AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toi, moi et ces pestes-là... { Pv Harmony

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Toi, moi et ces pestes-là... { Pv Harmony   Dim 17 Fév - 13:32

" Cesse de faire ta gamine ! "

Vedredi 6 Septembre
13h58

Les couloirs. Toujours pleins. Toujours vide. Jamais entre les deux. C'était comme une pièce à deux faces. Pile, l'endroit était vide, face, il était remplis presque à craquer. Le meilleur moment était probablement lorsqu'il n'y avait aucun élève.

Adriel et Harmony était adossé à un mur, dans la salle des trophée. Eux, ils n'avaient pas cours d'arithmancie. Après tout, étudier des chiffres pour voir l'avenir. C'était très peu pour eux deux. Cette salle était un peu... une sorte de repère pour Adriel. Il aimait bien venir. Voir les coupes, les trophées. C'était amusant, ces quelques photos qui bougeaient, ces noms parfois imprononçables, qui étaient pourtant marqué dans les esprits. Mais au final. Que resterait-il ? Juste des noms et une gloire oubliée. Enfin bon. Ça pouvait être drôle de se balader ici.

Finalement, Adriel se mit à parcourir les allées de trophées et de vitrine. Tombant ainsi sur une coupe de Quidditch d'il y a quelques années. Le nom de toute l'équipe, ainsi que le poste. Les noms se suivaient en liste, dans un ordre bien précis : Gardien, attrapeur, poursuiveurs, batteurs ainsi que les joueurs de réserves. À côté d'un nom et du poste, se trouvait un mot en plus "Capitaine". C'était plus ou moins un honneur d'être capitaine de son équipe. Le jeune espagnol regarda son amie. « Capitaine, hum ? Ça fait quoi ? » dit-il avec un grand sourire. Il était clair que ce poste-là, il n'en voulait pas. Après tout, ça devait être dur de devoir gérer la pression de toute une équipe, avoir tout les regards fixé sur vous, parce que vous avez la tactique. La tactique. Jusqu'à présent, on ne pouvait pas dire qu'elle faisait grand effet. Après tout, Serpentard avait gagné deux années de consécutif. Mais on raconte que c'était parce que notre ancien capitaine était dingue du leur. Et que donc, haha. Il faisait exprès de perdre rien que pour ses beaux yeux. Quant à savoir si c'est vrai...

Mais peut-être que cette année, avec Harmony comme capitaine, ce serait différent ? Elle, elle ne se laisserait dicté que par son envie de victoire. Peut-être que voilà. Cette année, Gryffondor allait gagné. Rien que par sa présence, Adriel en était sûr. Elle était capable de vous décrochez les étoiles d'un simple regard. Elles atterrissaient toute dans ses yeux, pleins d'espoir. Harmony était une fille différente, mais parce qu'elle est trop dans ce qu'elle fait. Elle aime aidé. Elle est faite pour aidé ceux qu'elle aime, ceux qu'elle ne connaît pas. Elle serait capable d'aider ceux qu'elle déteste.

Peut-être était-elle faite pour devenir professeur. Mais d'abords, elle avait la ferme intention de devenir une pro de Quidditch. Peut-être allait-elle finir comme super-entraîneuse ? Ce serait drôle. Mais au final, pour eux deux. Il y aurait quoi ?

Elle, elle allait partir au tours du monde, lui, il allait sûrement retourner en Espagne, ou aller en ras campagne anglaise, pour aller élever ses créatures magiques. Au final. Ils seraient séparés par des milliard de kilomètres, et probablement qu'ils ne se reparleraient plus. Pas forcément par haine ou quoique ce soit... mais plus par oublis. Ils ne seraient plus l'infernal duo qu'ils ont été pendant cinq as auparavant. Au final, il ne resterait probablement pas grand chose. Mais en attendant, la vie était comme le Chat de Strodinger. Ni mort, ni vivant !

On ne sait pas ce que l'avenir nous réserve ! Et il peut réservé bien des surprises...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toi, moi et ces pestes-là... { Pv Harmony   Dim 17 Fév - 14:15



Oh I'm so glad to be with you today

Pourquoi aimait-il à ce point la sale des trophées ? Certes l'endroit avait son charme, mais il était tellement sombre... Et la poussière des lieux la faisait éternuer. Mais elle ne se plaignait pas, appréciant trop les moments si complices qu'ils passaient ensemble. Quand il n'y avait personne, qu'ils discutaient de tout et de rien et que les fous rires éclosaient à une vitesse folle. Elle était heureuse d'être la seule à savoir le faire rire comme ça, elle adorait se dire qu'il lui offrait autant de son temps. S'il avait su... S'il avait su rien n'aurait été pareil, mais il ne saurait jamais. C'était l'un des rares sujets sur lesquels elle acceptait de se taire, laissant sa grande gueule de côté.

« Capitaine, hum ? Ça fait quoi ? »

Un immense sourire naquît sur les lèvres d'Harmony. Pour le moment, elle n'avait annoncé la nouvelle qu'à Adriel, laissant la surprise au reste de l'équipe.

« Si tu savais depuis combien de temps j'en rêvais... Je vais vous tyranniser, vous épuiser ! Je hanterais vos rêves, moi et les entraînement atroces que je vais vous faire subir. Cette année, la coupe est à nouuuus ! »

Elle avait crié sur la dernière phrase, levant les bras au ciel, avant d'éclater de rire et de s'appuyer sur le mur de pierres glaciales. Pointant du doigt une vitrine vide, elle ajouta :

« Tu vois, ils mettront notre trophée juste ici. Il y aura notre nom en lettres dorées et tout le monde verra que les Gryffondors sont trop puissants. »

Dans sa tête, elle avait déjà planifié tout un programme d'entraînement diabolique. Elle savait que l'équipe était plus motivée que jamais, après deux victoires écrasantes de Serpentard. Cette petite histoire qui se disait sur les deux précédents capitaines rouges et verts l'avait longtemps fait sourire, mais n'avait en rien apaisé la douleur cuisante de leurs injustes défaites. Car Harmony se plaisait à croire que les Griffons étaient les meilleurs.

Pendant les vacances, Adriel lui avait salement manqué. Le courrier qu'ils échangeaient ne valait pas la proximité qu'ils avaient à l'école. Et plus tard, alors ? Elle ne voulait pas qu'ils perdent contact, plus tard. Elle ne laisserait pas la vie les séparer, et elle espérait qu'il en avait conscience. Elle aurait bien voulu faire quelque chose. Lui prendre la main par exemple. Tout doucement, juste pour voir... Non, elle ne le ferait pas, ça va pas la tête ! À la place, elle allait dire une vanne débile. Mais elle fut interrompue par, de l'autre côté de la porte, le claquement de talons sur le sol, les gloussements intempestifs d'une bande de commères qui pensaient être discrètes alors qu'elles entrebâillaient la porte dans un vacarme monstre. Harmony leva des yeux contrariés vers Adriel.

« Tes groupies sont insupportables, Ozzy. »

Parce que des groupies, il en avait. Adriel était ce garçon mignon, membre de l'équipe de Quidditch et délicieusement inaccessible. Autrement dit, Adriel était l'idéal d'un bon paquet de pimbêches et autres pétasses qui jalousaient Harmony. Soit-disant qu'elle était amoureuse de lui, qu'elle les empêchaient de l'approcher. Pfff, n'importe quoi.

couleur : crimson
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toi, moi et ces pestes-là... { Pv Harmony   Dim 17 Fév - 15:24

" Tu crois que ça deviens illégal si je les pousse par-dessus la fenêtre ? "

« - Tu vois, ils mettront notre trophée juste ici. Il y aura notre nom en lettres dorées et tout le monde verra que les Gryffondors sont trop puissants.
- Bien entendu que la coupe sera à nous ! Après tout, nous sommes des Gryffondors ! ». Et les deux enfants se mirent à rire. Il n'y avait vraiment qu'elle qui lui faisait cet effet. Aucun autre le faisait autant rire. À part peut-être ses frères et ses parents. Ceux-là, ils avaient le don de faire ressortir le vrai Adriel. Fran, elle. C'était plus un copine qu'une véritable amie. Mais ce n'est pas pour autant qu'il ne rigolait pas avec elle. Mais moins qu'en compagnie d'Harmony.

On pouvait voir à la tête de la jeune fille qu'elle avait en tête quelque chose encore plus machiavélique qu'une conquête du monde. Mais qui pouvait savoir ce qu'elle avait en tête ?

Des bruits sortaient de derrières les portes, des bruits familiers. Ces cris d’hystériques provenaient d'une petite poignée de Poufsouffle. Ces jeunes femmes n'étaient autres que les "Fan-girls" auto-nommées d'Adriel. Le jeune soupira. Ces filles étaient vraiment agaçantes. Pourquoi est-ce qu'elles le collaient autant ? Parce qu'il était probablement le dernier joueur de Quidditch masculin encore célibataire ? Ou parce qu'elles aiment juste casser les pieds aux gens qui les entourent ?

La jeune fille repris la parole : « - Tes groupies sont insupportables, Ozzy.
On sait pas si ce sont elles ou juste quelqu'un d'autre. Et puis, Ozzy, c'est un chien. » dit-il, en lui faisant un clin d’œil.

Au final, Harmony avait eu raison. Un groupe de jeunes Poufsouffles se ramenèrent, discutant de leur impatience à voir les matches à venir de Quidditch, tout en étant prêtes à sauter sur Adriel dès qu'elles l'apercevraient. Et la jeune brune se recolla à son mur, tout en tentant d'ignorer les groupies. Adriel, quant à lui, se fit très discret et se mit à lire les inscriptions. Il était maintenant à croupie, et était maintenant encore plus petit que d'ordinaire. Sa jolie amie la dépassait d'au moins onze centimètres. Grande ? Oui. Elle l'était. Petit ? Ça, pour son âge, il n'était pas grand. Mais entre Adriel et Harmony, ça n'avait jamais dérangé.

Les groupies, elles, elles rapprochaient dangereusement, et Adriel ne savait pas quoi faire ? S'abaisser encore plus et traîner dans la poussière ? Déjà la boue, s'était suffisant, mais la poussière. Ça, non.

« Hey ! Harmo ' ! On fait quoi maintenant ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toi, moi et ces pestes-là... { Pv Harmony   Dim 17 Fév - 19:11



But please tell these bitches to run away

Il fallait être bien naïf pour pouvoir encore douter que ces rires niais pouvaient ne pas appartenir à la cour de sieur del Lirio-Negro. De toute manière, il en eut la preuve quelques instants après, quand un troupeau de jeunes filles de Poufsouffle vinrent empiéter sur leur espace vital. Tandis qu'elle feignait de les ignorer, lui tentait tant bien que mal de se faire discret, ce qui semblait avoir marché pour quelques instants au moins : apparemment, ces demoiselles n'étaient venues ici qu'en suivant Harmony, puisqu'il semblait être de notoriété publique dans leur cerveau amoindri qu'Harmony = Adriel. Quand les Poufsouffles aperçurent la Gryffondor, elle entendit quelques remarques désobligeantes sur "cette grande perche de Sparkle". Encore quelques unes sur "cette conne qui se la pète parce que son père est célèbre". Elle répondit aux critiques par un regard noir, qui fit taire la plupart des jeunes filles : personne n'était étranger au fait que la sixième année était plutôt impulsive et assez dangereuse quand elle s'y mettait. Bien à l'abri des regards derrière sa vitrine, Adriel murmura :

« Hey ! Harmo ' ! On fait quoi maintenant ?! »

Soudainement traversée par une idée lumineuse, Harmony lança d'une voix claire :

« Ozzy, au pied ! »

Adriel comprit bien évidemment le message, c'est pourquoi quelques secondes plus tard, ce fut un gros chien aux canines acérées qui vint s'asseoir aux pieds de la Gryffondor. Lui grattant le sommet du crâne avec un sourire amusé, elle poursuivit :

« Super, t'es un bon chien Ozzy. »

À côté, les conversations s'étaient tues. Sans doute les filles étaient-elles impressionnées par la carrure du canidé. Mais les calculs d'Harmony s'avérèrent faux sur un point : loin de faire fuir ces filles, sa ruse eut plutôt l'effet inverse, chose dont elle se rendit compte quand l'une des pimbêches murmura à une autre d'une manière fort peu discrète : « Va vite chercher un préfet ou un prof, on la tient ! ». Une petite brune partit donc, alors que d'autres restaient sur place. Impossible de fuir, pris au piège. Elle lâcha un long et profond soupir. Ces filles. Elle les détestait. Vraiment.

couleur : crimson
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toi, moi et ces pestes-là... { Pv Harmony   Lun 18 Fév - 22:58

" Come with me and be dream

« Ozzy, au pied. ». Et au lieu de sortir de là un jeune homme, sorti un superbe chien au pelage noir-brun. Un Berger belge Groenendael. 62 cm au garrot. Ses yeux était brun, presque rouge. Presque aussi rouge que les lunettes que portait toujours Adriel, autours de son cou. Certains vous diront que ce n'est qu'une bête coïncidence. Mais ça n'est pas le sujet du jour.

Adriel n'avait pas coutume d'obéir aux ordres qu'on lui donnait. Encore moins quand il s'agissait d'Harmony. Du moins, c'est ce qu'il se faisait croire, car il était d'ailleurs plus prompt à lui obéir. En réalité, ça devait être la seul personne à qu'il suivait les consignes à la lettre, comme si chaque mot était une douce rêverie. Comme si ils étaient la clef de sa liberté. Il aimait le son de sa voix, son doux visage, éclairé de joie et de passion constante lui donnait toujours le sourire. En première année, ça avait suffit. Lui, il pleurait, caché dans un endroit, qui devint leur, peu de temps après. Il pleurait. Pourquoi est-ce qu'on se moquait de lui ? De son accent ? Pourquoi fallait-il qu'il soit différent ? Il pesta sur son statue de sorcier. Et se souvient d'une vieille discussion qu'il avait eu il y a bien longtemps, avec sa grand-mère, du temps où elle était encore vivante.

* * *

« - Détestes-tu réellement ça ? La magie, et ses règles ? » il ne répondit pas. Mais la réponse parlait d'elle-même : oui. « - Alors détestes-la autant que tu peux. Au final, tu te rendras compte que ça n'en valait pas la peine. Mais si ça peut te soulager, c'est toujours bon à prendre. » Adriel n'avait que neuf ans. S'ils avaient déménagé en Angleterre, c'était à cause de lui. Il le savait. Soit-disant à cause du travail. N'importe quoi. Son père n'aurait jamais dû déménager. C'était seulement pour lui sauver la mise. Et au final, il remportait quoi ? Il n'était que très malade, et ceux un hôpital anglais pouvait pratiquer cette opération, à cette époque. Il fut sauver. Certes, mais depuis, il n'a plus jamais touché un pinceau... Et ça, même Harmony l'ignorait.

* * *
« Super, t'es un bon chien, Ozzy. ». Pour seule réponse, une forte respiration de la part du chien. Le regard du canin se pencha vers les jeunes filles. Aie. L'une d'elle était partie trouver un préfet, ou un professeur. Ce n'était pas bon. Réfléchi, Adriel, réfléchi!. Son cœur battait plus vite que prévu. C'est pas seulement toi qui est en jeu. C'est surtout Harmony... Elle risque l'expulsion.... Pourquoi est-ce qu'il s'en intéressait tant ? Parce que c'était son amie... ? Non. C'était plus que ça. Plus personnel. Parce qu'il lui était redevable. Parce qu'elle était pratiquement sa propre amie. Oui. C'était égoïste, mais C'est parce que.... Il put finir de penser sa phrase. Il fallait agir. Ce qu'il fit. Il s'approcha du groupe de jeunes filles, et se mit à grogner. Non. Il ne les aimait pas. Mais lorsqu'il était Ozzy, ça devenait réciproque. Elles ne les aimaient pas. Ni lui, ni Harmony.

Oooh. L'esprit d'Adriel en était confus. Pourquoi au final faisait-il autant pour elle ? Autant de conneries pleine de bonnes intentions ? Elles pouvaient tout aussi bien prétendre qu'elles avaient été agressées par le chien.

C'était décidé, si Harmony avait des problème, Adriel en assumerait toute les représailles. Car après tout, c'était de sa faute. Il lui devait au moins ça, à sa meilleure amie. Depuis qu'il était ici, il n'avait eu personne, à part elle. Puis s'est ajouté Fran. Mais avec elle, c'était différent. Plus amical qu'autre chose. Adriel et Harmony, ils se comprenaient, d'un regard, l'étincelle s'allumait. Ils savaient pratiquement de quoi l'autre pensait. Même une potion de Polynectar n'aurait pas effet sur eux, tant ils se connaissaient. Aurait-ce été différent, si dans le train, Adriel s'était montré amical ? Aurait-ce été différent, si en aucun cas il n'était parti à la salle des trophées pleurer ? Que se serait-il passé si il n'avait pas pris des cours de locution avec elle ? Rien. Et pourtant tant de choses auraient changées.

Ozzy, trop occupé dans ses pensées et par les jeunes filles, n'avait jamais remarqué le trophée, abandonné en coin, là-bas où était marqué le nom de son grand frère, qui lui était devenu un fantastique attrapeur... poste qu'il avait déjà abandonné, il y a deux ans, pour rester plus longtemps auprès de son amour... Arrivera-t-il un jour, où Adriel pourra aimer ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toi, moi et ces pestes-là... { Pv Harmony   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toi, moi et ces pestes-là... { Pv Harmony
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La musique reflète nos sentiments • Harmony
» Présentation de Harmony Lin [Validée]
» PV Série Pégasiens 3/4
» Harmony ♀ Louveteau
» 02. You can leave your hat on

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aiguise Méninges :: Poudlard et ses environs ::   :: Salle des trophées-
Sauter vers: