AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les premières lectures. (ft. Eleonore Everdeen)

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron J. Levitt
Préfet

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 28/02/2013
Année / Emploi : 5e année.
Composition de la baguette : Bois de vigne, ventricule de dragon, vingt-neuf centimètres, relativement souple.
Animal de compagnie : Nana, une petite chouette brune hyperactive.


MessageSujet: Les premières lectures. (ft. Eleonore Everdeen)   Mer 6 Mar - 20:26



Les premières lectures



ft. Eleonore Everdeen


Mardi 3 Septembre,
20:30.


C'était une de ces fins de journées sombres et froides. Une de celles où les nuages et le crachat de la pluie imposaient leur règne, dégageant les éclaircis d'hiver et leur chaleur à grands coups de pied dans le derrière.
Et pourtant, loin de toute cette morosité, les jeunes sorciers déambulaient tranquillement dans la chaleur ambiante du hall, venant tout juste de finir de manger.
Cependant, dans ce début de flot humain envahissant les différents couloirs et escaliers du premier étage, un étudiant manquait à l'appel.
Arrivé le dernier au repas du soir et reparti le premier, comme à son habitude, Aaron était déjà assis dans l'immense bibliothèque du quatrième étage. Dissimulé entre deux immenses étagères débordant de livre, le jeune Poufsouffle avait le nez plongé dans un de ses dictionnaires de runes. L’œil balayant rapidement les mots, la main en perpétuel mouvement sur un parchemin neuf, il donnait l'impression d'être un vrai bouffeur de savoir possédé.

Les autres étudiants normalement constitués étant entrain de profiter de leurs amis dans leurs salles communes respectives, Aaron faisait partie de cette minorité s'étant déjà mise à bosser. La bibliothèque était donc quasiment déserte, bercée par le bruit de la pluie sur ses carreaux et des quelques plumes entrain de gratter leur parchemin. Les ombres des bougies dansant sur les murs rendait l'ambiance de cette immense pièce calme et apaisante.

C'est le dos voûté, le front quasiment collé à son bouquin qu'Aaron était donc entrain de traduire un texte en runes au fin fond de la salle. De nombreux dictionnaires disposés autour de lui, le jeune Poufsouffle ressemblait à une crevette au beau milieu d'une grande pile d'énormes grimoires. Il allait et venait entre eux et son parchemin, s'arrêtant quelques fois pour réfléchir avant de regratter énergiquement le papier.
Il s'y prenait tôt, c'est sûr. Mais la cinquième année était une des plus importantes pour lui. Le passage des B.U.S.E. à la fin de celle-ci était d'une importance primordiale pour ce névrosé du travail. Un Optimal dans chaque matière, décrocher son examen haut la main pour encore mieux réussir ses A.S.P.I.C., c'est ce qu'il visait.

Arrivant à la fin de sa traduction, Aaron s'octroya une petite pause. Se massant le cou d'une main, il changea sa posture droite et stricte pour une plus avachie et décontractée au fond de sa chaise. C'est en balayant la rangée de livres de son regard doré qu'il avisa une jeune fille blonde, assise non loin de lui. Il haussa un sourcil en remarquant que celle-ci était justement entrain de le regarder. Mais qu'est-ce qu'elle voulait ? Sa photo ? Lui voler un de ses dictionnaires ? Ou encore pire, lui dérober sa traduction ?
Il la regarda l'espace d'un instant d'un air interrogatif avant de se redresser. Fermant le bouquin qu'il avait devant lui, il en prit un autre et commença à le potasser tranquillement.


Dernière édition par Aaron J. Levitt le Mer 13 Mar - 19:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonore Everdeen
Attrapeur des Gryffondors

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 26/02/2013
Année / Emploi : 5ème année
Composition de la baguette : Bois de noisetier-Plume de Phénix-29,7cm-souple
Animal de compagnie : Mistral - Chouette effraie


MessageSujet: Re: Les premières lectures. (ft. Eleonore Everdeen)   Dim 10 Mar - 11:16

Les premières lectures...
Sont toujours les plus intéressantes

    Ah... l'automne. Je vais commencer ce récit aux tournures incertaines et à la fin inconnue ne parlant de ton cas...
    Tu te situe vers la fin de l'année : recouvrant environ 2 mois et demi sur 365 jours, tu reste coincé entre l'été et l'hiver.
    Ah l'été... le soleil toujours au rendez-vous, la mer et la plage pour certain, les châteaux de sables...
    Tandis que l'hiver, qui est sois dit en passant, la période la plus froide de l'année qui recouvre les sommets d'un duvet blanc, qui assure de belle bataille de boule de neige et, pour les plus téméraire, la construction d'igloos.
    Mais l'automne... un premier adjectif me vient en tête : morose. Oui, c'est sa. Un automne morose avec un temps morose et des arbres moroses. Ensuite, vient le mot : orange. C'est déjà un peux plus joyeux. Le orange n'est pas ma couleur favorite mais je l'apprécie tout de même. Des quatre saisons, l'automne me parait être la plus triste. Vous n'êtes pas d'accord? Pourtant j'ai des arguments convaincants!! Le printemps c'est le renouveau, la nature qui refleuri et tout le monde sors de son trou. L'été, les baignades, la mer, le soleil, les vacances et puis l'hiver. L'hiver, les flocons qui tombent du ciel comme par magie, les batailles, les bonhommes de neige!! L'automne, c'est le vent, la pluie, les arbres qui perdent leur feuilles, l'humeur de chien des profs et/ou des proches... Franchement, l'automne, c'est chiant. Quoique je parle peut-être un peu trop vite... L'automne c'est aussi des heures et des heures de bouquinage intensif dans la bibliothèque du château, les tisanes au miel préparées par les elfes de cuisine, c'est aussi la bonne période pour joué au Quiddicht. Sa augmente la difficulté...


    D'un geste las de la main, je repousse mon parchemin de la main. Puis je m'étire longuement, tel un chat venant de sortir de sa sieste, et fait craquer mes doigts.
    Oui, c'est sa, une bonne sieste... La bougie à côté de moi à presque fini sa courte et malheureuse vie. La cire s'écoule lentement, trop lentement ce qui à le don de m’agacer. Je sors alors ma baguette, et la fait tournoyer en chuchotant un sortilège.
    La bougie jusqu'alors minuscule reprend alors sa taille initiale. Je ne la rallume pas. M’apprêtant à ranger mon parchemin ainsi que ma plume, je pose mon regard sur un jeune homme assis au fond de la salle.
    Il est seul et barricadé derrière une montagne de livre.
    Curieuse je l'observe quelques secondes. Une dense chevelure apparait. Nos regards se croisent un bref instant puis, il se replonge dans un bouquin comme si il ne m'avait pas vue.
    Surprise de sa réaction, je m'approche et sur la pointe des pieds, l'observe attentivement. Sa bougie est presque éteinte alors je la renouvelle comme je l'ai fait avec la mienne et me retourne rapidement.
    Un craquement de chaise m'avertis, je fais mine de choisir un livre. Oui, j'ai choisi de m'engager sur se terrain là aujourd'hui.
    Dehors la pluie ruisselle le long des carreaux, il fait presque nuit et la bibliothèque ne va pas tarder à fermer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron J. Levitt
Préfet

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 28/02/2013
Année / Emploi : 5e année.
Composition de la baguette : Bois de vigne, ventricule de dragon, vingt-neuf centimètres, relativement souple.
Animal de compagnie : Nana, une petite chouette brune hyperactive.


MessageSujet: Re: Les premières lectures. (ft. Eleonore Everdeen)   Lun 11 Mar - 19:50



What are you doing ?



Les derniers occupants partant en direction de leurs maisons respectives, Aaron profitait des derniers instants d'ataraxie qui lui étaient disponibles, se laissant bercer par le bruit de la pluie heurtant frénétiquement les vitraux colorés qui ornaient les hauts murs de la bibliothèque. Bien qu'étant sur le point de fermer, la vieille bibliothécaire n'avait pas encore fait son tour quotidien entre les rangées de livres afin d'extirper les derniers étudiants de leurs livres. Et comme à son habitude, le Poufsouffle attendait toujours le dernier moment pour en sortir, profitant du calme jusqu'à la dernière minute. La frénésie ambiante de la salle commune de Poufsouffle l'ennuyait lorsqu'il n'était pas entouré de ses amis. Et il n'avait pas encore eu l'occasion d'en croiser beaucoup depuis la rentrée, chacun étant occupés par les diverses obligations de début d'année.

Cependant, l'ataraxie ne semblait pas vouloir être de la partie ce soir-là. Plongé tranquillement dans son énième bouquin de la soirée, Aaron fit un petit bond sur sa chaise en avisant la flamme de sa bougie s'éteindre subitement et cette dernière se renouveler sans avertissement ni commandement de sa part.


« Mais c'est quoi ça ?! »

Sachant les bougies incapables de volonté propre, Aaron se retourna en glissant sur son siège, s'accoudant au dossier de celui-ci. C'est sans grande surprise qu'il avisa la jeune fille blonde plantée à moins de deux mètres de lui, feignant s'intéresser aux bouquins parlant des Scroutts à pétards - ou en d'autres mots, les créatures les moins intéressantes du monde magique.
L'inconnue était trop grande pour être une première année farceuse. Mais pas assez pour être une dernière année s'amusant à embêter les plus jeunes. Elle semblait avoir son âge et, au vue de sa tenue, faire partie de la maison Gryffondor.
Le jeune préfet poussa un soupir tout en s'extirpant de sa chaise confortable - non sans peine - avant de ranger sa multitude d'affaires. Après avoir rempli son sac de cours jusqu'à ras-bord et l'avoir mis en bandoulière, il s'approcha doucement de la rouge et or. Se penchant vers elle, il murmura de sa voix naturellement douce :

« La prochaine fois, sois plus crédible. »

C'est avec un petit sourire au coin des lèvres qu'il se redressa avant d'aller ranger ses livres. D'un coup de baguette magique, ceux-ci s'élevaient dans les airs avant de se ranger sans un bruit à leurs places attitrées. Ah, la magie... C'est fou ce qu'il aimait ça. La moindre petite chose, comme ranger de simples livres, s'avérait hors du commun. Entre les armures qui se baladaient seules dans les couloirs, les tableaux qui se rendaient visite de cadre en cadre et tous les autres phénomènes magiques quotidiens, Aaron se sentait ici chez lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonore Everdeen
Attrapeur des Gryffondors

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 26/02/2013
Année / Emploi : 5ème année
Composition de la baguette : Bois de noisetier-Plume de Phénix-29,7cm-souple
Animal de compagnie : Mistral - Chouette effraie


MessageSujet: Re: Les premières lectures. (ft. Eleonore Everdeen)   Ven 22 Mar - 20:03

Hello, Alone


    « Mais c'est quoi ça ?! »

    Un joli sourire s'étire sur mes lèvres. C'était l'effet voulu. Alors que derrière moi, j'entend son occupant se retourner, je me dépèche d'attraper un livre au hasard. Devant moi se dresse la catégorie des "Créatures magiques". Jusque là, pas de gaffe. Mais j'ai eu la mauvaise idée de piocher inconsciemment le livre sur les "Scrouts à pétard" qui sont sois dit en passant, les créatures les plus ennuyantes du monde magique. Je me mord la lèvre infèrieur. Zut! J'entend alors un long soupir désolant. Mais qu'elle idiote je fais. J'aurai pu regarder un minimum les livres qui se tenaient devant moi. En attendant la prochaine réaction de mon inconnu, je me presse de ranger le livre que j'avais en main et fais semblant d'en chercher un autre. J'entend des livres qui glissent dans un sac, une bandoulière qui clac. Mon jeune homme me file entre les doigts.

    Soudain, je sens le souffle du garçon juste à côté de mon oreilles:

    « La prochaine fois, sois plus crédible. »

    Il a prononcé ces mots d'une voie douce, ce qui me fait frissoner. Je me retourne rapidement, mes cheveux clairs valsant par dessus mes épaules. Puis croisant son regard sans même sciller, je m'approche à mon tour de son oreille:

    « Je ferais de mon mieux... » minaudais-je.

    Puis lui lançant un regard doux, je piochais un bouquin sur les Hippogriffes que j'avais minte et minte fois lu, mais qui ne me déplaisait toujours pas. En vérité, j'esperais que le jeune homme me retienne pour que nous partions manger ensemble ou quelque chose comme sa. Je laissais quelques secondes faisant mine de réfléchir. Apperement non. Je ne l'interessais pas. Tempis. Personnellement, je le trouvais plutôt mignon mais bon, il y en a d'autre non? Je me dirigeais alors en direction de la sortir, tête basse. Oui, c'est dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les premières lectures. (ft. Eleonore Everdeen)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les premières lectures. (ft. Eleonore Everdeen)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos lectures
» Odieusement Charmante. -Eleonore.M Von Elrich- (Finie)
» Aux premières lueurs du matin... [Pv Joshua]
» Eleonore [Artiste & Pantin]
» Liens d'Eleonore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aiguise Méninges :: Poudlard et ses environs ::   :: La bibliothèque-
Sauter vers: