AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je prépare jamais de mauvais coup

Aller en bas 
AuteurMessage
Amadeus Lloyd
Dodo de la Farce
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 24/03/2013
Année / Emploi : 5ème année
Composition de la baguette : Sycomore et ailes de Billywig
Animal de compagnie : Batman, un hibou assez laid et partiellement idiot


MessageSujet: Je prépare jamais de mauvais coup   Jeu 27 Juin - 21:02

Amadeus regardait par la fenêtre. La pluie tombait, ricochait sur les carreaux avec forces ou s'écrasait comme d'étranges insectes liquides. Dans la Tour des Gryffondor l'ambiance de ce samedi après midi était plus que studieuse et bien sur, le jeune homme se sentait exclu. Sans être cossard, il avait d'autres priorités dans le vie que d'écrire des tartines sur l'Histoire de la Magie, traitant d'un sorcier gentil obscur qui avait combattu tel ou tel sorcier méchant ou promulgué une loi pour protéger une créature magique improbable et souvent disparue depuis. Les dizaines de livres, grimoires et parchemins étalés sur les tables témoignaient de la confusion et de l'effervescence que ce devoir provoquait chez ses petits camarades de cinquième année, mais en son humble qualité de cancre du fond de la classe, il n'avait réussi qu'à noircir une pitoyable feuille quant son voisin en était à son deuxième rouleau. Mais qu'avait-il bien pu trouvé de plus à dire que lui? Cela le dépassait. Il restait là, au milieu des bons élèves ou du moins des travailleurs, à les observer du coin de l'oeil, son menton posé dans le creux de sa main, à demi-affalé sur la table. De temps en temps, il regardait le temps pourri, rêvant de Quidditch, de promenades dans le parc... de trier ses chaussettes. Bref n'importe quoi qui aurait pu le sortir de cette situation.

Finalement, quant la pendule sonna trois heures trente, Amadeus rangea ses quelques affaires et se leva sans un mot du groupe. Il ne savait pas vraiment ce qu'il allait faire, tout ce qu'il souhaitait s'était s'aérer, sortir.

Machinalement, il resserra sa cravate autour de son cou, glissa sa bonne vieille baguette à sa ceinture et son harmonica dans sa poche. Il passa la porte. Lorsque le portait de la grosse dame rose se referma sur lui, l'illustre personnage l'interrogea sur ce qu'il comptait faire. Amadeus lui lança une obscénité qui laissa l'ex-Gryffondor qu'elle était tout à fait pantoise. Il se laissa dévaler les escaliers. Marchant sans but sur les marches, suivit du claquement de ses semelles molles sur le marbre, le jeune homme arriva finalement au deuxième étage. Là, il vit une lueur étrange provenir du fin fond du couloir. Y voyant un signe providentielle de potentiel amusement, Amadeus se précipita dans les ténèbres de l'endroit le moins fréquenté de l'établissement.

Son chemin finit par le mener aux toilettes désaffectées pour cause de Mimi Geinarde. C'était d'ailleurs le fantôme qui était la source de la lumière bleutée. Elle avait réussi par quelques prodiges à trouver un rappeltout et s'amusait à l'orienter de diverses façons pour projetter son reflet sur les murs des sanitaires.

"Tu t'amuses bien Mimi?
-Pas du tout Lloyd.
-Tu me files le Rappeltout?
-Pourquoi ça?
-Pour trouver le meilleur moyen de l'exploser sur un mur."


Cette idée sembla plaire au fantôme qui ne devait pas avoir la force de le faire elle-même. Elle laissa tomber le petit objet en verre en direction d'Amadeus qui le rattrapa avec aisance.

"Tu vas faire comment maintenant ?
-Je vais réfléchir. Repasse d'ici cinq minutes.
-Très bien."

Mimi, sans rechigner, s'enfonça dans les profondeurs d'une cuvette de toilettes. Amadeus ne put réprimer une petite grimace de dégoût. Sur ce il s'assit au centre de la pièce et s'adossa à la fontaine centrale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin Desford

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 11/06/2013
Année / Emploi : 5ème année
Composition de la baguette : Bois de cèdre / Cœur Plume de Jobarille / 26 cm
Animal de compagnie : Upsilon, un petit rat noir un peu peureux mais adorable


MessageSujet: Re: Je prépare jamais de mauvais coup   Ven 28 Juin - 7:11

Ca fait peut-être cinq ans que je suis là, mais il y a plein d'endroits que je n'ai pas encore visiter. Je ne vais jamais plus loin que les salles de classes, lieu que je peux découvrir grâce à mes options et la maison des Poufsouffle . Je me concentre beaucoup trop sur mes études et pas assez sur les environs de l'école. Enfin, ce n'est pas ce qui va m'handicaper, même si ça pourrait m'avantager. Je ne la connais pas encore école et pourtant j'y suis depuis longtemps !

Je sais ! Si je m'accordais une journée libre pour explorer ces endroits inconnus de Poudlard ? Je sais ! Si je faisais ça aujourd'hui ? On est samedi et ... Les examens approchent. Je ne peux pas me permettre de les rater. Il faut à tout prix que je révise. En plus, ceux de la cinquième années sont les plus important ( avec ceux de la septième ) puisque il y a le B.U.S.E ! En y repensant, j'ai déjà bien révisé tout ça et il ne me manque plus que de relire les cours et faire quelques entrainement. Je crois que c'est suffisant. Demain, je travaillerais plus dur qu'aujourd'hui.

Je prends un sac, dedans je mets une bouteille d'eau, un truc à grignoter et ma jolie baguette. Hope ! Je prends la route vers ... les salles de classes. Vous allez me dire : "Pourquoi ? Tu y vas tout le temps !" Pour dire la vérité, je n'y suis jamais allée; enfin, d'après mes souvenirs.

Je monte les escaliers, et j'y suis. Je marche le long du couloir et je me rappelle d'un truc : Les toilettes désaffectés. D'après les rumeurs que j'aurais entendu, il y a un fantôme ici. Enfin, c'est pas des rumeurs. Je crois qu'elle s'appelle Mimi ou quelque chose comme ça.

Comme les fantômes ne m'inspirent pas vraiment, j'ai toujours esquivé ces toilettes. Mais là, elle m'intrigue plus qu'autre chose. Ma curiosité a prit le dessus. J'ouvre la porte. Je m'avance un peu. Je peux voir une tête rousse assise au bord d'une fontaine. Je m'avance un peu, je reconnais Amadeus. C'est un Gryffondor de cinquième années. Nous avons parlé plus d'une fois. Je me souviens qu'il était assez mal à l'aise quand nous avions discuter... Mais ça ne l'empêche pas d'être un garçon plutôt sympa.

- Amadeus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeus Lloyd
Dodo de la Farce
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 24/03/2013
Année / Emploi : 5ème année
Composition de la baguette : Sycomore et ailes de Billywig
Animal de compagnie : Batman, un hibou assez laid et partiellement idiot


MessageSujet: Re: Je prépare jamais de mauvais coup   Ven 26 Juil - 21:04

Spoiler:
 
Amadeus écouta le bruissement de l'eau qui coulait dans les canalisations nombreuses des toilettes. Certaines suintaient quelques gouttes croupies qui dégoulinaient silencieusement entre les toiles des araignées suicidaires qui avaient eu l'idée saugrenue d'élire domicile ici. Sous les murs, des fenêtres avaient du un jour servir à éclairer la pièce. Mais depuis presque cinquante ans, aucun elfe de maison ne s'en était occupé et les carreaux étaient devenus quasi-opaques. L'ombre sale qu'ils projetaient sur le sol balayait les cheveux d'Amadeus. Dans ce décor moite et sombre, le jeune homme se sentait étrangement bien, comme à l'. Bizarrement, la compagnie de Mimi commençait presque à lui manquer et il se mit à fredonner une chanson sans y penser. Peut-être pour créer dans ce paysage figé une ambiance quelconque.

Le rappeltout se promenait entre ses doigts maigres, allant d'une main à l'autre du jeune homme. Glissant, bondissant dans ses paumes, sous le regard rêveur d'Amadeus. Qu'allait-il en faire? Il n'en avait qu'un, qu'une seule et unique chance. S'il se ratait, s'il le brisait d'une façon trop simple, il ne ressentirait pas le plaisir malsain qu'on a à casser quelque chose de précieux. Bien sur, il n'aurait pas arracher l'objet de son propriétaire juste pour le détruire. Mais puisque ce dernier l'avait abandonné, alors c'était qu'il n'y tenait pas plus que ça. l'un dans l'autre, Amadeus ne faisait que se défouler, ce n'était pas méchant, juste un peu primaire.

Soudain, une voix retentit derrière lui, le faisant sursauter. Ce n'était incontestablement pas la voix de Mimi, car elle était bien plus grave et profonde. Cela étant-dit c'était tout à fait une voix de fille, il fallait dire que le fantôme avait une voix particulièrement insupportable. Parfois, Amadeus se disait qu'elle avait été assassiné par quelqu'un qui voulait la faire taire, au sens littéral.

Alors assis, il fut forcé de se relever, les plis de sa cape était légèrement humides. Lorsqu'il découvrit à l'entrée des toilettes que l'intruse était Erin, Amadeus sentit un immense sourire s'étaler sur ses lèvres. Formidable, il avait trouvé un deuxième cerveau pour emmerder le monde!

"Salut Erin! Qu'est-ce que tu fais là? Tu tombes bien!"

S'écria Amadeus en tendant en sa direction et malgré les quelques mètres de distance le rappeltout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin Desford

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 11/06/2013
Année / Emploi : 5ème année
Composition de la baguette : Bois de cèdre / Cœur Plume de Jobarille / 26 cm
Animal de compagnie : Upsilon, un petit rat noir un peu peureux mais adorable


MessageSujet: Re: Je prépare jamais de mauvais coup   Sam 27 Juil - 11:15

En rentrant dans les toilettes, j'ai pu remarquer qu'Amadeus était assit, adossé à la fontaine central. Je n'ai pas pus m'empêcher de crier son prénom en le voyant. Ca a raisonner dans toute la salle. Quand mes paroles sont arrivées à ses oreilles, il se retourne, me fait un sourire et se lève. Il a l'aire plutôt content de me voir. Les plis de sa cape sont un peu humides. En même temps, le sol des toilettes n'est pas forcément très propre. Certes, personne n'y va jamais mais quand même. Ca reste des sanitaires.

Entre ses grandes mains, il y a quelque chose, je ne vois pas très bien ce que c'est. Je m'approche un peu pour voir, c'est un rappeltout. Il contient une fumée spéciale qui devient rouge lorsque l'utilisateur a oublié quelque chose. C'est super pratique !

"Salut Erin! Qu'est-ce que tu fais là? Tu tombes bien!"

C'est vrai ça, qu'est ce que je fais là ? Et pourquoi je tombe bien ? Qu'est ce qu'il a derrière la tête celui-là ?

- Rien, je me promène juste, pourquoi ?

... Ce que je viens de dire est égale à : "Je me promène dans les toilettes parce que YOLO !" Il doit me prendre pour une tarée qui n'a rien à faire de sa vie à part trainer dans les couloirs de l'école. De toute manière, il est bien là lui aussi. Enfin, sa raison doit être plus normal que la mienne.

Un rire aigu retentis dans toute la salle. Mon Dieu ! Comment peut-on avoir une voix aussi stridente que ça ?! C'est insupportable ! Attend... Me dit pas que c'est Mimi ? J'ai une peur bleu des fantômes ! En même temps, tu t'attendais à quoi en venait ici ? A des petits familiers tout mignons ? Certes, il y en a, mais pas que. Il y a des trucs que j'aurais préféré ne jamais voir. Argh ! Je veux pas y penser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeus Lloyd
Dodo de la Farce
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 24/03/2013
Année / Emploi : 5ème année
Composition de la baguette : Sycomore et ailes de Billywig
Animal de compagnie : Batman, un hibou assez laid et partiellement idiot


MessageSujet: Re: Je prépare jamais de mauvais coup   Dim 28 Juil - 10:10

Erin avait l'air un peu dubitative, et le sourire d'Amadeus pâlit quelque peu. Déçu peut-être de ne pas la trouver aussi heureuse de le voir ou de participer à une bonne aventure à ses côtés. Après tout, comme elle en informa le Gyrffondor, elle n'était ici que par hasard, pas spécialement pour jouer à exploser des trucs contre des murs. C'était vraiment dommage.

La main d'Amadeus retomba, et son enthousiasme avec. Il s'apprêtait à répondre qu'il ne faisait finalement rien de particulier. Elle serait partie sans demander son reste et le jeune homme se serait assis seul de nouveau. De toutes façons, ça aurait pu être mieux ainsi. Erin aurait peut-être trouvé son activité idiote et immature et serait partie de toutes façons. Mais le rire strident de Mimi, comme une centaine de verres qui se seraient brisés en même temps, raisonna dans la vieille pièce suintante et dégoulinante. Si Amadeus ne put s'empêcher de sursauter, son sourire lui revint dans toute sa splendeur.

"Ah Mimi! Tu es revenue! Je n'ai toujours pas trouvé de bonne façon de le faire exploser..."


Commença à expliquer Amadeus avec énergie en faisant sauter en l'air la pauvre petite boule de cristal innocente. Mais le fantôme ne l'écoutait pas, flottant à quelques mètres du sol entre Erin et Amadeus, elle affichait sur son visage sans couleurs une expression de mécontentement redoutable. Elle gardait le silence pendant que le Gryffondor déblatérait avec naïveté. Puis, sans prévenir, Mimi implosa. Incapable de se retenir plus longtemps, elle hurla d'une voix insupportablement aigüe:

"Qui est cette fille!"

Amadeus resta interdit et son regard allait de l'une à l'autre des demoiselles.

"Euh... Erin. Pourquoi ?
-Et pourquoi, elle a le droit de rester avec toi alors que tu m'as demander de partir, Lloyd?"


A mesure que Mimi parlait, sa voix montait dans des notes astronomiques où aucune voix humaine n'aurait jamais dû aller. Visiblement furieuse, elle désignait par mouvements compulsifs la pauvre Erin qui dès son apparition n'avait pas été très rassurée. De son côté, Amadeus était plus étonné qu'effrayé de voir Mimi gesticuler - et agir en général - de cette façon. Il connaissait la réputation colérique et démesurée de ce fantôme, mais elle s'était toujours montrée aimable et courtoise avec Amadeus. Aussi, était-il parfaitement estomaqué.

"Mais parce qu'elle vient d'arriver Mimi.
-Je te crois pas!
-Mais dis lui Erin!
-Tais toi!"


Vociféra Mimi. Sa voix devient tellement insupportable qu'Amadeus dut lâcher précipitamment le rappeltout pour sauver ce qui lui restait de tympans. Et la petite boule de verre tomba en direction du sol. Tomba, tomba et tomba.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je prépare jamais de mauvais coup   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je prépare jamais de mauvais coup
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vos bons et mauvais coup
» Autre mauvais coup du destin !
» Un miroir fendu ne se répare jamais | Zéphyr
» Jeremy a besoin d'ami pour faire c'est mauvais coup
» Le coup marketing de Leslie Voltaire ; un coq comme symbole électoral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aiguise Méninges :: Poudlard et ses environs ::   :: Toilettes désaffectés-
Sauter vers: