AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bouquin, bouquin...[PV :Sam]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Bouquin, bouquin...[PV :Sam]   Mar 26 Fév - 20:01

Samedi 7 Septembre
10h08

Seule, dans son dortoir, les autres élèves étant sortis soit dans le parc, soit ailleurs, Raven rêvassais tranquillement, assise sur son lit. Elle n'avait pas de devoirs à faire, comme son habitude, vu qu'elle avait déjà tout fait. Alors, elle ne foutait rien. Bon, c'est un peu grossier, mais c'est clairement ce qu'elle faisait. Elle avait déjà lu, tous les livres qu'elle avait emprunté. Et mais... !
« Mince ! Mes livres, il faut que je les ramène ! »
Alors, elle se leva à toute vitesse de son lit, même si elle avait encore jusqu'à ce soir, vu que nous n'étions qu'en début de matinée. Mademoiselle déteste remettre quelque chose qu'elle peut faire tout de suite à plus tard. Elle mit sa cape de sorcière, attrapa les six livres qu'elle devait rendre, et les serra contre sa poitrine, avant de se mettre en route.
Elle rejoignit tranquillement la bibliothèque, et rendit ses livres, avec un sourire poli. Elle se laisse ensuite aller dans les rayons. Elle attrapa plusieurs livres, les feuilleta puis les reposa finalement. Elle finit heureusement par en trouver un à son goût. Elle alla s'asseoir contre une étagère, pratiquement tout au fond de la bibliothèque. Et elle se mit à lire.
Malheureusement, elle remarqua bien vite qu'elle n'y arrivait tout simplement pas. Pourquoi ? Mais parce que même si la bibliothèque était pratiquement déserte pour une fois, il y avait cette fille, qui la regardait fixement. Quoi ? Cela lui posait-il un problème qu'elle lise ?
Elle finit par se relever, par de nouveau regarder sur les étagères et par choisir quatre livres. Elle alla les emprunter. Elle allait quitter la bibliothèque, mais elle croisa le regard -vert- de la fille qui ne cessait de la fixer. Alors, elle s'approcha et demanda :
« Pourquoi me fixes-tu ? Je... »
Raven secoua la tête. Totalement incapable de formuler sa phrase « Je te parais bizarre, n'est-ce pas ? ». Alors, elle fit demi-tour sans attendre la réponse de la jeune femme et retourna vers les étagères pleines de livres, en marmonnant des trucs incompréhensibles, partant toute seule. Elle alla s'asseoir, cette fois à une table, et se plongea de nouveau dans un bouquin, bien qu'elle ne lisait pas vraiment, se contentant de fixer les mots sur les pages. Mais la fille s'était approchée d'elle. Zut, que voulait-elle encore ? Raven leva les yeux de son livre et la fixe à son tour.


Dernière édition par Raven Nari le Mer 27 Fév - 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sam Sutterwell
Fourchelang

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 21/02/2013
Année / Emploi : 6ème année
Composition de la baguette : Bois de châtaignier et crin de licorne, 28,3 centimètres, souple et fine.
Animal de compagnie : Moggle, petite chouette blanche survoltée, et Amadeüs, placide serpent aux milles couleurs


MessageSujet: Re: Bouquin, bouquin...[PV :Sam]   Mer 27 Fév - 2:49

HRP:
 
Samedi 7 Septembre
10h08
Sam

I'm just day-dreaming, my friend !


Enfin un jour de repos ! L’année venait juste de commencer, mais Sam trouvait déjà les cours épuisants. Cependant, seule sa flemme légendaire la poussait à penser ainsi : en effet, son emploi du temps s’était trouvé grandement allégé cette année, puisqu’elle avait pu choisir de suivre uniquement les matières qui lui plaisaient, délaissant celles qu’elle aimait le moins (et celles pour lesquelles ses résultats aux BUSES avaient été insuffisants). Mais malgré un emploi du temps qu’elle pouvait sans mal qualifier d’agréable, elle savait que l’année serait loin d’être un long fleuve tranquille : la première semaine à peine achevée, elle avait déjà une impressionnante masse de devoirs. Des devoirs auxquels elle allait devoir se mettre immédiatement, si elle ne voulait pas être aussi débordé qu’elle l’avait été durant les cinq années précédentes. Il allait falloir bosser…

Poussant un long soupir, la jeune Poufsouffle s’extirpa – non sans peine – du moelleux fauteuil de la salle commune. Son serpent, Amadeus, jusqu’alors étendu le long de son bras, siffla de mécontentement avant d’aller reprendre sa place habituelle, s’enroulant autour de son poignet droit. Sam le regarda. Elle hésitait à lui adresser quelques paroles d’excuse, mais elle craignait qu’un autre élève l’entende. Elle ne cherchait pas particulièrement à cacher sa nature de Fourchelangue, mais, sachant que cela pouvait être perçu comme un mauvais signe par les plus superstitieux, elle préférait éviter tout scandale public en ne s’adressant aux serpents qu’en privé. C’est donc sans un mot que l’adolescente monta chercher ses affaires. Elle ne savait pas encore ce qu’elle aurait l’envie ou le courage de faire ; dans le doute, elle prit tous ses cours et, grimaçant sous le poids de son sac, redescendit dans la salle commune.

Elle fit une tentative désespérée près de la cheminée, mais la salle était trop bruyante par ce jour pluvieux. Elle se résolut donc à monter jusqu’à la bibliothèque, au quatrième étage. Elle trouva la vaste salle silencieuse : le bruit de la pluie seul résonnait, frappant les vitres comme pour rappeler à tous qu’ils étaient enfermés dans le château par le mauvais temps. Pourtant, comme Sam aurait aimé faire son travail dans le parc, adossée à son arbre favori ! Poussant un nouveau soupir exaspéré, elle s’assit à une table et sortit ses cours de métamorphoses pour s’atteler au devoir confié par le professeur. Soucieuse de ne pas croiser ses adorables et distrayants amis pour éviter toute tentation, elle s’était installé au fond de la salle. Il n’y avait qu’une seule fille ici, une autre Poufsouffle, en 5ème année. Elle la connaissait vaguement pour l’avoir aperçue dans la salle commune, et savait que ce n’était pas cette fille qui risquait de la déranger. Sam se mit donc au travail.

Très vite, l’esprit de la jeune fille se mit à divaguer. Le regard dans le vide, elle se mit à penser à des choses et d’autres. Ce serait amusant de voler ! Mais les hiboux ne devaient pas aimer la pluie… Que devenait donc Moggle ? Elle devrait aller le voir à la volière. Mais la volière était bordée de fenêtres sans vitres, elle se ferait tremper par la pluie… Les papillons n’aimaient sûrement pas la pluie. Les gouttes devaient les empêcher de voler. Est-ce qu’ils mourraient à cause de cela ? Quelle triste idée. Oh, une fourmi sur l’étagère ! Elle allait peut-être aller sur cette fille qui y était appuyée. Oui, tiens, elle y allait… Elle se perdait même dans sa jolie chevelure !

Sam fixait la jeune fille, fascinée par le combat que menait la fourmi pour sortir vivante de l’enchevêtrement de cheveux. Et, tandis que le pauvre insecte luttait pour sa vie, la 5ème année continuait à lire, inconsciente du drame qui s’opérait dans ses cheveux. Sam ne pensa même pas à quel point elle devait sembler étrange à la fixer ainsi : elle s’était perdue, une fois de plus, dans une des rêveries diurnes qui n’avaient de cesse de la harceler dès qu’elle tentait de travailler durant ses heures de repos. Soudain, la fille qu’elle fixait s’agita, visiblement mal à l’aise. Elle se leva, faisant tomber la fourmi qui fila sans demander son reste, et, dans un éclair de cheveux blonds, se détourna pour choisir quelques livres sur une étagère. Elle allait se diriger, visiblement, vers la sortie de la bibliothèque, mais ses yeux bleus croisèrent ceux de Sam, et elle s’avança vers elle.

-Pourquoi me fixes-tu ? Je...

Sans finir sa phrase, la fille alla s’asseoir à une table non loin. La tête sur ses bras croisés, Amadeus dardant sa langue fourchue à quelques centimètres de son visage, Sam se mit à se demander ce que ça devait faire d’être cette fille isolée, de toujours parler seule, de toujours étudier… Elle devait faire quelque chose pour elle. Elle ne supportait pas de voir la solitude des autres. Après une légère caresse à Amadeus, la jeune irlandaise se dirigea vers Raven – elle venait enfin de se souvenir de son prénom ! – et s’arrêta près de sa table.

-Désolée de t’avoir fixée comme ça, j’étais juste perdue dans mes pensées et je me suis pas rendu compte que j’étais si impolie. Je peux m’asseoir ?

Après un sourire joyeux, Sam s’assit sans attendre la réponse de Raven et reprit la parole sans lui laisser le temps d’en placer une.

-Alors, tu lis quoi ?

Sam s’appuya au dossier de sa chaise et croisa les jambes, souriant gaiement à Raven en espérant ne pas trop la déranger tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bouquin, bouquin...[PV :Sam]   Mer 27 Fév - 12:29

Raven dévisage sans pouvoir s'en empêcher cette fille, qui la fixait tout à l'heure. Disons que Raven trouve que son physique à elle, n'est pas banal. Elle, elle n'est qu'une blondinette aux yeux bleus comme tant d'autres, alors que cette élève -de Poufsouffle-, a des cheveux roux presque écarlates, et de magnifiques yeux verts, verts émeraudes. Ah. La blondinette chercha dans son incroyable mémoire, si elle avait des souvenirs marquants de cette fille, qui si elle ne se trompait pas était en sixième année. Si, cette fille, dont le nom lui échappait de manière fortement agaçante, elle était toujours avec ses amis. Tout un groupe d'amis. Raven songea que vraiment aujourd'hui, elle aurait du emmener Kunari avec elle. Elle aurait été un peu plus à l'aise, avec son chat adoré.
« Désolée de t'avoir fixée comme ça, j'étais juste perdue dans mes pensées et je me suis pas rendu compte que j'étais si impolie. Je peux m'asseoir ? »
La sixième année -Samaël ! Voilà, son prénom !- avait un sourire joyeux et s'assit sans attendre la réponse de Raven, qui de toute manière ne comptait pas vraiment répondre. Elle se contentait de se demander ce que voulait cette fille...
« Alors, tu lis quoi ? »
Raven avouera que sur le coup, elle était légèrement surprise. Elle ne s'attendait pas vraiment à ça. Décidée, à ne pas paraître trop bizarre, pour une fois, elle va sourire d'un air hésitant et répondre :
« Je...Je révise un peu pour les cours. »
Dit-elle en indiquant d'un geste son livre « Manuel avancé des préparations de potions ». Elle l'avait choisie presque au hasard tout à l'heure, se fiant uniquement à son titre.
« Tu t'appelles Samaël, c'est cela ? C'est joli. »
Raven referma son livre, délicatement et croisa ses bras dessus, tout en regrettant à nouveau que son chat ne soit pas avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Sam Sutterwell
Fourchelang

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 21/02/2013
Année / Emploi : 6ème année
Composition de la baguette : Bois de châtaignier et crin de licorne, 28,3 centimètres, souple et fine.
Animal de compagnie : Moggle, petite chouette blanche survoltée, et Amadeüs, placide serpent aux milles couleurs


MessageSujet: Re: Bouquin, bouquin...[PV :Sam]   Jeu 7 Mar - 20:11

Sam

You're... Nice.

Raven semblait surprise, et c’est en bredouillant qu’elle répondit qu’elle révisait pour les cours. Sam esquissa un sourire amusé. *Evidemment. Cette fille ne semble penser qu’aux cours.* La sixième année n’était même pas surprise. Mais elle se demandait quand même Raven pouvait supporter de travailler autant… Visiblement, tout le monde n’était pas aussi flemmard que Sam. Il faudrait qu’elle pense a bosser plus souvent si elle voulait passer sa sixième année sans encombres… Mais à cet instant, l’important était plutôt de bien s’entendre avec la blondinette en face d’elle. Chaque chose en son temps, hein ? Elle réviserait à un autre moment (ou pas…)

« Tu t'appelles Samaël, c'est cela ? C'est joli. »

Sam reporta son attention sur Raven, son éternel sourire joyeux aux lèvres.
« Merci ! Mais tu n’as qu’à m’appeler Sam, comme tout le monde. Samaël, ça fait sérieux et mystérieux, tout le contraire de moi ! »

Sam laissa un léger rire s’échapper de ses lèvres, avant de se rappeler où elle était. Elle devait contenir son éxubérance habituelle si elle ne voulait pas se faire virer de la bibli à cause du bruit. Elle réfléchit à ce qu’elle pourrait dire à la cinquième année pour lui faire plaisir. Réfléchir à une conversation n’était pourtant pas dans ses habitudes… Mais parler avec une fille aussi sérieuse ne l’était pas non plus. Peut-être pourrait-elle lui faire un compliment sur ses cheveux ? Ils étaient magnifiques, elle adorait ce blond qui lui rappelait sa sœur. Non, mieux valait qu’elle n’aborde pas ce sujet en fait… Elle pourrait tenter d’en apprendre plus sur Raven, la questionner sur sa famille… ? Mais si la jeune poufsouffle avait un passé douloureux, elle risquait plus de l’attrister que d’en faire son amie ! Finallement, elle résolut de faire comme d’habitude : dire une phrase au hasard, au feeling, et voir ce qui arrivait.

« Il fait beau, aujourd’hui. »


Sam sourit, fière de sa phrase pourtant banale et sans interêt. Au moins, son interlocutrice pourrait orienter la conversation comme elle le souhaitait, et puis, Sam n’avait pas réfléchit une seconde avant tde sortir cette phrase, et se sentait fidèle à elle-même. *Attends… Mais il pleut, non ? Ah, bravo Sam, t’aurais pas pu trouver plus débile à sortir. C’est clair qu’elle va te trouver maligne maintenant… Bah, au moins, ça la fera peut-être rire.* Elle avait parlé par réflexe, mais pour elle, ça réfletait quand même une part de réalité. Elle aimait beaucoup la pluie, du moins quand elle avait l’occasion de sortir et de courir sous la pluie. En Irlande, il lui était même arrivé, une fois, de courir en robe sous une averse comme celle-là… Ce jour-là, elle était allée à la plage se baigner, profitant du beau temps. Quand le ciel s’était soudainement couvert, elle s’était depechée de rentrer, de peur d’attraper froid sous la pluie, mais elle s’était rendu compte en chemin qu’elle avait oublier un collier sur la plage. Alors, pieds nus et en robe, elle avait couru sous l’averse pour retourner le chercher… A courir comme ça sous la pluie battante, elle s’était sentie étrangement exaltée. Elle avait eu l’impression de ressentir une part sauvage d’elle-même… Depuis ce jour, elle adorait la pluie et les orages.

Une fois de plus, Sam se rendit compte qu’elle s’était perdue dans ses rêveries. Il fallait vraiment qu’elle fasse plus attention, ou elle deviendrait vite incapable de suivre une conversation ! Heureusement, se remémorer tous ces heureux souvenirs ne lui avait pris que quelques secondes, et Raven –sans doute décontenancée par la stupidité de cette idiote qui lui parlait de beau temps en pleine averse- n’avait pas encore répondu, ce qui donnait à Sam l’occasion de se rattraper du mieux possible.

« Je veux dire, il fait pas vraiment beau, il pleut… Mais moi, j’aime bien ! »

L’irlandaise sourit, fière de son explication (pourtant minable), et attendit la réponse en se concentrant pour ne par perdre le fil de ses pensées. Elle se demandait à quoi elle ressemblait aux yeux de Raven. Si celle-ci connaissait son prénom, c’est qu’elle avait du la remarquer en compagnie de ses amis. Après tout, ça paraissait logique, ils étaient assez bruyants. Qu’est-ce qu’une fille aussi sérieuse pouvait bien penser de cette joyeuse bande de potes ? Ils devaient sûrement la gêner, l’empêcher de travailler… Il faudrait qu’ils pensent à faire moins de bruit, à l’avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bouquin, bouquin...[PV :Sam]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bouquin, bouquin...[PV :Sam]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bouquin Bouquin !
» 10 pages, c'est même pas un bouquin pour gamins! [tous]
» Lisant un bouquin, tout en se réjouissant
» "Quelle histoire de dingue, c'est comme si on essayait de lire un bouquin dont quelqu'un n'arrête pas d'arracher les pages."~ Astrid A. Malfoy
» Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aiguise Méninges :: Poudlard et ses environs ::   :: La bibliothèque-
Sauter vers: