AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1ère année - Serdaigle / Serpentard

Aller en bas 
AuteurMessage
Noah Valentyne
Métamorphomage

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 10/02/2013
Année / Emploi : Professeur de Métamorphose
Composition de la baguette : Ébène,Ventricule de dragon, 32 cm, flexible
Animal de compagnie : Monsieur Sire Blaireau le Chat


MessageSujet: 1ère année - Serdaigle / Serpentard   Ven 22 Fév - 22:54

Lundi
2 septembre
16 à 17 h

Il était à peine 16 h, et pourtant Noah venait de finir son sixième cours de la journée. Le lundi était de loin sa journée la plus remplie, où il devait assurer sept cours. Il n’en revenait pas de devoir enchaîner cours après cours. L’année venait à peine de commencer, la première journée d’école n’était pas encore finie, et pourtant Noah était déjà épuisé. Il était pourtant habituellement plutôt énergique, mais il s’était trop donné durant les premiers cours et ignorait comment il ferait pour rester aussi joyeux et enthousiaste pour le cours qui allait commencer.

Les 5e années de Gryffondor et Poufsouffle venaient à peine de sortir, et les 1e années Serpentards et Serdaigle allaient arriver d’un moment à l’autre. Noah rangea donc le Manuel du cours moyen de métamorphose dans son bureau et sortit les Théories de la métamorphose transsubstantielle qu’il posa sur son bureau en bois.

Aucun des élèves n’arrivaient et Noah se demanda dans quelle classe ils étaient précédemment pour prendre autant de temps. Il réalisa soudainement qu’il avait sortit le mauvais livre. Il aborderait sûrement les Théories avec les 7e années, mais pas avec des petits. Et encore moins lors de leur premier cours de métamorphose! Il échangea donc rapidement de volume avec le Manuel de métamorphose à l’usage des débutants et alla se poster devant la porte.

Les jeunes sorciers arrivèrent et Noah n’attendit que très peu avant de fermer la porte derrière eux. Il marcha jusqu’au-devant de la classe, où il prit la parole, souriant:

-Bonjour et bienvenue dans le cours de métamorphose! Je m’appelle Noah Valentyne et je serais votre professeur! J’espère que nous passerons une excellente année ensemble!

Il sourit en parcourant la classe du regard et continua:

-Bien! Alors, pour commencer, qui pourrait me parler de la métamorphose? … D’accord, alors, la métamorphose est l’art de changer la forme ou l’apparence d’un objet. Il s’agit d’une des matières les plus complexes et dangereuses. Pour cette raison, je vous demande un comportement exemplaire en tout temps, et surtout lorsque nous mettrons en application des sorts. De plus, la métamorphose nécessite de la concentration, des mouvements de baguettes précis et une prononciation impeccable.

Noah sourit à nouveau, bien qu’il n’ait pas vraiment arrêté de sourire, pour ne pas que les élèves aient l’impression qu’il est sévère. Il ne voulait pas leur faire peur dès le premier cours.

-Il y a quatre principales catégories à la métamorphose. Tout d’abord, la transformation, que nous verrons cette année. Le but de la transformation est d’altérer une certaine cible, comme un animal ou un objet. Deuxièmement, l’effacement, qui permet de faire disparaître notre cible. L’effacement est le contraire de la conjuration, où l’on invoque un objet ou un être pour une durée limitée. Finalement, la dématérialisation permet de faire revenir à sa forme normale tout ce qui a été précédemment modifié. Cette forme de métamorphose est donc à la fois une transformation et un contre-sort.

Il parcourut à nouveau son assistance du regard en souriant, sans se soucier des crampes qu’il aurait certainement aux joues plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Marsh
Mmmh... ?

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2013
Année / Emploi : 1ère Année
Composition de la baguette : Cerisier – Crin de Licorne – 25 centimètres – Souple.
Animal de compagnie : Myst ( Chat )


MessageSujet: Re: 1ère année - Serdaigle / Serpentard   Lun 25 Fév - 22:03

Enfin. Dernier cours de la journée. L’année avait commencé, je vous le donne en mille, par deux heures de cours avec les Gryffondors. De quoi vous dégouter d’apprendre la magie. Seize heures sonnaient, et voila que la foule d’élèves indifférents rangeait ses affaires, pour se diriger vers le cours suivant : Metamorphose. Je suivis le mouvement. Le trajet me parut interminable, mais finalement, nous y étions tous. J’étais assez curieux de voir quel professeur nous allions avoir. La porte se referma juste après mon passage, et j’allais m’installer à une table libre sans plus d’égard au reste des élèves. Je scrutais le professeur.

Il souriait. Voila la chose la plus évident que je puis dire sur lui. Il souriait, comme un idiot. J’attendis longtemps qu’il finisse son interminable – et ô combien relativement peu intéressante – explication sur le pourquoi du comment, avant de prendre ma plume et de griffonner – non, non « dessiner » est mieux ; griffonner, c’est brouillon, et ça ressemble à Gryffondor. Une horreur. – quelques habiles caricatures dans la marge. L’ennui. L’ennui était déjà présent, après seulement cinq minutes de cours.

Je tournais lentement les pages de mon livre, soufflais un mot ironique sur le sourire niais de monsieur notre professeur à mon voisin, puis je m’appuyais contre le dossier. J’imaginais déjà toutes les choses qui seraient rendues possibles dès que je maitriserais quelques uns de ces sorts. Faire disparaitre, réapparaître, tout transformer… que des choses en perspectives très amusantes. Et utiles. Finalement, cela n’allait pas être si terrible. L’après-midi avec les Serdaigles compensait relativement bien la désastreuse mâtinée – de quoi vous donner envie de haïr définitivement les lundis matin. Je levais une main inquisitrice.

« Monsieur Valentyne. Par quoi allons-nous commencer ? »

De grâce, que l’on commence avec quelque chose d’intéressant. Transformer des choses, en théorie, ça peut être lassant, et en pratique, relativement amusant. Je caressais déjà ma fidèle baguette du bout des doigts. Ma soif de connaissance grandissait de jour en jour. La connaissance est le pouvoir. Le pouvoir est la réussite. La réussite est l’indépendance.
Et l’indépendance, c’était une forme de bonheur parfait.

Je n’écoutais que distraitement la réponse du professeur. Je me laissais divaguer lentement dans les sphères de mon imagination. Dans ma tête défilaient toutes sortes de choses, mémoires de ce qu’il me restait à faire. Tout d’abord, réussir ma scolarité. Me faire bien voir des professeurs était important, mais pas absolument nécessaire. Etudier, voila la clé du succès. J’avais déjà feuilleté la plupart de mes livres dans le train. Mais rien ne vaut un cours. Je replaçais une mèche derrière mon oreille, et m'apprêtait à prendre des notes. Commençons, commençons, alors que nos coeurs avides de savoir se tendent vers celui qui enseigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Reilly

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 15/01/2013
Année / Emploi : 1e année
Composition de la baguette : Orme, 34 cm, crin de licorne
Animal de compagnie : Arielle, une chatte


MessageSujet: Re: 1ère année - Serdaigle / Serpentard   Mer 27 Fév - 15:18

Dernier cours de sa première journée à Poudlard et Elisabeth était enchantée. Elle se rendait compte qu’elle aurait beaucoup de travail mais peu lui importait, elle n’avait pas peur de travailler et dans son collège moldu, ça aurait été la même chose. Elle était tellement impatiente de faire de la magie ! Et depuis qu’elle avait vu le directeur transformer une écharpe en diadème, la métamorphose était la matière qu’elle attendait avec le plus d’impatience, espérant pouvoir faire de même très prochainement.

Elisabeth était donc l’une des premières élèves à arriver en classe, se dépêchant, courrant presque en remontant des serres après le cours de botanique. Normalement, elle aurait attendu ses camarades, se déplaçant avec ses copines de chambre, mais celles-ci traînaient un peu trop à son goût. Même la belle vue du parc, pourtant sous un ciel couvert, ne la retarda pas. Il n’était pas question de rater une minute de cours ou de faire mauvaise impression au professeur.

Arrivée dans la salle de classe, elle alla s’asseoir au premier rang, pour ne pas perdre une miette de ce cours qu’elle attendait tant. Elle s’assied, un peu essoufflée d’avoir monté les six étages aussi vite mais sorti ses affaires et son livre avec un vrai entrain, le sourire aux lèvres.

Le professeur ferma la porte assez rapidement, retourna devant la classe et se présenta :

- Bonjour et bienvenue dans le cours de métamorphose! Je m’appelle Noah Valentyne et je serais votre professeur! J’espère que nous passerons une excellente année ensemble!

C’était un homme assez jeune, bien plus que l’étaient ses parents, charismatique, il avait l’air agréable, il avait lui aussi un beau sourire aux lèvres et continua :

- Bien! Alors, pour commencer, qui pourrait me parler de la métamorphose? … D’accord, alors, la métamorphose est l’art de changer la forme ou l’apparence d’un objet. Il s’agit d’une des matières les plus complexes et dangereuses. Pour cette raison, je vous demande un comportement exemplaire en tout temps, et surtout lorsque nous mettrons en application des sorts. De plus, la métamorphose nécessite de la concentration, des mouvements de baguettes précis et une prononciation impeccable.

Elisabeth n’était pas ce qu’on appelle une adepte du danger, bien au contraire mais les paroles du professeur n’affectèrent quasiment pas son enthousiasme. Elle eut bien une petite boule au ventre, toujours pas complètement rassurée par la magie et dans son nouvel univers mais elle avait tellement hâte de commencer, d’apprendre, de maîtriser tous les aspects de la magie. Elle n’osait toujours pas imaginer tout ce qu’elle pourrait faire avec mais rêvait déjà d’une vie enchanteresse, pareille à celle d’une héroïne de conte de fées.

Quand le professeur eut terminé de présenter son cours, un élève de Serpentard, dont elle ne connaissait pas le nom, leva la main et demanda par quoi ils commenceraient. C’était légèrement impertinent mais la jeune Serdaigle ne s’en offusqua pas, elle attendait la réponse avec impatience, sautillant presque sur son siège, comme si elle avait eu une envie pressante.

_________________
¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1ère année - Serdaigle / Serpentard   Mer 6 Mar - 13:24

    La dernière heure de cours de la journée venait de sonner et déjà Mary-Alice suivait ses camarades pour le cours de Métamorphose. Elle avait eu toute une matinée horrible avec les Gryffondor et elle devait maintenant se hâter de retrouver les Serdaigles, les petits rats de Bibliothèque. Mais avouns-le, Mary avait faillit se retrouver dans cette maison... Som ambition avait juste été plus forte que son intelligence...

    Mary-Alice arriva donc ans grande motivation dans la salle de cours de Métamorphose. S'il y'avait bien une matière que la brunette appréhendait aussi bien que les Potions, cétait la métamorphose... Pourquoi me demandez-vous ? Et bien, parce que la petite vipère était bien trop maladroite pour savoir enchanter un animé en inanimé et vice-versa... Elle avait donc dans l'idée de se mettre à coté d'un "piaf" comme elle aimait les appeler, simplement pour ne pas avoir à faire tout le boulot.

    Son voeu s'exauça lorsqu'elle remarqua, en entrant dans la pièce, une jeune fille Bleue et Bronze, seule à une table. Sans prendre la peine de demander, la Verte et Argent prit donc place aux côtés d'Elisabeth et sortit ses affaires, tout en écoutant le professeur et ses conseils.

    Mais comme elle savait déjà tout ce qu'il disait, elle ne pût s'empêcher de pousser un soupir, tout en jetant un regard en coin à sa voisine de table qui semblait excitée comme une puce. Mais pourquoi ne pas faire un peu de conversation avec elle, pendant que le prof continuait ses explications interminables et ennuyeuses ?

    C'est donc contre son gré et en essayant de paraitre sympathique, que la brunette chuchota :

    -Moi c'est Mary-Alice. Dis, tu trouves pas que c'est super ennuyeux comme cours ?
Revenir en haut Aller en bas
Noah Valentyne
Métamorphomage

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 10/02/2013
Année / Emploi : Professeur de Métamorphose
Composition de la baguette : Ébène,Ventricule de dragon, 32 cm, flexible
Animal de compagnie : Monsieur Sire Blaireau le Chat


MessageSujet: Re: 1ère année - Serdaigle / Serpentard   Jeu 7 Mar - 17:15

Noah venait à peine de terminer ce qui était pour lui une introduction sommaire et rapide de la métamorphose. Son discours sur les différentes catégories de la métamorphose servait surtout pour les Nés-Moldus, car, selon lui, tout élève ayant au moins un parent sorcier devrait déjà savoir cela. Il comprenait donc que cette partie soit ennuyante pour certains, mais il ne s’attendait pas du tout à la remarque qu’un élève de Serpentard lui fit en levant la main:

-Monsieur Valentyne. Par quoi allons-nous commencer ?

Noah, qui allait continuer à expliquer la matière, se tut. Au fond de lui, il était stupéfait. Non mais, et la patience dans tout ça? Sa question frôlait l’impertinence. Si Noah n’aurait pas été Noah, il aurait sûrement cessé de sourire et aurait répondu plus sèchement. Mais Noah étant Noah, il continua de sourire et expliqua:

-De la première à la troisième année, vous ne ferez que de la transformation. Ce n’est que pour vos BUSE que vous apprendrez l’Effacement, et pour la Conjuration et la Dématérialisation, vous devrez attendre vos ASPIC.

Lorsque Noah finit de répondre à la question du Serpentard, il remarqua que celui-ci n’écoutait déjà plus. Une jeune fille de Serdaigle, assise juste en avant de lui, sautillait, visiblement très contente d’être en classe de métamorphose. Noah, tout content de voir qu’au moins un élève suivait son cours avec entrain, lui sourit et continua son cours, sans prêter plus attention à l’élève vert et argent.

-Je disais donc, que ces types de métamorphoses, et surtout la conjuration, sont régies par des règles. Les Lois Élémentaires de la Métamorphose, de Gamp, sont les plus connues. Est-ce que quelqu’un en connaît quelques-unes? Non? Bon! Tout d’abord, on ne peut pas créer de la nourriture, de l’amour véritable, de la vie, de l’information ou de l’argent. Pour des raisons pratiques, il est également impossible de créer une habitation ou tout autre objet complexe.

Il eut un petit rire en se souvenant des nombreux échecs qu’il avait essuyé en essayant de créer des objets bien trop complexes pour lui. Il avait déjà essayé, avec une de ses sœurs, de conjurer une cabane dans un arbre. Bien sûr, Noah avait oublié qu’il fallait des clous pour tenir les planches de bois ensemble. Quelle n’avait pas été leur surprise lorsque la cabane s’était écroulée dès qu’ils y étaient entrés!

-Pour pouvoir créer ou transformer un objet en maison, il faudrait que vous soyez capable d’imaginer, au moment de lancer le sort, tous les moindres détails de la maison que vous voulez, sans quoi ça ne pourrait fonctionner. Je ne crois pas nécessaire de préciser qu’il est également impossible de modifier la température extérieure. Maintenant, veuillez ouvrir vos manuels à la page 6.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Reilly

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 15/01/2013
Année / Emploi : 1e année
Composition de la baguette : Orme, 34 cm, crin de licorne
Animal de compagnie : Arielle, une chatte


MessageSujet: Re: 1ère année - Serdaigle / Serpentard   Ven 8 Mar - 11:01

Pendant que le professeur continuait son discours qu’Elisabeth écoutait avec attention, une élève de Serpentard vint s’asseoir à coté d’elle. Elle était assez petite, brune et avait l’air complètement blasée. Comment pouvait-on être si peu motivée par un cours de magie, qui plus est son tout premier cours de métamorphose ! La jeune Serdaigle savait que les élèves nés de parents sorciers en savaient plus qu’elle sur beaucoup de choses, mais ils ne savaient pas vraiment faire de magie et ils avaient plein de choses géniales à apprendre !

Valentyne continua, ils allaient commencer par apprendre à transformer des choses. Comme des échappes en diadèmes pensa Elisabeth avec un large sourire. Elle trépignait d’impatience ! Le professeur lui rendit d’ailleurs son sourire, ce qui la mis en confiance. Elle se sentait comme un poisson dans l’eau.
Puis, le professeur posa une question :

    - Je disais donc, que ces types de métamorphoses, et surtout la conjuration, sont régis par des règles. Les Lois Élémentaires de la Métamorphose, de Gamp, sont les plus connues. Est-ce que quelqu’un en connaît quelques-unes?

Elisabeth se souvenait d’avoir lu ça, elle avait la majorité de ses livres pendant le peu de temps qu’elle avait eu avant la rentrée et se souvenait vaguement, les lois de Gamp… Le temps qu’elle mette ses idées en place, le professeur avait continué son explication. Tant pis. Au moins cette fois-ci, elle espérait s’en souvenir.

La jeune fille à coté d’elle poussa alors un énorme soupir. Elisabeth lui lança un petit regard en coin, ennuyée par son comportement. Elle ne sembla pas l’avoir remarqué, car elle décida d’engager la conversation :

    - Moi c'est Mary-Alice. Dis, tu trouves pas que c'est super ennuyeux comme cours ?

Toujours avec son regard lourd de reproche, se redressant sur son siège encore plus qu’elle ne l’était déjà, la jeune Serdaigle répondit :

    - Moi c’est Elisabeth. Et le cours est très intéressant.

En d’autres circonstances, elle aurait été ravie de parler avec cette fille, surtout en ce moment, elle était impatiente de se faire de nouvelles amies, mais pas pendant les cours, surtout les premiers cours, elle ne voulait pas en manquer une miette.

Le professeur leur indiqua ensuite d’ouvrir leurs livres à la page 6, ce que s’empressa de faire Elisabeth. Sa camarade ayant été beaucoup moins rapide qu’elle et pour essayer de relancer la communication avec celle qui avait fait l’effort d’être agréable avec elle sans déranger le cours, elle lui proposa :

    - Tu veux regarder avec moi ?

_________________
¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1ère année - Serdaigle / Serpentard   Sam 9 Mar - 10:55

    La professeur de Métamorphose continua inlassablement d'expliquer son cours mais Mary-Alice n'écoutait déjà plus. Elle savait très bien qu'elle n'aimerait pas ce cours qui demandait une importante concentration et un savoir faire énorme en matière de magie. De ce fait, elle préféra faire la conversation à sa camarade de classe, sans déranger les autres élèves qui écoutaient avec attention. Après tout, ce n'était pas forcément parce qu'elle n'aimait pas ce cours qu'elle devait déranger toute la classe...

    La gamine se présenta donc à la Serdaigle, tout en lui demandant ce qu'elle pensait du cours. Et vu le regard qu'elle se mit à lui lancer, ce devait être intéressant pour elle. La petite Aigle se présenta donc et répondit que le cours était passionant. Hausant les épaules, Mary-Alice se remit donc à écouter son professeur qui demandait à ce que tous ouvrent leurs livres page 6. Mary allait donc le faire lorsque la Bleueu et Broze ouvrit le sien, lui demandant au passage si elle voulait suivre avec elle. Bien évidemment, cette attention fit plaisir à la Serpentard qui répondit donc :

    -Bien sûr ! t au fait, je suis désolée de t'avoir dérangé tout à l'heure...
Revenir en haut Aller en bas
Noah Valentyne
Métamorphomage

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 10/02/2013
Année / Emploi : Professeur de Métamorphose
Composition de la baguette : Ébène,Ventricule de dragon, 32 cm, flexible
Animal de compagnie : Monsieur Sire Blaireau le Chat


MessageSujet: Re: 1ère année - Serdaigle / Serpentard   Mar 12 Mar - 0:59

Alors que les élèves saisissaient leur manuel et l’ouvraient à la page demandée, Noah jaugea sa classe du regard. Certains élèves parlaient déjà à leur voisin, d’autres se partageaient leur manuel et d’autres encore s’ignoraient royalement. Noah était content d’être là. Il n’avait commencé à ne donner des cours que le matin même et, même s’il était fatigué, il adorait ça. Lorsqu’il s’était proposé au poste de professeur, il ignorait totalement s’il aimerait ce rôle. Il savait qu’il aimait les enfants, bien sûr, mais il faisait face à des adolescents. Même ceux qu’il avait devant lui, les plus jeunes de l’école, étaient désormais des adolescents. Des adolescents pré-pubères, certes, mais des adolescents tout de même.

Pourtant, Noah savait qu’il ne faut pas se fier aux premières impressions. Peut-être les élèves se transformeraient-ils en une espèce particulièrement bavarde, jacassante, insultante, irrespectueuse et nulle en métamorphose. Vite, toucher du bois. Noah caressa discrètement de la main son bureau de bois massif.

Les élèves le regardaient déjà, si ce n’est quelques-uns qui parlaient entre eux. Noah ne les avertit pas, durant la première journée d’école, mieux encore, la première journée à Poudlard, il était normal pour eux de vouloir apprendre à faire connaissance. Il jouerait au professeur sévère le cours suivant.

-Comme vous pouvez le voir, nous allons commencer avec Vera Verto. Qui peut me dire dans ses propres mots ce qu’est ce sort?

Il avait bien mis l’accent sur « dans ses propres mots ». Il ne voulait pas qu’un élève lui lise la définition du livre. Pourtant, personne ne répondit. Sûrement étaient-ils occupés à lire l’énoncé.

-Il s’agit du sortilège qui sert à transformer un animal en verre d’eau. Nous allons passer les prochains à pratiquer ce sort jusqu’à ce que chacun de vous puissiez l’exécuter parfaitement. Au troisième cours, lundi prochain, vous serez priés de boire le contenu de votre verre. Vous comprendrez donc l’importance de vous forcer et de bien vous concentrer.

Il passa son regard sur la classe, voyant grimacer certains élèves.

-Ne vous inquiétez pas, il s’agit d’un sort assez facile. Vous serez presque tous capables de le faire au prochain cours.

Voyant que certains grimaçaient encore, son sourire qui n’avait pas quitté ses lèvres s’agrandit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1ère année - Serdaigle / Serpentard   Mar 12 Mar - 21:07

HRPG:
 

" Hate your life, and forget to smile :D "

En retard. Définitivement, ce n'était pas la journée de Christopher ; pour commencer, le jeune garçon s'était réveillé parterre. Son réveil-matin avait décidé de cesser de fonctionner ce matin-même. Ensuite, au petit déjeuner, Christopher avait réussi à faire tomber une dizaine de plat, privant ainsi certain de ses camarade de repas. Par après, le jeune blond avait décider de s'éloigner un peu des gens, pour éviter une autre catastrophe. Se baladant près du lac, Christopher avait trouvé le moyen de glisser et de tomber dans l'eau. Quelques sorciers tentèrent en vain de le sortir de là, qui plus est, Christopher n'avait pas pied. Et donc, il réussi à entraîner deux élèves avec lui. Quelqu'un réussit à les sortir tout les trois. Après bon nombre d'excuses, le blond eut cours de défense contre les forces du mal, et effectivement, il eut beaucoup de mal : il avait réussir à tenir sa baguette à l'envers, et envoya le sort sur lui-même. Ensuite, il ne déjeuna, et puis Christopher partit en cours de Botanique, où il se fit mordre par quelques plantes ne faisant même pas parti du programme de son année ! Pour finir, il alla se cacher dans une des tours, dans la volière, près du grand clocher de Poudlard, qui sonnait toute les heures.

Il ne vit pas le temps passé. Et arrivé Seize heure, Christopher vérifia son horaire, bien entendu trempé. Cours de Métamorphose, bien sûr ! Tout aussi trempé, Christopher se leva, et glissa sur une flaque qu'il avait causé. Il courut aussi vite qu'il put jusqu'au bon local. Il dut faire quelques demi-tours pour réussir à trouver le bon endroit. Mais ce n'était pas si grave. Si ? Il était descendu un étage trop bas, et dû remonter tout aussi vite. Une fois arrivé devant le local, il se rendit qu'il n'avait si ses livres, ni sa baguette. Il fit un trajet alors énorme rien que pour attendre le dortoir. Le blond prit ses affaires et repartit tout aussi vite. Quinze minutes de cours ; ce n'était pas si énorme.

Christopher cogna la porte, d'un poing doux et tranquille, bien extrêmement nerveux. Quand le professeur ouvrit la porte, le Serpentard se mit à s'excuser de toute les manières possible et imaginable, décrétant qu'il méritait de se faire punir. C'était à croire qu'il avait un peu de sang d'Elfe de maison...

Le professeur le pria d'aller s’asseoir, ce blondinet n'avait aucune excuse, à part être un véritable porte-malheur, aujourd'hui. Quelle autre horreur allait-il lui arriver ? Le gamin alla s'asseoir au fond de la classe, histoire de se faire oublier. Ou pas. À peine posa-t-il son derrière sur la chaise, que celle-ci, déjà forte usée, qui n'aurait pas tenu le poids d'une plume, s'effondra. Et l'enfant se retrouva au sol. Ce n'était que le quatrième jour. Et voilà qu'il n'avait pas de chance. C'était ainsi. Cette journée était un Pas-de-bol continu. Le blond se retint de hurler d'énervement et de partir de la classe en criant. Peut-être n'était-il juste pas fait pour la magie ? Ou alors, quelqu'un lui avait lancé le mauvais œil ?

Le Serpentard se releva tout seul, les lèvres cousues, l'une à l'autre. Il ne voulait rien entendre non plus. Il s'avança, et s’essaya sur une chaise qui était plus à l'avant. C'était décidé, Christopher allait prendre sa malchance par les cornes, et si il le fallait, la jetée à la face de quelqu'un d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Reilly

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 15/01/2013
Année / Emploi : 1e année
Composition de la baguette : Orme, 34 cm, crin de licorne
Animal de compagnie : Arielle, une chatte


MessageSujet: Re: 1ère année - Serdaigle / Serpentard   Ven 22 Mar - 14:40

Quand Elisabeth demanda à la jeune fille à coté d’elle si elle était d’accord pour partager son livre, celle-ci répondit avec enthousiasme :

- Bien sûr !

Ce qui ravie la jeune Serdaigle qui lui sourit. Elle avait eu peur d’être un peu sèche malgré le fait qu’elle soit persuadée d’être dans son bon droit. Les deux fillettes avaient trouvé un terrain d’entente !

- au fait, je suis désolée de t'avoir dérangé tout à l'heure... continua sa voisine de table.

- Merci ! Répondit Elisabeth, qui appréciait réellement qu’elle s’excuse. Ce n’est pas grave, dit-elle, toujours en train de sourire.

Puis, presque machinalement, le regard de la jeune sorcière se reporta sur le professeur. Sa camarade avait l’air très sympathique, mais elle souhaitait réellement suivre le cours. Elle venait déjà de louper une question du professeur et ne voulait pas que ça se reproduise. Bien que sa mémoire ne soit pas extraordinaire, elle se souvenait avoir lu la partie de son livre de métamorphose sur le Vera Verto dont parlait le professeur.

Celui-ci enchaîna assez rapidement, leur indiquant que la semaine prochaine, ils devraient boire le contenu du verre qu’ils auraient transformé. Raison de plus pour se concentrer, pensa la jeune fille, une grimace traversant son visage, dégoûtée à l’idée de boire autre chose que de l’eau.

Puis tout d’un coup, quelqu’un tapa à la porte. Le professeur se dirigea vers la porte de la classe et un petit Serpentard apparut, confondu en excuses, allant même jusqu’à conseiller au professeur de le punir. C’était plutôt risqué, mais apparemment, ça marchait, puisque le garçon put aller s’asseoir sans embêtements. Ce prof était vraiment sympa, pensa Elisabeth. Elle allait se plaire en métamorphose ! La jeune Serdaigle se retourna vers le devant de la classe au fur et à mesure que le professeur revenait vers son bureau quand… CRAC ! Un grand bruit de bois cassé retentit, suivi d’un plus petit choc. La jeune fille se retourna en un instant : le retardataire avait maintenant les fesses au sol, sa chaise n’ayant pas retenu son poids, pourtant pas impressionnant. Il était rouge comme une tomate. Il se releva maladroitement, et alla s’asseoir à une autre table, méfiant, apparemment pas certain que l’autre chaise ne lui referait pas le même coup. Elisabeth était un peu désolée pour ce qui lui arrivait, il avait vraiment l’air de ne pas le faire exprès, mais elle ne peut s’empêcher de lâcher un grand sourire moqueur, muet, mais visuellement très évocateur. Heureusement, la garçon en question ne l’avait pas vu, elle ne voulait pas lui ajouter plus d’embarra qu’il devait déjà avoir.

_________________
¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Valentyne
Métamorphomage

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 10/02/2013
Année / Emploi : Professeur de Métamorphose
Composition de la baguette : Ébène,Ventricule de dragon, 32 cm, flexible
Animal de compagnie : Monsieur Sire Blaireau le Chat


MessageSujet: Re: 1ère année - Serdaigle / Serpentard   Mer 3 Avr - 23:12

Noah venait à peine d’arrêter de parler, souriant à ses élèves. Certains grimaçaient encore, mais d’autres semblaient légèrement soulagés de savoir le sortilège extrêmement facile. Il n’était pas sûr qu’eux le trouveraient aisé, mais il lui était inutile de le préciser.

Soudainement, un bruit retentit dans la classe. Quelqu’un cognait à la porte. Qui cela pouvait-il bien être? Un élève? Ça ne serait pas étonnant. Il s’agissait de leur premier cours avec Noah, donc le professeur ne les connaissait pas et pourrait facilement ne pas remarquer l’absence de l’un d’entre eux.

Il ouvrit la porte d’un coup de baguette, marmonnant une formule. Il s’avança également, pour voir qui venait ainsi interrompre son cours. Une bonne partie des élèves s’étaient retournés pour voir de qui il s’agissait. Un petit blond aux cheveux décoiffés et aux couleurs de Serpentard, se tenait dans l’embrasure de la porte. À peine la porte ouverte et le professeur devant lui, il se répandit en excuse, allant même jusqu’à proposer au Métamorphomage de le punir. Noah rougit aussitôt, embarrassé par de telles requêtes. Il sourit pourtant, encore une fois, pour cacher son malaise.

-C’est bon, tu peux aller t’asseoir.


Puis Noah retourna au devant de la classe, pour continuer son cours. Un autre bruit le coupa aussitôt. Ne pouvait-il donc pas faire son cours en paix, sans toujours se faire interrompre? Il balaya la classe du regard pour trouver d’où venait le bruit. Il s’agissait encore du petit nouveau. Celui-ci était par terre, visiblement sonné, une chaise brisée près de lui. Venait-il vraiment de briser une chaise? Incertain de ce qui venait d’arriver, peu désireux de paraître sévère et surtout prit de compassion sur ce petit qui venait déjà, par deux fois, d’attirer sur lui l’attention de la classe en entier, Noah ne dit rien. Le Serpentard devait déjà être mortifié, pas besoin d’empirer son cas. Il lui adressa simplement un petit sourire peiné et continua son cours. Dans son dos, il croisa ses doigts pour que son cours puisse continuer calmement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1ère année - Serdaigle / Serpentard   

Revenir en haut Aller en bas
 
1ère année - Serdaigle / Serpentard
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gryffondor - Poufsouffle - Serdaigle - Serpentard
» Des liens avec une ambitieuse?
» Règlement et Inscriptions [Année 96-97]
» Narcissa Rosier
» Régulus Rubiguivre (serdy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aiguise Méninges :: Poudlard et ses environs ::   :: Salle de classe de métamorphose-
Sauter vers: