AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Flashback [PV Joshua]

Aller en bas 
AuteurMessage
Eleonore Everdeen
Attrapeur des Gryffondors

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 26/02/2013
Année / Emploi : 5ème année
Composition de la baguette : Bois de noisetier-Plume de Phénix-29,7cm-souple
Animal de compagnie : Mistral - Chouette effraie


MessageSujet: Flashback [PV Joshua]   Lun 4 Mar - 13:09

Sa fait maintenant 4ans que je connais le petit Joshua. Enfin petit, j'exagère. Il n'a qu'un an de moins que moi. Je me souviens la première fois que nous nous sommes rencontrés... C'était à bord du Pouddlard Express...

"Flashback"

Je regarde à ma montre. Zut! Si je ne me dépèche pas, je risque d'être en retard. La gare de Londres est grande mais je m'y suis tellement baladé qu'elle n'a plus aucun secret pour moi. Je tourne rapidement à gauche et dessens les escaliers à toute vitesse. Les roues de mon chariots sautillent et manquent de se détacher de leurs gonds. Dans sa cage, Mistral hulule bruyamment se qui m'attire quelques regards.

Soudain je l'apercoie. Instinctivement, je fonce dans le mur avec mon chariot. Vous avez deviné la suite, je suis maintenant dans la voie neuf 3/4. Devant moi se dresse la puissante locomotive rouge qui crache des nuages de fumée. Je souris. Puis je me dépèche de monter à bord du Pouddlard Express. Rien que le nom me fait frissoner de plaisir. Je vais enfin retourner à Pouddlard! Même si je ne suis qu'en deuxième année, je suis tellement contente de repartir là-bas! Je me dirige vers l'arrière, le premier wagon étant réservé aux préfets.

J'ouvre une porte, et m'installe dans un wagon vide. Sur la pointe des pieds j'isse Mistral ainsi que le reste de mes affaires sur le porte-bagage. Une fois, mes valises déposés dans les filets, je me laisse tomber un siège. Je ferme les yeux quelques secondes puis les réouvre pétillants. Je replace délicatement une mèche de cheveux, et appui mes coudes contre mes genoux. Soudain quelqu'un entre dans le conpartiment. Je ne l'ai pas tout de suite remarqué mais quand la porte c'est refermé en un claquant sec, je me suis vivement retournée, faisant valser mes cheveux. Sans même attendre qu'il ne me pose la question, je lui souris et engage la conversation:

-Bonjour, la place est libre, tu peux t'assoir si tu veux.

Code:
Désoler c'est court T__T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Flashback [PV Joshua]   Mer 6 Mar - 1:55

Joshua P. Sutherland & Eleonore Everdeen
Pour peu, il aurait presque pu croire qu'il se trouvait au beau milieu d'un rêve. Un étrange rêve éveillé où rien ne faisait vraiment de sens, où les gens se promenaient avec des chouettes enfermées dans des cages, où les gens possédaient des baguettes avec lesquelles ils pouvaient faire de la magie et où on pouvait se jeter à toute vitesse contre un mur en brique et ne pas se casser la figure. Oui, vraiment, tous les doutes qu'il avait pu posséder quelque part dans les profondeurs de son inconscient avaient fini par se volatiliser à la vue de la grosse locomotive d'un rouge brillant qui prenait place sur le quai d'embarquement.

Comme quoi, ce n'était pas une vaste blague mise en scène à ses dépends – ou alors, c'était une blague très élaborée.

Jetant un dernier coup d'oeil par dessus son épaule dans le vain espoir d'apercevoir ses parents une dernière fois avant de partir pour plusieurs longs mois – ils n'avaient pas voulu l'accompagner plus loin que le pallier de la gare de King Cross -, Joshua soupira, resserrant sa poigne sur le manche de la malle qu'il essayait – fort maladroitement – d'embarquer à bord du train. Pourtant, il n'aurait sans doute pas dû s'étonner plus que ça de leur absence. Pas avec le manque d'enthousiasme plus que flagrant dont-ils avaient fait preuve lorsqu'ils avaient découvert qu'il était un sorcier.

Mais tout de même, l'espoir fait vivre.

Tirant une dernière fois sur son coffre avec toute la force qu'il possédait – ce qui, avouons le, n'était pas beaucoup -, Joshua manqua de se retrouver le nez au plancher lorsque la lourde malle en bois fini par quitter les marches du train pour venir se retrouver dans l'allée. ''Enfin...'' se dit-il alors qu'il redescendait vite fait les escaliers pour aller chercher la cage de son chat qu'il avait laissée par terre juste à côté histoire de ne pas énerver l'animal plus qu'il ne l'était déjà. Posant la dite cage sur ses bagages, il recommença à tirer ces derniers, fouillant les alentours des yeux à la recherche d'un endroit où s'installer.

Et du coup, il n'était même pas certain de s'il devait laisser ses choses dans une soute à bagages ou les emporter avec lui. ''Oh, tant pis hein...'' Au moins, comme ça, il pourrait toujours commencer à lire ses livres de cours - ou du moins, essayer.

Mordillant distraitement sa lèvre inférieure, passant devant les portes closes des compartiments du train, il soupira de nouveau. Voilà l'un des désavantages de ne connaître absolument personne; il n'avait aucune idée de où aller s'assoir et n'avait pas non plus envie de se retrouver avec quelqu'un d'énervant ou de particulièrement désagréable. Mais enfin, au vu de l'allée presque vide d'occupants, il allait sans doute falloir qu'il se dépêche à se décider.

Ouvrant la première porte coulissante qu'il aperçu, il poussa avec plus ou moins de mal son coffre et la cage d'Istoíche à l'intérieur, refermant la porte sans même attendre de voir si l'unique occupante de la pièce allait lui accorder la permission de rester. Pas qu'il eut à attendre très longtemps, d'ailleurs.

-Bonjour, la place est libre, tu peux t'assoir si tu veux.

Puis le silence.

Tournant la tête, Joshua dévisagea un court instant la jeune fille blonde qui était assise, seule dans le wagon, incertain de ce qu'il devait lui répondre. Ou plutôt, incertain de s'il avait bien compris ce que la jeune sorcière venait de lui dire. C'était là l'une des choses qu'il avait complètement oublié avec tout ce qui était arrivé dernièrement : le fait que son anglais était, somme toute, relativement pourri et que c'était la langue utilisée par tout le monde dans l'école où il allait.

Fuck.

-Uh... commença-t-il, triturant un brin nerveusement le cordon du capuchon de son manteau orange.

Elle lui avait bien donné la permission de venir, non? Ou du moins, c'est ce qu'il lui semblait. Poussant ses bagages dans un coin du compartiment, il se saisit ensuite de la cage du chat, posant celle-ci à côté de lui alors qu'il se laissait tomber sur le banc d'en face, se disant que de toute manière, le jeune fille semblait assez sympathique en soit et sans doute pas suffisamment méchante pour le jeter dehors.

-Je... ah, mh... bonjour...? T'as, euh... ton nom? fit-il sur un ton hésitant.

Oh, et il avait oublié son foutu accent de merde en plus. Ouais, ça commençait vraiment en beauté.

#cc3300
(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Eleonore Everdeen
Attrapeur des Gryffondors

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 26/02/2013
Année / Emploi : 5ème année
Composition de la baguette : Bois de noisetier-Plume de Phénix-29,7cm-souple
Animal de compagnie : Mistral - Chouette effraie


MessageSujet: Re: Flashback [PV Joshua]   Mer 6 Mar - 23:11

    Le jeune garçon qui est entré dans le compartiment me dévisage un cours instant. A ses pieds, quelques bagages ainsi qu'une cage renfermant... Je crois que c'est un chat. Oui, se doit être sa : un petit chat. Le blondinet, toujours immobile, n'a peut-être pas entendu ou compris se que je lui ai dit? D'un geste de la main, je désigne la banquette face à moi.

    -Uh...

    Un petit son timide sors de sa bouche. Sûrement embarrassé, mon inconnu torture silencieusement le cordon de son énorme capuche orangée. Timidement, il pousse ses bagages dans un coin, attrape la cage de son chat et la dépose sur la banquette. Enfin, il se laisse tomber sur celle-ci sans me quitter du regard. C'est à croire que je vais disparaitre d'une seconde à l'autre!!

    -Je... ah,mh... bonjour?T'as, euh... ton nom?

    Il avait prononcé cette phrase sur un ton hésitant, presque craintif. Son anglais chantant et son accent des plus comics laissaient penser que mon inconnu était étranger. Une fois sa phrase terminée, il prend alors un air déconfit : j'éclate de rire, de mon fameux rire de violoncelle... Puis, lui adressant un regard franc et amicale (accompagné d'un sourire que je veux charmeur) je lui tend la main et déclare fièrement:

    -Je m'appelle Eleonore et je suis enchantée de faire ta connaissance, Joshua...
    Et oui, je connais son prénom et même son nom. Comment? Facile voyons!! Suffis de lire la petite étiquette collé sur ses valises.L'encre parait quelques peu effacée mais l'intitulé est encore parfaitement visible. Attendant qu'il me serre la main, je lui adresse un petit clin d'oeil qu'il a tôt fait de remarquer.

    Soudain, le train se met en marche, secouant les wagons et ses occupants. Je m'accroche fortement aux accoudoirs, attendant que la secousse passe. L'année dernière, je m'étais retrouver à plat ventre dans l'allée. Même si on m'avait vite remise debout, je ne me souviens pas avoir eu les joues plus rouges que se jour là. La majestueuse locomotive se met en route, sifflant et crachant des moutons de fumée. La voie neuf 3/4 s'emplit alors de voix et de cris, en plus des crissements des rails et du piaillement des pigeons. De l'extérieur, le bruit doit être insupportable. Heureusement que les vitres sont protégées par 2 ou 3 enchantements... Comme papa et Clara ne m'ont pas accompagné à Kings Cross cette année, je ne me permet pas de faire de signes à la vitre. Je regarde les visages défilés au fur et à mesure que le train avance. Ce qui m'étonne, c'est l'impassibilité de Joshua. Intriguée, je lui demande:

    -Tu ne dis pas au revoir à ta famille?

    Aucune réponse. Ou bien il ne m'a pas entendu ou... Zut! Quelle idiote je suis!! Il n'a peut être plus de famille ou ses parents ne l'ont pas accompagné... Honteuse d'avoir poser une question pareil, je me mord la lèvre inférieur et évite le plus possible de croiser son regard. Enfin je me contrains à rentrer la tête dans les épaules tout en fixant mes pieds. Je coince mes mains entre mes jambes pour éviter de me ronger les ongles. J'attend en silence, que Joshua me pardonne et m'adresse de nouveau la parole.


Code:
 Joshua, tu pourrais m'aider? Parce que je suis un vrai pieon en code... Et j'aimerai bien que mon texte ressemble à quelques chose.. >~<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flashback [PV Joshua]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Flashback [PV Joshua]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Jeffrey Joshua Marshall est arrivé. Décollage immédiat !
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» Glace à la citrouille et au chocolat [PV Joshua]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aiguise Méninges :: En dehors de Poudlard ::  -
Sauter vers: