comprendre que Christopher était au courant...

#006633


Thanks Zo'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Like a Game of Cat and Mouse   Dim 17 Fév - 22:52

Ce fut un léger bourdonnement, tout juste audible, qui le fit quitter des yeux la bestiole à plumes grisâtre sur laquelle son regard était fixé depuis un moment. Fronçant les sourcils, Joshua se redressa un peu, cherchant ce qui avait bien pu produire le bruit – un peu étrange, il fallait bien l'avouer – qu'il venait d'entendre. ''Uh... bizarre...'' pensa le serdaigle lorsqu'il ne parvint pas à trouver quoi que ce soit – mais il fallait dire que dans un endroit comme celui-là, l'extraordinaire faisait sans aucun doute parti de la norme alors ce n'était probablement pas vraiment surprenant. Haussant les épaules, il dévisagea une nouvelle fois le petit première année à quelques mètres de là, enregistrant son expression un peu étrange qui n'était pas sans lui rappeler celle que prenait les souris lorsque acculées au coin du mur par un chat affamé et son immobilité sans doute un peu trop rigide pour être normale.

Uh oh.

Il fallait croire qu'il avait été repéré. Ou enfin, plus ou moins, si l'on considérait que le jeune serpentard ne semblait toujours pas l'avoir vu – chose un rien surprenante en soit, lorsqu'on y réfléchissait comme il faut, au vue de la manière dont-il détonnait dans le décor, habillé comme il l'était. Oh, bah, c'était déjà ça de prit, hein.

Et soudainement, cet espèce de bourdonnement un peu bizarre lui parvint aux oreilles une nouvelle fois, un peu plus fort que précédemment. Baissant les yeux sur sa carte artisanale des environs, Joshua pencha la tête sur le côté, l'air un rien perdu. Le point qui indiquait l'emplacement de son cobaye avait disparut, remplacé par une espèce de tache grise qui n'avait cesse de s'étendre sur le parchemin, lentement mais sûrement – un peu comme une flaque d'huile sur l'eau.

-Damnaigh, soupira-t-il en secouant la tête.

Il fallait croire que son Artefact-Traceur-08 avait échoué. Comme les sept autres versions qu'il avait essayé avant celui-ci, quoi. ''Oh, bah, tant pis hein'' se dit-il en s'étirant – il commençait à avoir vaguement mal aux épaules, installé comme ça -, sortant sa baguette en charme pour rendre à sa pile de parchemins leur souplesse d'origine, les enfonçant dans la poche de son parka. Enfin, tout n'était pas perdu – avec la réaction que sa supposé carte avait eu, c'était sans doute son sortilège de liaison qui n'avait pas tenu le coup. Et si sa théorie était bonne, alors son traceur fonctionnait toujours – restait plus qu'à aller le récupérer.

Se levant, Joshua sauta en bas de son promontoire en pierre, se dirigeant à pas lents vers le jeune garçon blond – et manquant par ailleurs de se casser la gueule sur l'herbe mouillée -, s'arrêtant à sa gauche lorsqu'il était suffisamment près de lui pour le toucher s'il l'avait voulut. Oh, il n'y a pas à dire, un simple Accio aurait été amplement suffisant, mais où était le plaisir là dedans, vraiment?

-Hey, fella, lui dit-il en posant sa main sur l'épaule du serpentard. Bouges pas, t'veux?

Puis, se penchant vers lui – enfin, pencher, c'était vite dit, considérant le fait que la différence de taille entre les deux était plus que minime -, Joshua enfonça sa main dans la poche de l'uniforme du première année, sourd au protestation que le jeune garçon aurait pu émettre. Fouillant un court instant, il fini par en ressortir ce qui ressemblait, bien franchement, à une toupie en bois bon marché – la seule chose qu'il avait sous la main lorsqu'il avait voulu faire son traceur. Et puis, de toute manière, ce n'était pas la forme qui comptait mais bien ce qu'on en faisait, pas vrai?

-Heya... murmura-t-il pour lui-même en reculant d'un pas, son attention fixé sur l'objet qu'il avait entre les mains. Qu'est-c'qu'a bien pu t'arriver, uh?

Se détournant du jeune garçon à côté de lui, Joshua se laissa tomber sans plus de cérémonie dans l'herbe mouillée du parc – au moins, sa cape allait empêcher ses vêtements de finir complètement trempés -, se grattant la tête d'un air vaguement embêté avec le bout de sa baguette. Puis, s'étendant de tout son long sur la pelouse, un bras derrière la tête, il fourra sa baguette magique dans sa poche, levant sa toupie devant ses yeux pour l'examiner sous toutes ses coutures.

Et le tout en ignorant le serpentard à côté de lui - parce que c'était bien plus marrant comme ça.
#cc3300
(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Like a Game of Cat and Mouse   Mer 13 Mar - 15:18

" All Those Friendly People ✖ Funeral Suits "

Reprenons calmement, doucement, et surtout logiquement. Un homme, non : un garçon, vient de prendre une sorte de... noix-toupie de la poche de Christopher. D'ailleurs. Elle sortait d'où, cette... chose ! Christopher ne préféra ne pas bouger du tout, bien trop pétrifié, en réalité pour le faire.

Le garçon, un peu plus âgé que lui, s'allongea sur le sol. Christopher hocha doucement de la tête. « Asile de fou. », murmura-t-il dans un sourire. Il se retourna donc, et parti donc en direction du château. Si on lui posait la question, la réponse serait : « Je rentre chez moi. ». En deux semaines, il en avait vu suffisamment pour savoir qu'il ne serait jamais le meilleur sorcier, d'ailleurs, il commençait à douter d'être un bon sorcier, et assez pour savoir qu'ici, les gens n'avaient pas toute leur tête. La plupart des gens, ici, ignoraient ce qu'était un téléviseur, un cinéma, le théorème de Pythagore ou encore l'utilité d'un canard en plastique. Qu'est-ce qu'il faisait encore ici ? C'était décidé, il rentrait chez lui, à Londres. Il allait écrire à ses parents, les ordonner de venir le chercher. FAIRE QUELQUE CHOSE ! Avant qu'il ne devienne aussi barge que les gens de cette... prison. Des professeurs, Christopher ne s'en était pas des amis. Il était arrivé en retard, il effrayé un professeur. Et il me semble qu'il avait aussi malencontreusement insulté l'un d'eux. Pas d'bol ? C'en était effectivement le cas. C'était à croire que Christopher aurait préféré être un simple moldu. Au moins, là-bas, il connaissait les manières, les gens, les habitudes. Ici... Ici, tout était différent. Il ne savait plus où il en était...

Partir ? Tout de suite ? Christopher finit par en douter. Et si ses parents refusaient ? Il devrait traverser le lac à la nage. Ou bien franchir la Forêt dite Interdite. Et franchement, ces deux options ne lui plaisaient pas vraiment. Alors bon. Autant en profiter de cet après-midi ensoleillé. Surtout que pour une fois dans la semaine.

Le jeune blond alla s'asseoir quelque part dans les herbes, près d'une statue, qui semblait représenter l'une des maison. Tant pis. Demain, qu'avait-il ? Là, ce fut sa mémoire de faire tout le travail, car son horaire était à peu près fichu, faute au lac. D'un coup, ça lui revint. Potion. Il en trembla d'avance. Avoir cours avec Madame Noctis n'allait pas être chose aisée. Chance pour le gamin, il avait pris son manuel de potion avec lui, et se mit à étudier la potion qu'ils avaient vu précédemment en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Like a Game of Cat and Mouse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Like a Game of Cat and Mouse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» All Star Game Lineup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aiguise Méninges :: Poudlard et ses environs ::   :: Le parc-
Sauter vers: