AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♣ [Cours de DCFM] 7ème année ~ Gryffondor / Serpentard / Pouffsoufle / Serdaigle

Aller en bas 
AuteurMessage
Qare Blyn
Adorateur de l'Ombre

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 18/04/2013
Année / Emploi : Professeur de Défense contre les forces du Mal
Composition de la baguette : Bois de Chêne Rouge, ventricule de dragon, 30 cm, flexible
Animal de compagnie : Bêtise, un chat noir


MessageSujet: ♣ [Cours de DCFM] 7ème année ~ Gryffondor / Serpentard / Pouffsoufle / Serdaigle   Dim 5 Mai - 20:56



♦ Le Mal se combat ♠
Jeudi 26 Septembre / 14h - 16h


Les quatorze coups de l'horloge avaient fracassé à grand coup de gong, le paisible silence qui s'était encré depuis maintenant plusieurs minutes sur le parc de l'école. Le soleil s'était caché une fois de plus, à la plus grande joie du professeur présent, enclin à ranger son ombrelle en dentelle noire. Il l'avait cramponné plusieurs heures durant, cela avant d'utiliser le renverseur de temps. Cet objet, quoique pratique, lui attribuer inévitablement la nausée. Pourtant, l'habituel teint cadavérique de Qare ne permettait pas de savoir si le coma était la prochaine étape de son développement, ou le vomissement.

Pourquoi le parc ? Parce qu'à cette heure, il allait entreprendre son créneau torture en compagnie des 7e années. A bien y réfléchir, il n'y avait pas de meilleur cobaye que ces futurs sorciers accomplis, dont n'importe quel coup de baguette engendrait des désastres, tant l'orgueil piétinait leur esprit. Prétextant l'ancienneté ou pire encore, la vieillesse par rapport aux élèves d'années inférieures, ils se permettaient tous les méfaits. Envers et contre tous, parfois même, ils osaient se conforter dans une suffisance qui risquait une fois de plus d'engendrer des vomissements de dégoût chez le professeur de défense contre les forces du mal. Le doux parfum de la traîtrise et de la revanche planait déjà dans l'air humide, promettant dans un futur très proche, une belle pluie, peut être même un orage. Les nuages étaient une fascination, les intempéries une bénédiction, les catastrophes naturels une intervention divine pour l'adorateur des ombres. Le désastre était sa drogue, la souffrance son passe-temps favori. Après tout, chacun était névrosé à sa manière, mais ce n'était pas cette raison qu'il prônait pour se rassurer. Au contraire, il justifiait son excédent de zèle par aucune morale. Le destin était fourbe et personne ne pouvait le contrôler, il fallait donc faire avec et en profiter un maximum.

Et parce qu'il exécrait au plus haut point les petites vies bien rangées, fourbues par des statistiques douteuses, nécessaires pour la satisfaction de ces horribles moldus, pour leur prouver purement et simplement qu'ils avaient réussi leur vie, Qare avait décidé de poursuivre l'enseignement des dernières années dans le parc. Les cours précédents n'ayant pas permis la pratique au sein de la classe (et parce qu'il ne voulait pas voir son mobilier fracassé par de pauvres sorts mal formulés), le plein air était cette fois-ci tout indiqué.

C'est ainsi que d'un geste ample, délicat, précis et déterminé, le professeur brandit sa baguette de sa manche, offrant aux derniers de cet impitoyable soleil les reflets rubis du chêne rouge qui constituait sa baguette. C'était sa fierté, une partie de lui, la continuité de son bras. A chaque mouvement, elle laissait naître des miracles sans défaut. Plus qu'une fierté, une allégeance certaine envers celle qui l'avait choisi. Dans un second mouvement de la même intensité que le premier, Qare dessina une ligne verticale dans le vide. Sous le passage de sa faiseuse de magie, une sorte de distorsion apparut, laissant échapper à la suite une gerbe d'étincelles toute d'émeraude colorée :

« Folia Nascente *»


Pour son ultime mouvement, l'homme, couvert par le noir de la tête aux pieds, sembla tracer à nouveau une ligne droite mais au dernier moment, il engendra une multitude de cercle se suivant. A la vue du tracé magique, on pouvait percevoir comme un ressort interminable se dévoiler. Un sort de sa spécialité, Qare n'en était pas peu fier. En effet, à la suite de cet agencement de mouvement, le sol du parc se fissura de part en part sans craindre de démolir l'architecture environnante. En un instant, ce fut des murs de ronces, d'arbustes et de mauvaises herbes qui s’efforcèrent de percer la terre jusqu'à former des rangées, des couloirs et mêmes des zones dégagées. Bien loin de l'image d'un labyrinthe, c'était plutôt un petit bosquet ombragé par les hautes plantes ayant follement poussées en un instant. S'il avait prononcé sa formule, c'était à la fois pour intensifier la puissance mais aussi pour le plaisir de percevoir sa voix solide mais calme se faire écho à de multiples endroits. Il aimait les entrées en matière fantasmagoriques. Il ne restait plus qu'à attendre les élèves. Pour cela, il traversa l'entrée qui s'était formée presque naturellement lors de l'édification de ce bosquet, disparaissant rapidement dans l'ombre du lieu.

A l'entrée seulement était resté Bêtise, son chat noir qu'il ne quittait sous aucun prétexte. Ce dernier, n'avait rien de différent par rapport aux autres races de félins magiques, ni rien à envier. Tout de noir vêtu lui aussi, sa queue se divisé en deux partie à son extrémité, alors que l'un de ses yeux arborées la couleur de l'acier, l'autre était parfaitement ambré, semblable à ceux de son maître. Docilement assis devant l'un des piliers feuillus, il attendit patiemment l'arrivée des braillards.


*:
Spoiler:
 

Code par K'Aya de Never-utopia. - Modifié par Qare

_________________
~ Les cours de DCFDM sont ouverts à tous les élèves d'une même année pour éviter de pénaliser les groupes les plus faibles mais plus actifs. Profitez-en ~




Dernière édition par Qare Blyn le Mar 28 Mai - 9:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♣ [Cours de DCFM] 7ème année ~ Gryffondor / Serpentard / Pouffsoufle / Serdaigle   Lun 13 Mai - 20:50

Après avoir déjeuné, Shanna était redescendue dans sa salle commune. Le ciel était couvert ces derniers jours, et la température baissait. L'automne était bien arrivé, à son grand désespoir. Il y eut même quelques gouttes de pluies. Pas étonnant donc que la salle des Serpentard était bondée, sûrement comme les trois autres. Profitant des dernières minutes qui lui restaient avant de devoir repartir en cours de défense contre les forces du mal, elle discutait avec ses camarades. A moitié allongée sur le canapé, les jambes par-dessus celles de l'un de ses amis, faisant tourner distraitement sa baguette entre ses doigts, elle lançait de temps en temps des coups d’œil au lac, dont ils voyaient le fond à travers certaines fenêtres.
- ... Et c'est là que ce débile m'a touché les fesses. Heureusement que j'étais entourée d'autres sorciers, ils n'ont jamais pu déterminer qui lui avait collé la main au paquet avec un sortilège de glu perpétuelle !
Il y eut un rire général, avant qu'une autre personne n'enchaîne avec une aventure encore plus passionnante. Après six années en commun, c'était parfois étonnant de se dire qu'ils avaient encore tant de choses à se raconter.
- Bon les cocos, fit l'un d'eux tandis qu'un gros tentacule passait devant une vitre de la pièce, c'est l'heure, faut aller en cours.
Shanna soupira et se leva à regret de son gros canapé vert moelleux. Ils allaient retrouver monsieur Blyn, le prof le plus glauque qu'ils aient jamais eu, et ces idiots de Gryffondor. Heureusement que les cours en eux-mêmes étaient intéressants, la jeune fille ne rechignait jamais à apprendre de nouveaux sortilèges.

Ils se dirigèrent donc en petite troupe vers la porte de la salle de classe. A peine eut-elle tourné dans le couloir qu'elle repéra le post-it jaune canari collé sur la porte. Elle eut un mauvais pressentiment en voyant ce petit bout de papier carré. Ce n'était pas normal. Quoi que, peut-être était-il malade et qu'il ne pouvait pas assurer son cours... ? Elle entendit un élève de Gryffondor souffler de dépit, et s'approcha pour lire à son tour. Le cours se passerait dans le parc. Pourquoi les prévenait-il au dernier moment ? Heureusement qu'ils n'étaient qu'au premier étage. Mais pas un seul mot sur où le trouver dans le parc. Après tout, celui-ci était immense. Enfin si, un indice étrange. "Trouvez le chat". En plus, il faisait moche.
- Mais qu'est-ce qu'il nous fabrique... Tous au parc les gens.
Ils firent donc demi-tour et redescendirent les marches de pierre. Avant de passer la grande porte principale, Shanna regarda rapidement les grands sabliers. Ces mongoles de Gryffondor et de Serdaigle étaient en tête, avec peu de points de différence. Serpentard était un peu derrière. Il faudrait qu'ils remédient à ça. Ça faisait deux ans qu'ils n'avaient pas eu la coupe.

Ils arpentèrent le parc une dizaine de minutes, sous le ciel morne et grisâtre, avant que deux filles ne s'exclament à l'unisson : "Le chat !"
C'était tout simplement le chat du professeur, aussi noir que les tenues habituelles de son maître, qui semblait attendre devant un fouillis de plantes que Shanna n'avait jamais vu. Ça, c'était nouveau. Elle se demanda vraiment ce que ce type leur avait concocté... Ils pénétrèrent tous à l'intérieur du bosquet, se demandant si le professeur y était. Et c'était le cas, mais si bien dissimulé dans l'ombre qu'elle faillit en sursauter lorsqu'elle le vit bouger.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Leander Crewe
Le préfet qu'il vous faut

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 01/05/2013
Année / Emploi : 7ème année
Composition de la baguette : Sapin et licorne
Animal de compagnie : Flaireur (Ingrid)


MessageSujet: Re: ♣ [Cours de DCFM] 7ème année ~ Gryffondor / Serpentard / Pouffsoufle / Serdaigle   Mar 28 Mai - 15:58

Leander travaillait dans la bibliothèque un long chapitre sur l'histoire de la Magie quand sonnèrent quatorze heures. Le Serdaigle releva vivement la tête de ses cours, ajusta ses lunettes sur son nez et regarda sa montre. Il allait être en retard. Et bien sur il avait encore oublié d'aller manger. A ce train là, même ses os allaient se mettre à tomber, déjà qu'ils saillaient sous sa peau fine. Le préfet rangea le grimoire à la bonne étagère – comment aurait-il pu se tromper ? - et roula ses parchemins avec soin. Ses encriers bouchés, ses plumes dans leur écrin, Leander ordonna tout dans son sac avec douceur et délicatesse avant de sortir de la bibliothèque. Quatre à quatre, Leander descendit les marches qui le séparait du première étage. A sa grande surprise, devant la porte de bois noircis stagnaient plusieurs élèves. Qare avait plutôt l'habitude d'être à l'heure.... C'est à ce moment là que le jeune homme aperçut ce petit carré de couleur. Comme beaucoup d'autres élèves avant lui il poussa un soupir. Blyne avait définitivement pété un câble.

Tout en se dirigeant vers le parc, Leander réalisa qu'il n'avait jamais eu une quelconque confiance envers ce professeur. Il n'avait jamais non plus sympathisé outre mesure avec un enseignant, mais cela n'avait jamais été exclus. Avec lui, il n'y aurait jamais d'entente possible. Qare lui donnait l'impression d'avoir été bercé un peu trop près du mur. Il n'avait pas tout sa tête, et à vrai dire, Leander n'aurait pas été surpris que son loisir favori consiste à observer les jeunes filles de l'école dissimulé sous une cape d'invisibilité. Il était complètement timbré, à croire que le directeur avait bu comme un trou le jour où il l'avait recruté.

Leander arrivait aux abords du parc, entourés d'autres élèves de 7ème année quand soudain une véritable forêt surgit de nulle part. Les jeunes gens étaient trop loin pour apercevoir la source du phénomène mais Leander ne doutait pas une seconde que cela ait un rapport avec ce fameux chat. Cela se confirma quand le Serdaigle se trouva à l'entrée du petit bosquet. Un félin noir se dorait au soleil, alerte et paisible. S'il avait été l'animal d'un psychopathe comme Qare, Leander n'aurait probablement pas la même attitude. Il aurait profité de ce moment d'inattention pour courir le dénoncer à la SPA.

Puis comment beaucoup d'élèves, Leander entra dans le bosquet en espérant un jour en ressortir vivant. Au centre ce trouvait Qare, sans doute très fier de son petit tour de force comme un enfant qui a mis le feu à la cuisine de ses parents. Circonspect mais poli, le jeune homme salua son professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qare Blyn
Adorateur de l'Ombre

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 18/04/2013
Année / Emploi : Professeur de Défense contre les forces du Mal
Composition de la baguette : Bois de Chêne Rouge, ventricule de dragon, 30 cm, flexible
Animal de compagnie : Bêtise, un chat noir


MessageSujet: Re: ♣ [Cours de DCFM] 7ème année ~ Gryffondor / Serpentard / Pouffsoufle / Serdaigle   Mer 3 Juil - 15:55



♦ Le Mal s'identifie ♠
Jeudi 26 Septembre / 14h - 16h




« CLAP... CLAP »


Ce fut le bruit que réalisa le professeur avec ses mains, au moment où ses élèves se décidaient enfin à se montrer. Non pas qu'il était impatient de nature, mais il avait pensé, peut être à tord, qu'un bosquet fraîchement construit aurait attiré plus rapidement, une foule de curieux aux appréhensions toutes plus folles les unes que les autres. Fausse joie étant, Qare se décida enfin de s'extirper de l'ombre d'un orme qui l'avait si gentillement accueilli sous ses branches, durant cette longue attente. Il s'était fondu dans la masse végétal, presque malgré lui, tant par son uniforme noirâtre que par son habituelle aptitude à la discrétion. Mais pour ces deux choses, il n'y pouvait rien et il aimait ça.

Croisant à nouveau les bras, un vague sourire aux lèvres, geste au combien rare mais prisé des quelques survivants ayant assistés à cela, cachait toute la malice qu'il était possible de concentrer en une seule personne. Du haut de son presque deux mètres, le professeur commença à se balancer légèrement sur ses talons, d'avant en arrière, avant de d'entrouvrir la bouche. Si certains s'attendaient à une nouvelle diatribe bien pensée, d'autres furent surpris des propos tenus par Qare :

« Je ne vous souhaiterez pas un bon jour mes enfants, puisque vous haïerez sans doute à la fin de ces deux heures. Donc, ne perdons pas de temps en fades politesses et plongeons à corps perdu dans la beauté de l'art qu'est la défense face aux forces du mal. »


Claquant une seule fois des doigts, l'écho se fit entendre à plusieurs mètres à la ronde, avant que l'agitation se fasse entendre dans plusieurs broussailles. On aurait pu croire à une invasion de pucerons géants ou pire encore, à un essaim de guêpes furoncles, mais tout compte fait, ce ne fut que l'avant-propos d'un cours qui s'avérerait intéressant. Au quatre coins de l'espace verdoyant, des sortes de rings, formés de haies d'épines, hautes d'un bon mètre et demi, apparurent, accompagnés d'une créature que beaucoup sans doute n'avaient aperçu que dans les livres les plus poussiéreux :

« Aujourd'hui mes enfants, ou plutôt devrais-je dire, mes cobayes, vous allez apprendre à survivre en milieu hostile face à des bêtes capable de vous portez de sérieux dommages si vous n'êtes pas réactifs et créatifs. »


Un petit tressaillement suivi d'un cri suraiguë avait surgit de la foule d'élèves affolée. Qare en profita donc pour continuer sur le ton de la bonne humeur :

« Ne vous inquiétez pas miss Falley, j'ai déjà pris les mesures adéquate auprès des pompes-funèbres, si malheur de vous arriver. J'ai même eu un tarif de groupe, il faut en profiter ! »


Les monstres peu à peu se dévoilèrent, quittant leur petit coin assombri par les épais feuillages. Quelques uns se montrèrent flegmatiques, à peine conscient de leur sort, alors que d'autres déjà se jeter dans les murs feuillus, infranchissables grâce au sortilège du professeur. Ce dernier, tout content de l'effet qu'avait produit sa mise en scène, se décida à s'approcher du premier sujet d'étude. Livre en main, il l'ouvrit et fit défiler les pages sans même les regarder, pareil à un érudit ayant mémoriser toutes les pages de l'ouvrage :

Spoiler:
 

« Le crapeau baveur : Ce batracien terrestre n'a pas les palmures de ses congénères aquatiques. parce qu'il vit sous des climats arides, sa peau sécrète une huile qui l'empêche de se déshydrater.
Il doit ainsi son nom aux traînées visqueuses qu'il laisse derrière lui. Il se sert de ses pattes arrière non seulement pour se déplacer, mais aussi et surtout pour se dresser en station verticale, en cas de danger, libérant ainsi ses pattes avant pour attaquer.

Ses griffes, bien que courtes, contiennent un poison capable de paralyser le membre touché. Le crapeau, à l'instar des autres batraciens, se nourrit principalement d'insectes et de fougères. Cependant, il est en mesure d'absorber le moindre être vivant, de le stocker dans son estomac et ainsi s'en servir comme réserve naturel de nutriments et d'eau, le recrachant une fois devenu inutile. »

Le souffle court, les haut-le-cœur, mieux encore, des cris de stupéfaction, voilà ce que le professeur voulait entendre. Et c'est ainsi qu'il poursuivit avec l'autre bête. Rejoignant le coin opposé au premier, Qare dévoila un autre animal, bien plus majestueux mais au combien féroce :

Spoiler:
 

« Le crain de feu: Le jour où l'homme commença à utiliser le feu non comme un don des dieux, mais comme une arme, il irrita le grand esprit des flammes qui se manifesta alors sous la forme d'un étalon vêtu d'un manteau flamboyant, dont la température corporelle atteint des sommets incommensurables. Depuis lors, lorsque les lieux humides se remplissent d'un épais brouillard, on le voit parfois galoper à travers les landes, sa rage ardente faisant bouillonner les eaux jusqu'à ce que la vapeur suffoque les lieux. »


Refermant bruyamment son livre, Qare finit par élargir son sourire, au point de faire clairement comprendre que ce nouveau cours ne serait pas sans dommage, à moins d'être surdoué :

« Mes enfants, j'aurais donc besoin de deux volontaires, ici et maintenant, pour disons... se confronter à ces bêtes et bien sûr, en sortir vivant. Ce cours va nous permettre d''apprendre à identifier les points faibles d'une monstre dangereux, d'employer les meilleurs sorts défensifs, d'envisager une contre-attaque ou une parade efficace et enfin, de faire un peu de gymnastique. »


Tournant subitement le dos à sa classe tout entière, le professeur leva le doigt avant de déclarer haut et fort :

« Miss Ngondo, monsieur Crewe, c'est à vous ! Choisissez votre partenaire et mettez le au tapis. »



Code par K'Aya de Never-utopia. - Modifié par Qare

_________________
~ Les cours de DCFDM sont ouverts à tous les élèves d'une même année pour éviter de pénaliser les groupes les plus faibles mais plus actifs. Profitez-en ~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leander Crewe
Le préfet qu'il vous faut

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 01/05/2013
Année / Emploi : 7ème année
Composition de la baguette : Sapin et licorne
Animal de compagnie : Flaireur (Ingrid)


MessageSujet: Re: ♣ [Cours de DCFM] 7ème année ~ Gryffondor / Serpentard / Pouffsoufle / Serdaigle   Dim 21 Juil - 23:04

Leander avait du mal à en croire ses yeux. Qare avait définitivement pété un câble en introduisant des créatures pareilles dans l'enceinte de Poudlard! Non seulement il y avait peu de chance pour qu'il puisse les maitriser tout seul en cas de problème mais surtout parce qu'une erreur de l'un de ses élèves pouvait désactiver le champs protecteur qui entourait les "rings" au risque de libérer les bestiaux sur une horde de sorciers à peine capables de tenir une baguette. Il aurait pu - au moins! - les emmener dans la forêt interdite. Bon dieu! On ne laissait même pas trainer des hyppogriffes dans le parc alors un crapaud baveur et un cheval de feu. Pourquoi pas une demi douzaine de dragons ? Histoire de ne pas s'ennuyer ?

La foule des septièmes années hésitait entre la tétanie et la panique totale. Le préfet lui, restait plutôt stoïque, même si son cerveau se rebellait contre son nerf optique.

"Leander, dis-moi qu'il va juste faire une démonstration lui-même."


Sans relâcher son attention des abominations en présence - en incluant leur professeur bien entendu - le préfet parvint à desserrer ses mâchoires qui menaçaient de broyer ses dents d'un instant à l'autre.

"Il n'a probablement pas les permis nécessaire à leur détention."


Murmura le jeune homme. C'était la seule chose à la fois sensée et probable que Leander put trouver pour répondre au Gryffondor dont les yeux révulsés allait de l'un à l'autre des créatures. Si Ingrid, son fléreur, avait été là, elle serait sans doute en train de hurler de tous ses petits poumons. Le danger, presque palpable, lui étreignait la gorge, lui déséchait la bouche. Mais il était impuissant, même s'il sentait d'instinct que la situation allait largement empirer.

"Miss Ngondo, monsieur Crewe, c'est à vous ! Choisissez votre partenaire et mettez le au tapis."

Formidable! Leander sentit ses épaules s'affaisser légèrement. Pourtant, il ne se laissa aller ni à la peur ni à l'assurance débordante que lui procurait son rôle de meilleur élève de sa promotion, ni même son titre de préfet. Il n'était qu'un condamné parmi tant d'autre, mais il avait une baguette et vendrait chère sa peau de maigrichon. D'un doigt expert, il redressa ses lunettes sur son nez fin et sortit sa baguette de sa poche.

"Je prends le crapaud, je te laisse l'autre si tu veux bien."

Leander adressa un regard déterminé et sérieux à sa co-détentue avant de s'avancer vers le ring. Son pas était décidé et ferme, comme s'il était confiant, tout à sa prestance. Intérieurement, le jeune homme calculait ses chances, passait en revue tous les sortilèges qu'il connaissait et même les quelques parchemins qu'il avait parcouru au sujet de ce truc trop gros et trop venimeux pour être honnête. Il n'avait plus qu'à espérer que Qare n'avait pas renforcé la cuirasse naturelle de cette saloperie.

Leander entra dans le ring, les doigts serrés sur sa baguette au point de ses jointures en soient devenues blanches. Le regard torve du crapaud se braqua vers lui. Mais plus pour très longtemps.

Et le Serdaigle lança un sortilège d'aveuglement sur le crapaud géant, aussi grand que lui et nettement plus large. Une brume noirâtre et opaque se mit à tourbillonner autour des yeux du batracien et y resta, malgré les mouvements de la bestiole pour la chasser. La technique de Leander était très simple: le vaincre en l'empêchant absolument de l'attaquer. Pour cela, il allait méticuleusement le fatiguer avant de lancer un sortilège de Stupéfixion qui marchait très mal sur des créatures magiques en pleine santé, mais qui était selon lui le moins le plus efficace et rapide d'en venir à bout sans le tuer.

Leander enchaina dans la foulée avec un sortilège de catimini pour masquer le bruit de ses pas, au cas où la bête aurait une ouïe performante. Même s'il en doutait nettement. Sur ce, le jeune homme, alors que le monstre avançait à l'aveugle dans sa direction toutes griffes dehors, utilisa de nouveau un sortilège imprononcé: le sortilège de lévitation. Bien sur, malgré sa dextérité et son don pour les études, le batracien ne fut pas envoyé dans les airs mais glissa sur le sol et s'y retrouva allongé. Ce qui était, somme doute, déjà une victoire en soit. En s'éloignant à reculons le plus vite possible, Leander lança de nouveau un autre sort, cette fois-ci le ligotage. De grosses cordes épaisses se nouèrent tout autour du corps du crapaud qui se débâtait en vociférant des sons gutturaux qui vrillèrent les oreilles de la petite troupe d'élèves. Cependant, le répit serait de courte durée car le jeune homme ne doutait pas qu'il se relève et brise ses liens. Mais il espérait qu'au moins le monstre se serait un peu affaiblit... Histoire de le Stupéfixer en beauté. Car de quel autre moyen disposait-il s'y ne voulait pas le tuer ou le blesser grièvement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ♣ [Cours de DCFM] 7ème année ~ Gryffondor / Serpentard / Pouffsoufle / Serdaigle   

Revenir en haut Aller en bas
 
♣ [Cours de DCFM] 7ème année ~ Gryffondor / Serpentard / Pouffsoufle / Serdaigle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ¤ Cours #1 [6ème & 7ème année] - L'Asphodèle ¤
» Premier cours || 5, 6 et 7ème année.
» [1ère à 7ème Années] Résultats et Compte-rendus du Test d'Astronomie (pas de tour de jeu)
» Cours de DCFM 1ère Année / "Il faut que je prenne mes marques" [Fini]
» Cours de sortilèges - 7ème année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aiguise Méninges :: Poudlard et ses environs ::   :: Le parc-
Sauter vers: