AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je métamorphose, tu métamorphoses, nous métamorphosons...

Aller en bas 
AuteurMessage
Sam Sutterwell
Fourchelang

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 21/02/2013
Année / Emploi : 6ème année
Composition de la baguette : Bois de châtaignier et crin de licorne, 28,3 centimètres, souple et fine.
Animal de compagnie : Moggle, petite chouette blanche survoltée, et Amadeüs, placide serpent aux milles couleurs


MessageSujet: Je métamorphose, tu métamorphoses, nous métamorphosons...   Lun 15 Avr - 20:35

Sam Sutterwell

Sam in trouble

Samedi 21 Septembre
10h15

Ce matin-là, c'est par un rayon de soleil frappant ses yeux clos que Sam fut réveillée. Le premier véritable jour ensoleillé de l'année ! Totalement reveillée et en pleine forme, la jeune Pouffsouffle se leva d'un bond, s'habilla en vitesse, empoigna sa guitare et s'apprêta à sortir. S'apprêta seulement car, du coin de l'oeil, elle remarqua, sur sa table de chevet, son livre de métamorphose et son devoir à rendre au prochain cours, commencé la veille et toujours inachevé... Avec un soupir desespéré, elle reposa sa gratte, fourra ses affaires de métamorphose dans son sac et sortit.

Après un petit déjeuner rapide et un toast encore à la main, l'irlandaise, bravant le vent avec courage, se retrouva dehors, son sac toujours sur l'épaule. Bien évidemment, en ce jour de beau temps, le parc de Poudlard était bondé. Sam apercevait quelques amis assis dans l'herbe, mais elle les contourna soigneusement, consciente que leur présence la déconcentrerait trop. C'est qu'elle allait finir par devenir sérieuse à force... Elle finit par trouver un endroit plus ou moins vide, près du lac. Elle s'assit au pied d'un arbre, s'appuyant sur le tronc, et sortit sa plume, son parchemin et son livre. Il était temps de s'y mettre...

La métamorphose était l'une de ses matières favorite, le professeur Valentyne était incontestablement son enseignant favori, elle avait toujours eu des facilités dans cette matière, et pourtant, là... Elle n'y parvenait pas. C'était pourtant un sujet qui lui tenait particulièrement à coeur: les Animagi. Le devoir consitait à rédiger 40 cm de parchemin sur la difficulté de pratiquer une métamorphose de son propre corps, et la particularité des Animagi de pouvoir se re-métamorphoser à volonté en un animal, ainsi que les différences de cette métamorphose avec celle touchant les loups-garous.

Jusque là, rien d'insurmontable, mais il y avait une chose que Sam avait du mal à comprendre, c'est comment exactement devenait-on un Animagus. Car il ne s'agissait pas seulement de métamorphoser son corps en animal, il s'agissait d'assimiler cette forme de telle sorte qu'elle nous devienne naturelle, qu'on puisse y revenir en quelques secondes, sans même réflechir. C'était un procédé très étrange, et surtout très loin de la compréhension de la jeune fille. Le livre avait beau expliquer le phénomène, les mots passaient à travers son esprit sans qu'elle n'en comprenne le sens. Pour elle qui rêvait de devenir un animagus un jour, c'était rageant, particulièrement lorsqu'elle pensait au fait que certains jeunes sorciers y parvenaient de façon quasi naturelle...

C'est alors qu'elle relisait frénétiquement le livre dans l'espoir de comprendre enfin qu'elle se trouva soudainement privée de soleil. Relevant les yeux, un peu énervée, pour chasser l'opportun qui venait de la plonger dans l'ombre, elle reconnut dans cet être indésirable celui qui serait son sauveur: Noah Valentyne, le prof de métamorphose en personne, arrivé comme par miracle alors qu'elle avait justement plus que besoin d'un cours particulier. Elle se figea, ne sachant soudainement pas quoi dire devant ce qui lui semblait être une apparition divine, et attendit qu'il prenne la parole.

[C'est un peu écrit bizarrement, je crois, mais disons que c'est la faute de la fièvre x) ]

_________________
♪♫ Comme dans un très vieux Rock'n Roll ♫♪




[Passe ta souris sur l'image !]


Dernière édition par Sam Sutterwell le Mer 1 Mai - 18:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Valentyne
Métamorphomage

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 10/02/2013
Année / Emploi : Professeur de Métamorphose
Composition de la baguette : Ébène,Ventricule de dragon, 32 cm, flexible
Animal de compagnie : Monsieur Sire Blaireau le Chat


MessageSujet: Re: Je métamorphose, tu métamorphoses, nous métamorphosons...   Jeu 25 Avr - 0:34

Depuis qu’il était tout petit, Noah se levait toujours tôt le matin. C’était impossible pour lui de se réveiller en fin d’avant-midi. Pourquoi dormir lorsqu’il pouvait voir des amis, travailler, faire des activités intéressantes? C’est pourquoi que, depuis sa tendre enfance, Noah se levait toujours très tôt le matin. Il s’était réveillé ce jour-là vers 7h30. Sa chambre était encore sombre de la nuit, le soleil venait à peine de se lever. Il s’étira avant de se lever. S’il ne dormait pas, pourquoi rester coucher? Il ouvrit les rideaux de la fenêtre de la chambre. Le soleil brillait fort à l’extérieur et Noah eut aussitôt envie d’aller dans le parc.

Il s’habilla plutôt légèrement, prévoyant la chaleur qui viendrait durant la journée. Il partit ensuite dans la Grande Salle pour déjeuner. Il n’avait pas très faim et mangea donc plutôt rapidement. Peu d’élèves ou de professeurs étaient déjà levés, mais Noah n’était pas surpris. Il se savait un des seuls à se lever à 7h30 un samedi matin. Lorsqu’il eut finit de déjeuner, il décida de retourner à ses appartements. Il avait quelques devoirs à corriger, et s’il pouvait les finir rapidement, il aurait le restant de sa fin de semaine libre.

Il corrigeait les devoirs des élèves les plus âgés en premier: autant faire ceux qui demandaient de la concentration alors qu’il en avait encore. Noah n’était pas homme à rester concentré longtemps et il préférait donc se pencher en premier sur les travaux les plus difficiles. Pas que lui les trouva particulièrement difficiles...

Pour les plus jeunes élèves, en particulier les premières années, il avait été sympathique et avait commencé l’année doucement. Les plus vieux, eux, étaient plus chanceux et commençaient directement avec des sujets “intéressants”.

Noah sourit en voyant une erreur monstrueuse dans le devoir d’un de ses élèves. Il entoura la phrase erronée et inscrivit dans la marge un gros point d’interrogation rose - oui, oui, rose. Il sourit à nouveau à voyant une autre énormité dans le même texte. Heureusement que Noah n’était pas du genre à se fâcher pour des erreurs de ce genre. Il se souvenait de son professeur de Histoire de la magie qui se hurlait toujours pour des erreurs d’inattention. Noah grimaça. Pas de très bons souvenirs. Noah n’avait jamais vraiment été bon dans cette matière...

Le métamorphomage soupira et se redressa. Il n’était déjà plus assez concentré pour travailler. Et puis, il avait envie de sortir depuis qu’il était debout. Il jeta un coup d’oeil par la fenêtre. Le ciel était bleu et peu couvert. Cependant, un détail attira son regard. Noah se leva et se posta devant la fenêtre. Il semblait beaucoup venter. Les cimes des arbres se pliaient sous le vent puissant. Mais ce n’est pas ça qui découragerait le professeur. Il attrapa une longue robe de sorcier qu’il enfila par-dessus son chandail. Il sortit ensuite de sa chambre et partit se promener dans le parc.

Malgré le vent, de nombreux élèves étaient déjà dehors. Ils traînaient en groupe sur l’herbe et se prélassaient au soleil. Noah serait bien allé les rejoindre, mais il craignait que les jeunes ne réagissent mal à l’arrivée d’un professeur parmi eux. Il se promenait sans trop savoir où aller. Il pourrait bien s’asseoir seul, mais où? Le parc était bondé. C’est finalement en se cherchant une place qu’il aperçut une élève seule. Il la reconnut aussitôt pour l’avoir déjà eu dans ses cours, mais il ne pouvait se rappeler de son nom. Elle était plongée dans ses livres, donc Noah ne savait pas trop s’il pouvait l’approcher. Il s’avança finalement jusqu’à elle.

Elle sembla remarquer sa présence avant qu’il ne parle, puisqu’elle releva la tête dès qu’il fut devant elle. Inquiet de la déranger, il demanda simplement:

-Je dérange?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Sutterwell
Fourchelang

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 21/02/2013
Année / Emploi : 6ème année
Composition de la baguette : Bois de châtaignier et crin de licorne, 28,3 centimètres, souple et fine.
Animal de compagnie : Moggle, petite chouette blanche survoltée, et Amadeüs, placide serpent aux milles couleurs


MessageSujet: Re: Je métamorphose, tu métamorphoses, nous métamorphosons...   Mer 1 Mai - 18:30

Sam Sutterwell

Help !



-Je dérange ?

Sam reprit ses esprits, comprenant enfin que la présence du professeur n'était pas une hallucination due à l'abus de travail - l'abus de travail étant, c'est bien connu, un danger pour la santé - mais qu'il était bien là, physiquement, devant elle, et qu'il lui demander s'il la dérangeait. Ce qui était plutôt paradoxal, puisque c'était bien tout le contraire: elle avait bien besoin de lui pour l'aider à comprendre ce devoir. Le professeur Valentyne était sympa, il accepterait peut-être de lui donner un coup de main ? Et surtout, il était peut-être temps d'arrêter de réfléchir et de formuler tout cela à voix haute ?

-En fait, c'est tout le contraire professeur, vous tombez bien.


Elle sourit, se demandant vaguement s'il n'avait pas autre chose à faire et s'il n'allait pas lui dire de se débrouiller seule ou bien d'aller à la bibliothèque, avant de reprendre.

-En fait j'ai du mal avec le devoir sur les animagi, est-ce que vous pourriez m'aider ? Enfin, si vous avez le temps...

Elle se gratta la nuque, légèrement mal à l'aise, et attendit la réponse. Elle n'avait pas le choix de toute façon, sans son aide, elle était bonne pour une mauvaise note. Bien sûr, elle pourrait toujours consulter des livres à la bibli ou demander à un élève plus doué qu'elle, mais elle avait toujours plus de mal à comprendre l'écrit que l'oral, et demander de l'aide là gênait, elle qui avait la réputation d'être l'une des plus douées en métamorphoses. C'était d'ailleurs l'une des seules matières où elle excellait. Oh, elle aurait sûrement pu avoir d'excellents résultats partout et obtenir Optimal ou Efforts Exceptionnels aux b.u.s.e.s dans toutes les matières, si elle était moins flemmarde. Mais après tout, pourquoi travailler plus quand on pouvait avoir la moyenne tout en gardant du temps libre ?

Pour la métamorphose cependant, c'était différent. La matière la fascinait. Elle trouvait passionnant de pouvoir donner une autre forme à un objet ou un être vivant, changer une chose en quelque chose de totalement différent, modifier les particules pour leur faire prendre une autre forme, une autre texture, une autre odeur même. Il s'agissait de modifier la structure même de ce qui les entourait et c'était, pour elle, l'une des plus belles formes de la magie.

HRP:
 

_________________
♪♫ Comme dans un très vieux Rock'n Roll ♫♪




[Passe ta souris sur l'image !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Valentyne
Métamorphomage

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 10/02/2013
Année / Emploi : Professeur de Métamorphose
Composition de la baguette : Ébène,Ventricule de dragon, 32 cm, flexible
Animal de compagnie : Monsieur Sire Blaireau le Chat


MessageSujet: Re: Je métamorphose, tu métamorphoses, nous métamorphosons...   Mer 8 Mai - 23:36

La jeune le regarda d’un air perplexe. Qu’y avait-il de dérangeant dans sa question? Était-il si anormal qu’un professeur vienne voir une de ses élèves? Pourtant, lui, du temps où il était à Poudlard, ne se gênait pas pour aller parler aux personnel enseignant. Mais peut-être les mœurs avaient-elles changées? Ou peut-être est-ce mal vu qu’un enseignant masculin d’aborder une étudiante? Ah la la! Que c’était compliqué! Noah allait s’’excuser et repartir lorsque la jeune fille répondit.

-En fait, c'est tout le contraire professeur, vous tombez bien.


Elle sourit et il lui rendit son sourire. Aucun suicide social à l’horizon, bien.

-En fait j'ai du mal avec le devoir sur les animagi, est-ce que vous pourriez m'aider ? Enfin, si vous avez le temps...


Elle se gratta la nuque et il sourit. Elle semblait un peu mal à l’aise, mais Noah se jura qu’elle ne resterait pas ainsi longtemps. Il détestait qu’une personne se sente mal en sa présence. Ça lui donnait l’impression que c’était de sa faute si la personne ne se sentait pas bien. Surtout que, dans ce cas, c’était de sa faute si elle était mal à l’aise.

-Bien sûr que je vais t’aider!
fit-il en souriant.

Il s’assit à côté d’elle et lui demanda:

-Alors qu’est-ce que tu ne comprends pas?


S’il voulait l’aider, il devait pouvoir quelles notions elle avait de la difficulté à saisir. Il espérait juste qu’elle ne dirait pas «Tout». Si elle disait cela, il devrait sérieusement remettre en doute ses capacités d’enseignement. Déjà qu’il s’efforçait d’apprendre par cœur les noms de tous ses élèves. Noah n’éprouvait aucune difficulté particulière à apprendre les noms des gens, mais voilà, il devait apprendre les noms de l’école au complet! Au moins, il arrivait déjà à repérer, seulement en voyant les têtes, qui était à peu près dans quel niveau et dans quelle maison.

D’ailleurs, s’il ne se trompait pas, l’élève à côté de lui était une Poufsouffle de sixième année, mais il n’était pas sûr. Par contre, il ne se souvenait pas de son nom. Il demanda donc:

-Avant de commencer, pourrais-tu me rappeler ton nom, s’il te plaît? Moi, c’est Noah, mais ça tu le sais sûrement déjà.


Une fois éclairé sur le sujet, il pourrait commencer à lui apprendre la plus merveilleuse forme de magie qui soit et, plus particulièrement, les animagi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je métamorphose, tu métamorphoses, nous métamorphosons...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je métamorphose, tu métamorphoses, nous métamorphosons...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours 1 " La métamorphose ".
» Manuel de métamorphose à l'usage des débutants
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aiguise Méninges :: Poudlard et ses environs ::   :: Le parc-
Sauter vers: