AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année

Aller en bas 
AuteurMessage
Le hibou chantant
Maître du jeu

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Dim 20 Jan - 20:35

Dimanche 1er septembre - 19h30
    Le Poudlard Express était enfin arrivé à destination, la gare de Pré-au-lard c'était soudainement animée. Une nouvelle année allait commencer à Poudlard, cette illustre école de magie. La Grande Salle, dont le plafond scintillait de milliers d'étoiles, commençait à se remplir au rythme des calèches qui arrivaient à l'école. Dans la salle s'élevèrent bientôt de nombreuses voix, les élèves discutaient de ce qu'ils avaient fait pendant les vacances, et retrouvaient les amis qu'ils n'avaient pas pu croiser dans le train. Certains étaient assis a la table de leur maison, alors que d'autres se baladaient et allaient discuter avec des eleves de Poufsouffle, alors qu'ils étaient a Gryffondor. C'était comme si les grandes vacances n'avaient jamais eu lieu, comme si le château avait toujours été aussi vivant. Mais l'année n'avait pas encore a proprement dit, commencée. Il n'y a avait pas encore de tensions, ou le stress des cours, non : tout était réuni pour que tout le monde passe un bon moment. Sous leurs pieds, dans les cuisines, les elfes de maison travaillaient dur pour que le repas, lui aussi, soit parfait.
    La cérémonie n'allait pas tarder a débuter. Le directeur était la, ainsi que la plupart des professeurs, et il discutait avec eux le temps que les premiers années arrivent. Comme la tradition le voulait, ils avaient traversé le lac dans des barques, guidés par le concierge. Ils n'étaient plus très loin maintenant, ces petits élèves qui devront se soumettre au choix du choixpeau magique. En attendant, les rires et les discussions allèrent de bon train, sous l'œil vigilant et protecteur du directeur.

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
    Précisions :
    Le RP commence avant la cérémonie, aussi vous pouvez raconter le voyage de votre personnage du train a Poudlard.
    Les 1er années ne sont pas encore présents, mais vous pouvez déjà participer en racontant votre voyage a travers le lac (c'est le hibou, dans un prochain poste, qui introduira la cérémonie de répartition)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiguise-meninges.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Dim 20 Jan - 21:36


“ Un rien peut apaiser. Remarquez, un rien peut énerver... ”...
Il était à peu près 19h, quand le train s'arrêta enfin. Le trajet avait semblé extrêmement long pour Christopher. Il faisait déjà noir. Christopher fut surpris de voir que tout les premières années étaient appelés à être rassemblé. Était-ce aussi organisé pour les autres années ? Peut-être... Le jeune blond partit rejoindre son groupe. Une fois que tout le monde fut rassemblé, ils avancèrent jusqu'à des barques. En voyant ça, Christopher voulu faire demi-tours. Mais repenser d'un aussi long trajet lui fit renoncer à cette idée. Si il dans l'immédiat, il devait faire un autre trajet en train, il serait mort d'ennuis.

Une fois installer dans la barque, qui ne rassurait que très peu Christopher, elles se mirent à avancer toute seules. Ce qui avait le don de rassurer encore moins le jeune garçon. Il n'était pas seul dans sa barque. Elle contenait d'autres enfant, de plus ou moins son âge. Peut-être était-il le plus âgé ? Mais ça n'importait que très peu sur le moment.

Christopher était – presque – au bord de la panique. Ses yeux allait de tout les côtés, puis se posèrent tranquillement sur le lac. La pleine lune avait un reflet magnifique sur l'eau, ce qui l'apaisa immédiatement. Une fois son calme retrouvé, il se mit à observer ses compagnon de fortune. Et comme si sa panique n'avait jamais existé, il se présenta : «  Enchanté. Mon nom est Christopher Carter. Et vous ? » Il affichait un grand sourire «  J'espère qu'on passera une bonne année tous ensemble!

#009999


Thanks Zo'


Dernière édition par Christopher Carter le Lun 21 Jan - 10:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Dim 20 Jan - 21:48


1er Septembre
Ouvert a tous.
Grande Salle.
19h30.

Enoria comme une grande majorité des professeurs attendaient assise à la table des professeurs, en face d'elle 4 immenses tables dressées attendaient les élèves. Et la prof d'histoire elle aussi patientait, prête elle aussi pour sa première rencontre avec les élèves de Poudlard, seraient-ils comme ceux qu'elle avait fréquenté alors qu'elle même était élève ? Parce qu'elle était maintenant professeur sa vie à Poudlard serait telle totalement différente ou au contraire retrouverait -elle la magie du château ?

Déjà une chose n'avait pas changé, il était toujours aussi difficile de choisir sa place à table, quand elle était élève, elle avait eut beaucoup de mal à se choisir une place, dos au serpentard ou pas ? mais dos au griffondore avec toutes leurs blagues stupides ce n'était pas mieux ? à coté des filles ? ou alors des garçons ? Près des professeurs ou près de la sortie ? tant de question, juste pour une simple place, cela avait été tout aussi dur en tant que professeur... A coté du directeur ou pas ? Près d'un prof que l'on connait ou pas ? en bout de table ... près de la table des serdaigles... ou pas, à gauche ou à droite ? Où est ce que les elfes allaient faire apparaître la tarte à la mélasse ? et le cake au chocolat caramel ?
Pour finir Enoria choisit sa place de façon peu logique, elle s'installa à la place à gauche du directeur, elle ne risquait pas grand chose à coté de l'homme qui dirigeait poudlard... du moins elle l’espérait ...

Elle commença à entendre les bruits de couloirs, les élèves étaient là, et elle allait bientôt faire face... Il n'y avait plus moyen de faire machine arrière, mais bizarrement elle se sentait de plus en plus calme, et il lui sembla posséder tout à coup le courage de Godric Griffondore, elle la fière serdaigle.
Les élèves entrèrent et semblaient tous savoir où se placé, ils étaient tous des anciens de poudlard et pour la plupart avaient au moins vécu un an dans le château. Les premières années traversaient le lac comme la tradition le voulait... Enoria se demanda quand même si la tradition tenait toujours en cas de climats extrêmes, comme un ouragan ou une tempête de sable. La magie ne pouvait pas toujours tout réglé sinon le monde serait bien plus paisible ... Elle mit la question au coin de son cerveau et se promis qu'un jour elle poserait la question au directeur... quand elle aurait appris à mieux le connaître, elle se voyait mal l'aborder avec cette question pour leur premier rapport.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Lun 21 Jan - 16:51

... Allez, ce n'est rien... Il suffit juste de s'asseoir à une table, ce n'est pas difficile !... Il faut seulement s'asseoir, attendre que le choixpeau magique répartisse les nouveaux élèves et ensuite... Ensuite il faut simplement manger. Ce n'est pas dur...
April était assise sur son lit, passant et repassant la même brosse dans ses longs cheveux bruns parfaitement brossés depuis le temps qu'elle avait commencé.
Il paraît que répéter les mêmes gestes détend, caresser un chat, par exemple, était un bon moyen de se calmer, mais disons que Master ne semblait pas vouloir se prêter au jeu du chat... Enfin, bon, cela faisait une vingtaine de minute que le professeur de potion se répétait que ce n'était rien....

Ce n'était pas réellement de la panique, simplement une peur incontrôlable de rater quelque chose, d'arriver en retard, de faire une bêtise, enfin, ça passerait, il fallait simplement qu'elle se détende un peu avant.
Le regard de la demoiselle se posa sur son hibou qui était posé sur son perchoir, silencieux, fixant de ses grands yeux couleur jais, la porte. April aurait aimée qu'il daigne la regardait comme pour lui faire croire qu'il était là et que ça allait bien se passer mais il préférait regarder cette porte d'un regard vide.

-Master ?... Hey ! Tu m'écoutes ?

Le grand duc ne bougea pas, ce qui désespéra sa propriétaire, décidément, elle aurait dû prendre un chat, c'était bien plus affectueux !
La jeune femme posa sa brosse et se leva doucement, contempla un instant son reflet comme pour chercher le moindre détail qui pourrait lui faire défaut, non, ça allait, elle pouvait y aller.
April s'approcha de la porte en faisant d'une voix tranquille :

-Bon, moi je vais manger, à tout à l'heure.

Évidement, ce ne fut qu'à l'entente du verbe « manger » que le hibou la regarda, tant pis.
La jeune femme accéléra l'allure dans les couloirs pour ne pas arriver en retard mais les éclats de voix et les discutions arrivèrent aux oreilles de la jeune femme, lui signalant que les élèves arrivaient à peine, c'était bon.
Les pas de la brune aux yeux bleu se calmèrent alors qu'elle reprenait un air tranquille, elle n'était pas en retard, ça allait bien se passer...
Le professeur entra à son tour dans la pièce et là, question existentielle : Où allaient apparaître ses plats préférés ?...

Après quelques secondes d'hésitation, comprenant que de toute façon on arriverait à lui faire passer la nourriture -ils avaient intérêts parce qu'une April affamée c'est une April intenable-, la jeune femme vint s'asseoir où il y avait de la place, à quelques places du Directeur... Bloquée entre un vieil homme qui semblait avoir deux millénaires et une femme qui n'avait pas l'air réellement sympathique...
... Étrangement, elle commençait à regretter ce placement... Ca ne risquait pas d'être très joyeux...
Revenir en haut Aller en bas
Adam Ravenhowl

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 12/01/2013
Année / Emploi : Professeur de Soins aux créatures magiques
Composition de la baguette : 26cm, bois de Mélèze, crin de licorne
Animal de compagnie : un Vivet Doré


MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Mar 22 Jan - 13:16

    Adam était arrivé parmi les premiers, bien sur. Le jeune directeur avait fait le tour de la salle, et s'était posté un long moment devant les grandes fenêtres pour voir les élèves arriver en calèche. Un petit sourire s'étendit sur sa bouche. Poudlard, c'était son école, il en était a la tête, et ce depuis 3 ans maintenant. Aussi, Ravenhowl était plutôt calme, il savait comment s'y prendre maintenant. Il adorait la cérémonie de début d'année, il adorait voir de nouvelles têtes. Bien sur, c'était aussi le début d'une nouvelle année pleine de responsabilités, mais il aimait beaucoup son travail de directeur, qu'il prenait très a cœur.
    Lorsque les premiers élèves arrivèrent, il se dirigea vers sa place au centre de la table des professeurs. Il ne le faisait pas remarquer, mais il adorait se sentir important comme ça, c'était très enrichissant. Quelques professeurs étaient déjà la et parlaient entre eux, il leur lança un simple "bonjour" en s'asseyant puis sortit un petit carnet de sa longue robe de sorcier bleue nuit. Il avait particulièrement fait attention a sa façon de s'habiller aujourd'hui, il voulait faire impression. Et son chapeau pointu démesurément grand allait sans doute attirer les regards. Encore une fois, une plume était plantée a sa droite.
    Il ouvrit donc le carnet qu'il venait de sortir et commença a le parcourir. De temps en temps, il faisait apparaître une plume pour y écrire a l'intérieur.
    La salle se remplit bien vite, d'élèves comme de professeurs. Le professeur d'histoire de la magie vint d'ailleurs s'asseoir a côté de lui. Ravenhowl lui lança un petit sourire suivit d'un "bonjour", et il remarqua bien vite que la jeune femme n'était pas très a l'aise. C'est vrai que c'était sa première année a Poudlard en tant que professeur. Tout comme c'était la première année pour la professeur de potions, qui n'était pas très loin non plus.
    Il retourna a son carnet. Mais l'ambiance en devenait pesante avec ces professeurs stressés autour de lui, aussi il chercha une devinette dans le carnet -parce que oui, c'était son fameux carnet a devinettes- afin de détendre l'atmosphère. Il parcourut quelques pages avec son doigt et s'arrêta enfin sur une devinette :

    - J'ai une devinette pour vous, s'adressa-t-il aux enseignants, certains avaient déjà l'habitude que le directeur commence l'année comme ça et ils le regardèrent d'un œil amusé, impatients : je commence par "e" je finis par "e" et je ne contiens qu'une seule lettre, qui suis-je ?

    Comme d'habitude lorsqu'il posait une devinette, il avait ce petit sourire satisfait sur les lèvres ainsi qu'un regard impatient. Il espérait toujours que quelqu'un soit a la hauteur et arrive a lui répondre, mais c'était assez rare. Peut-être que les nouvelles enseignantes y arriveraient ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meghan Featherhood
Ça m'éneeeeerve ♫

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 21/01/2013
Année / Emploi : 5e année
Composition de la baguette : Bois de vigne, plume de phénix
Animal de compagnie : Chaton (Feu follet)


MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Mer 23 Jan - 13:35

    Bon sang ce que la Grande Salle pouvait être bruyante… Meghan soupira discrètement, assise en compagnie de ses camarades de Serdaigle. Le col de son uniforme la grattait, elle avait passé le trajet en train avec des premières années excitées comme des puces et en plus elle s’était rendue compte qu’elle avait oublié son livre d’étude des runes à la maison, son père devrait le lui renvoyer par hibou. Elle grommela en fronçant les sourcils, fulminant intérieurement.

    « Ben alors Meghan ? Qu’est-ce qui va pas encore ? »

    « Rien. »

    Elle avait à peine jeté un coup d’œil à son voisin de table avant de répondre, son ton sec le dissuadant de chercher à poursuivre la conversation. Mais celui-ci n’en avait cure et éclata de rire avant de la secouer comme un prunier, gagné par l’euphorie ambiante.

    « Allez, on dirait que tu as vu un troll ! Tu as passé de mauvaises vacances ? »

    Elle fit le décompte dans sa tête, cherchant à ne pas exploser tout de suite. Ce n’était que le début de l’année après tout, elle avait encore du sang froid en réserve… Elle serra les dents très fort, ses yeux se plissant jusqu’à ne devenir plus que deux fentes débordantes de colère. S’il n’arrêtait pas vite fait de la tenir par l’épaule en remuant, elle allait lui arracher la main. Trois. Deux. Un.

    « C’EST PAS BIENTÔT FINI OUI ?! LÂCHE-MOI LA GRAPPE ! »

    Elle s’était levée en hurlant, faisant sursauter son agresseur. Heureusement pour elle, la salle était suffisamment bruyante pour que son cri passe légèrement inaperçu, du moins pour les autres tables. Les personnes en face d’elle la regardaient avec des yeux ronds tandis que le jeune homme s’excusait en bredouillant avant d’aller s’assoir un peu plus loin, tout penaud.

    Enfin elle pouvait respirer. Elle se calma un peu, le fait de crier avait relâché la tension qui pesait sur ses épaules. Dommage que son camarade ait tout pris dans la figure. Elle se rassit tranquillement, attendant que les premières années passent le pas de la porte et que commence la cérémonie. Elle avait hâte de se retrouver dans sa chambre…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Mer 23 Jan - 20:52

Une quatrième fois. Ce n'était qu'une quatrième fois.

Hersent Fauvel poudra son visage d'un coup de houppette, contempla son reflet dans le miroir et grimaça : quelle tête elle pouvait tirer, avec cette fâcheuse tendance qu'elle avait à pousser l'insomnie jusqu'à ses derniers retranchements durant les vacances, sous prétexe que justement, il n'y avait pas de cours à assurer, que l'étude était de toute manière tellement plus agréable la nuit, qu'on ne se rendait pas compte du temps qui passait... Mais le 1er septembre revenait inexorablement l'ôter à son train de vie désaxé. Il était temps de reprendre le chemin des cours.

Hersent n'était pas du genre à mettre deux heures à choisir entre deux robes noires. C'est la raison pour laquelle elle mit une robe verte, posa un chapeau assorti sur sa crinière rousse, se regarda encore un instant, jugea que tout ceci était un effort nettement suffisant pour la cause et jeta un dernier coup d'oeil sur sa page de grimoire. Allez ! Une nouvelle rentrée, une !

Le professeur traversa les couloirs séparant son appartement de la Grande Salle, ne croisant pas grand monde : quelques fantômes, tout au plus, et toute cette presse se hâtait vers le même lieu. Elle y arriva parmi les premiers, parce que la ponctualité lui convenait fort bien. Arrivé avant elle, Adam Ravenhowl contemplait sa fenêtre avec l'air satisfait d'un vitrier. Elle se sourit en-dedans, salua les quelques collègues qui papotaient déjà à la table, puis rejoignit la droite du directeur. Puisqu'après tout, la place était libre...

D'un coup d'oeil, Hersent embrassa le reste de l'assemblée, jeta un oeil sur ses nouvelles collègues. Toutes fort jeunettes, bien plus qu'elle ne l'avait été à sa nomination, et peut-être encore plus jeunes qu'elle lorsqu'elle avait été diplômée auror. Le visage d'une d'elles, assise fort près, semblait aux limites de la mortification... La pauvre, il lui faudrait apprendre à se contenir désormais : un élève, ce n'est pas exactement une créature gentillette...

Ce fut sur ces pensées que le directeur se décida subitement à élever la voix, lui qui parlait fort peu... pour lancer sa traditionnelle devinette. Etonnant : il ne s'était pas encore découragé. Pourtant, on ne lui répondait que rarement, pour des raisons qu'on pouvait subodorer : lassitude, désintérêt profond, envie nulle de se triturer les méninges à tel moment de l'année... ou profonde incapacité, tout dépendait. Cette fois-ci, Hersent eut tout de même envie de répondre, on ne sait pourquoi.

Une enveloppe, Adam, une enveloppe... Accessoirement, ce raisonnement est fautif, puisqu'une enveloppe peut fort bien contenir plusieurs lettres...

Sourire en coin, mais aucune animosité. Ce n'était que repartie aimable entre collègues, après tout !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Ven 25 Jan - 21:33

April avait passer la veille a tout mettre en place pour son voyage a Poudlard du premier Septembre. Elle avait mit sa valise contre la porte du salon, fait un sac a dos appart pour y mettre des gateries pour son chat ainsi que des vetements pour elle meme avant d'aller prendre les dernieres bricoles qu'elle avait besoin. Elle avait meme pratiquer les potions pendant l'ete pour avoir un peu plus de facilite avec ce cours. Apres avoir verifier et re-verifier quelle avait tout ce qui fallait pour Poudlard, elle se rendit dans la salle de bain pour tester quelle couleur et quelle longueur ses cheveux allait avoir, quelle coiffure et tout et tout. Puis apres quelques tentative elle decida quelle les garderait brun chocolat et long jusqu'au bas du dos, avant d'aller se coucher.

Le lendemain elle etait surexcite comme si c'etait la premiere fois qu'elle se rendait a Poudlard, mais bien sur, cette ecole etait tout sauf ordinaire et une tres bonne ambiance s'en degageait. Elle mangea tres rapidement, avant de prendre le magicobus pour se rendre a la gare de King Cross. A la gare elle poussa son chariot remplit de valise et de la cage de son chat et fonca dans le mur entre les voies 9 et 10 pour reapparaitre de l'autre cote sur la voie neuf et trois quart. Elle adorait faire ce saut d'un monde a l'autre, de voir la magie s'etaler sous ses yeux et sentir les odeurs qui ne sont pas du monde moldu. Elle s'approcha lentement des wagon et en choisi un ou elle placa ses bagages avant de s'assoir. Elle fut bientot rejoind par d'autres eleves de Poudlard mais cela ne la derangeait pas du tout. Apres tout, ceux-ci etait de nouveaux eleves juste a voir comment ils etaient hesitant devant toute la magnificience qu'etait le Poudlard Express.

Apres un voyage dans le train a la logomotive flamboyante, April descendit, avec dans les mains une lettre en provenance d'une personne inconnue qui disait etre son pere et vouloir la rencontrer un jour prochain. Mais qui etait dont cet homme, elle ne l'avait jamais connue et maintenant qu'elle avait atteint la majorite il voulait la rencontrer? Elle se posa beaucoup de questions, tellement qu'elle monta dans une des caleche et se rendit a l'ecole toujours perdu dans ses pensees.

Apres avoir franchit le hall d'entree elle serra la lettre dans ses poches et entra dans la grande salle, un sourire venant naitre sur son visage en voyant cete salle decorer comme dans ses souvenirs. Elle avait eu tellement de bons moments dans cette salle, tellement qu'elle aurait aimer passer d'autres annees a Poudlard. Car oui, cette annee etait la derniere d'April en tant qu'eleve. Elle marcha le long des tables et alla s'assoir a la table des Poufsouffle, rejoignant sa maison mais plus particulierement les septieme annees. En prenant place elle regarda du cote des griffondor et sourit, ils avaient toujours ete des allies de taille...
Revenir en haut Aller en bas
Lionel Balfour
Loup-garou • Directeur de Gryffondor

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 29/01/2013
Année / Emploi : Professeur de Sortilèges
Animal de compagnie : Aucuns.


MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Mar 29 Jan - 23:34

Il y a dix ans de cela, je m'en rappelle très bien, la salle commune était identique. Le bruit, la fébrilité, le décor. J'étais l'un des premiers à m'asseoir. Je m'étais mis au bout de la table, à gauche. C'est là que la quiche aux épinards apparaissaient, fait qui m'avait toujours été loyal. J'étais fatigué, la nuit avait été longue. Oh, la prochaine pleine lune ne serait que le vingt-trois septembre prochain. Mais le jour de la rentrée était toujours un événement en soi. Je dormais mal. J'avais des cauchemars. Ce genre de choses désagréables. Mais cela non plus, ça ne changerait pas comme cela n'avait changé depuis dix ans. Ce qui change toujours ce sont les visages. Et c'est sur ceux-ci que mon attention se pose alors que les élèves emplissaient les quatre tables. Il y avait aussi de nouveaux professeurs. Professeures avec un e, pour être précis. Cette année, plus que d'habitude. Leur jeunesse me refroidit un peu. Seraient-elles capables de gérer une classe de trente adolescents insolents? Toutes seules, qui plus est. C'était à voir. Mais j'ai appris depuis longtemps qu'il ne faut jamais se fier à ses yeux. Leur nomination prouvait en soi qu'elles devaient avoir du talent. Aucune ne tourna son attention sur moi. C'est bien naturel, je suis un peu en retrait des autres. Mon intérêt se réanime lorsque je vois approcher une collègue avec qui je m'entend bien : le professeur Fauvel. Elle choisi une place éloignée de la mienne alors je décide de me lever et de m'approcher. Après tout, il est ridicule de rester en retrait alors que l'action se déroule au milieu de la table. Je n'aurai qu'à retourner à ma place lorsque le banquet commencera officiellement. Je ne suis pas de ceux qui laisse la solitude s'installer. Je me déplace d'abord vers les nouvelles recrues. Celle à qui je tend ma main la première possède des cheveux noirs longs et de terribles yeux clairs. Ces derniers auraient de quoi me faire sentir minable avec mes iris noirs et les cernes qui les entourent. Heureusement, mon apparence physique n'a rien d'important pour moi. Je me force à lui sourire, je veux être accueillant. Elle a mal choisie sa place la pauvre. Ses voisins ne lui adresseront jamais la parole. Ils sont aigres.

« Bienvenu à Poudlard. Vous pouvez me demander si vous ne vous en sortez pas les premières semaines. Je m'appelle Lionel. »

Ma bouche est pâteuse. Il faut dire que je me suis réveillé quelques minutes seulement avant mon arrivée dans la grande salle. En tout cas. Les présentations terminées, je vais voir l'autre recrue. Suis-je trop gentil? Ça pourrait être le cas. Je trouve simplement qu'entre professeurs, il faut bien s'entendre. L'autre est aussi jeune. Même qu'elle paraît l'être plus. J'ai l'impression de m'adresser à une élève de septième.

« Bienvenu à Poudlard. Je suis le professeur de sortilèges, Lionel Balfour. Enchanté. »

Et je continue mon manège avec les nouveaux jusqu'à atterrir aux cotés de la directrice de Serpentard. Je lui fais un clin d'oeil. Nous nous sommes vu quelques temps seulement au paravent, je ne vais pas lui demander comment elle va. Mais je porte plutôt mon attention vers le directeur, de l'autre coté d'elle. Il pose sa devinette. Une tradition toute jeune qui me fait sourire. Je ne suis pas doué en devinettes de ce genre. Je dois être trop cartésien. C'est dommage car elles me distraient particulièrement. C'est ma collègue qui répond avant quiconque. Elle fait une pique au directeur, je me sers un peu de jus de citrouille. Tant pis, je reste ici. C'est plus agréable d'écouter ces deux là que de rester seul dans mon coin. En même temps je guette l'arrivée des premières années. C'est toujours plaisant de voir de nouvelles têtes à Gryffondor. Quelqu'un vient s'asseoir à coté de moi. C'est le directeur de Poufsoufle.

« D'après vous, qui va gagner la coupe cette années? »

Éternelle ritournelle. Je joue le jeu.

« La question ne se pose même pas. La salle sera drapée de rouge et d'or comme à toutes les années. »

Le débat explosa. Je me sentis un peu mieux. Peut-être était-ce aussi le jus de citrouille qui me réveilla les neurones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oxalide Ravenhowl
Fondatrice à la retraite

avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 12/01/2013
Année / Emploi : 5e année
Composition de la baguette : 25cm, bois de laurier, crin de licorne
Animal de compagnie : Un hibou


MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Mer 30 Jan - 10:16

    Et voila une nouvelle année qui commençait ! Après le voyage en train qui lui semblait toujours aussi interminable -toute une journée dans un train quand même, Oxalide n'avait toujours pas compris comment ça se faisait qu'ils, des sorciers, utilisaient un moyen aussi lent alors qu'ils pouvaient, transplanter ou quelque chose du genre- bref ! ils étaient finalement arrivés a la gare de Pré-au-lard. Oxalide se dirigea avec ses cousins vers les calèches, non sans avoir rassurés la petite dernière que tout allait bien se passer et qu'ils allaient bien vite se retrouver. Oxalide passa un bon moment dans la calèche, entourée par ses cousins et cousines. Ils se demandaient qu'il y aurait de nouveaux professeurs, alors que certains des garçons discutaient déjà de prochaines bêtises qu'ils pourraient faire.
    Ils arrivèrent bien vite a Poudlard, cette fabuleuse école. Si la plupart des gens rentrait dans le château par habitude maintenant, sans plus se soucier de rien, Oxalide restait émerveillée. Poudlard, c'était vraiment sa deuxième maison, et elle se sentit tout de suite bien une fois la Grande Salle atteinte. Elle et ses cousins étaient parmi les premiers a rentrer. Oxalide aperçut son père non loin, devant les grandes vitres. Cela faisait un moment qu'elle ne l'avait pas vu. Elle avait fait toutes ses courses avec ses oncles et ses tantes pendant que son père le directeur faisait les courses avec d'autres élèves. Bien sur qu'elle lui en voulait de prendre plus soin d'eux que d'elle, mais c'était son travail après tout... Il avait des centaines d'enfants a s'occuper maintenant, et plus seulement elle.
    Oxalide commença a se diriger vers lui, au moins pour lui dire bonjour, lorsque le directeur se retourna et alla vers la table des professeurs. Oxalide se sentit délaissée et triste, mais les cris et les rires de ses cousins et camarades la rappelèrent bientôt a la réalité : c'était le début d'année, la cérémonie, c'était censé être un moment joyeux. Oxalide se détourna elle aussi alors et alla rejoindre ses camarades, un faux sourire sur les lèvres.
    Ses cousins et elle restèrent un moment debout, en petit groupe, a discuter entre eux. Heureusement qu'il y avait Eileen pour la faire sourire. C'était sa cousine préférée, celle avec qui elle avait toujours tout partagé, et sûrement qu'elle avait deviné son chagrin et qu'elle essayait de lui remonter le morale.
    Au bout d'un moment, lorsque la salle commença a bien se remplir, ils se séparèrent, chacun allant s'asseoir a la table de leur maison. Eileen et Oxalide allaient être séparées, comme d'habitude. La Serdaigle n'aimait pas ce moment, elle et ses cousins auraient du tous être dans la même maison, ça aurait été tellement bien ! Bien sur, elle n'était pas seule, deux de ses cousines étaient dans la même maison qu'elle, mais pas Eileen...
    Elle alla donc s'asseoir a côté d'elles, silencieuse. Des camarades de classe vinrent s'asseoir a côté d'elle et ils commencèrent a papoter. Du moins, a papoter comme ils pouvaient vu le boucan que faisait... Meghan ? Oh non pas elle. C'était une fille de son âge, qu'elle devait malheureusement supporter a tous les cours, dans le dortoir, la salle commune et... a table. Si elle l'avait vu avant elle ne se serait certainement pas assise a quelques places d'elle. Voyant qu'elle se semblait pas s'arrêter de crier, Oxalide se pencha en avant et s'adressa a sa camarade :

    - Meghan ! Meghan ?!! Tu peux te calmer s'il te plaît ? Franchement, t'es deux minutes a Poudlard et tu commences déjà à péter un câble. Faut que tu te soignes je crois.

    Oxalide n'avait pas voulu être méchante a ce point, mais faut dire que s'il y avait bien quelque chose qui l'énervait, c'était le bruit. Ca la stressait. Bon, d'accord, toute la salle n'était plus qu'un bourdonnement, mais Meghan avait vraiment hurlé la, et ça l'avait mise hors d'elle. C'était plutôt marrant qu'Oxalide reproche a Meghan de s'énerver d'ailleurs, vu que la petite Serdaigle aux cheveux châtains n'était pas des plus patientes non plus.
    Après avoir dit ça, elle reprit sa discussion avec ses camarades qui rigolaient encore d'avoir vu Oxalide rembarrer Meghan. Dans sa poche, Oxalide tenait fermement sa baguette, au cas ou Meghan pèterait encore un câble et essayerait de lui lancer un sort en retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Mer 30 Jan - 13:31

April commençait sérieusement à regretter son placement, ses voisins ne parlaient pas et en plus de ça, le professeur de potion n'osait pas se servir de peur de se prendre une remarque désagréable... Non, elle n'était pas à l'aise ici... En plus du caractère asocial de son voisin de droite, le parfum de celle de gauche lui coupait l'envie de manger... Enfin, April tentait de se changer les idées en pensant à son hibou qu'elle devait nourrir en rentrant... Enfin, il se jetterait sur ses graines lorsqu'elle les apporterait donc... Ce n'était plus réellement elle qui le nourrissait... Quel hibou adorable...
... Oui, plus la jeune femme tentait de se changer les idées, plus elle se dégoûtait...

Pourtant, à son plus grand soulagement, d'autre professeurs arrivèrent, tout d'abord le directeur qui semblait de bonne humeur, après tous il devait être habitué à ces rentrées...
Il ouvrit la cérémonie par une devinette mais le professeur de potion n'avait pas l'esprit à réfléchir, pas maintenant, ce fut une jeune femme aux longs cheveux roux qui répondit : une enveloppe... Oui, elle semblait avoir trouvée la réponse... Tant pis... April tenterait sa chance un autre jour.

Elle tendit doucement sa main vers l'un des plats mais un homme lui adressa la parole, enfin quelqu'un qui la remarquait ! Il se présenta, Lionel... April ne le quittait plus du regard, semblable à une enfant qui regardait son sauveur, après tout c'était le seul professeur à venir se présenter personnellement, peut être avait-il sentit sa détresse ?... Enfin bon. Il s'éloigna, se présentant aux autres, Lionel Balfour, professeur de sortilège...

Il s'installa plus loin pour discuter mais April ne s'en soucia plus, son regard d'azur balaya la pièce avec un peu plus d'attention, curieuse, les élèves s'installaient tranquillement autour des tables et très vite les éclats de voix s'élevèrent, finalement il n'y avait pas de quoi stresser, c'était une rentrée tout à fait normal, elle avait simplement changée de table.

Prenant son courage à deux mains pour enfin se servir quelque chose, April se pencha sur cet ancêtre assit à sa gauche, hésitant légèrement, pour attraper le jus de citrouille -bien qu'elle n'appréciait pas réellement ça, mais bon, c'était la seule boisson à sa portée- tout en écoutant les discutions autour d'elle.
Et soudain, une question attira l'attention de l'ex-Serpentard : « D'après vous, qui va gagner la coupe cette année? »
Question idiote ! Serpentard allait la gagner !
Le professeur de sortilège semblait être du côté de Griffondor -sûrement son ancienne maison-, mais sa réponse arracha un sourire amusé au professeur de potion qui se tourna vers le duo qui débattait :

-Je ne serai pas si sûr si j'étais vous, Serpentard se défend très bien. Je suis persuadée que cette année Griffondor n'aura pas la coupe.

Même si la jeune femme n'avait pas réellement appréciée son entrée à Serpentard, cette maison restait la sienne et elle souhaitait que cette année elle gagne la coupe.
April se rassit tranquillement à sa place, et regarda le jus de citrouille une pointe de dégoût dans le regard, berk... Il fallait qu'elle arrive à faire passer de la bonne nourriture devant elle, parce que ce n'est pas avec du jus de citrouille qu'elle tiendrait le repas...
Revenir en haut Aller en bas
Adam Ravenhowl

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 12/01/2013
Année / Emploi : Professeur de Soins aux créatures magiques
Composition de la baguette : 26cm, bois de Mélèze, crin de licorne
Animal de compagnie : un Vivet Doré


MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Ven 1 Fév - 21:25

    Adam aurait parié qu'il aurait eu à répéter au moins une fois sa devinette pour espérer avoir une réponse, ne serait-ce qu'un petit essai timide. Mais, contre toute attente, la directrice de Serpentard lui répondit quelques secondes après qu'il ait posé sa devinette :

    - Une enveloppe, Adam, une enveloppe...

    Son ton quelque peu agacé -mince ! il avait bien le droit de poser des devinettes non ?- ne lui ôta pas son excitation d'avoir reçu une réponse -qui plus est, juste- ni sa joie de voir une nouvelle année commencer. D'humeur taquine ce soir, Adam s'empressa de répondre :

    - Très bien Hersent ! 10 points pour Serpentard !!

    Et il lui lança, lui aussi, un sourire en coin. Il cherchait déjà une nouvelle devinette à poser -bah oui, celle-ci ne comptait pas, elle avait été trop facile !- lorsque le professeur Fauvel, qui avait envie d'embêter le directeur ce soir, continua :

    - Accessoirement, ce raisonnement est fautif, puisqu'une enveloppe peut fort bien contenir plusieurs lettres...

    La, ça devenait du sérieux. On avait le droit de donner une réponse aux devinettes qu'il posait, mais en aucun cas on avait le droit de critiquer la dite devinette. Adam reprit tout son sérieux, le dos bien droit, pour lui expliquer :

    - Peut-être, mais... ma chère Hersent, si on posait la devinette comme ceci, elle en perdrait tout son sens.

    Satisfait de sa réponse, le directeur entreprit de se servir un peu de jus de citrouille, en ayant, bien sur, demandé au professeur Fauvel avant si elle en voulait aussi.
    Puis vint le moment de l'éternelle question "mais qui va donc gagner la coupe des 4 maisons cette année ?" qui, tout comme ses devinettes, était un moment qu'on ne pouvait évité lors du banquet de début d'année. Adam, à qui la question n'animait aucune flamme -contrairement à la plupart des professeurs qui commençaient déjà à s'échauffer- se plongea dans son petit carnet. Si jamais le débat devenait trop tendu, il aurait au moins une devinette toute prête pour détendre l'atmosphère. Mais bon, il n'aurait surement pas besoin de ça pour calmer les professeurs... la cérémonie de répartition allait bientôt commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le hibou chantant
Maître du jeu

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Sam 2 Fév - 10:31

Cela faisait 10 minutes que les premières années attendaient derrière la porte close de la Grande Salle, lorsque la grande pendule sonna les 20h. Le concierge, qui jusque là avait mené le groupe d'élèves et leur avait rapidement expliqué le fonctionnement de Poudlard et des maisons, déclara enfin qu'il était l'heure de la répartition. Dans un grincement sonore, les portes s'ouvrirent en grand, et la petite troupe guidée par le concierge s'avança dans l'allée principale. A quelques mètres de la table des professeurs, le concierge leur fit signe de s'arrêter, sous les regards des élèves plus âgés et de tout le personnel.
Le concierge s'éloigna, et revint avec un vieux chapeau tout rapiécé dans les mains, qu'il posa sur un tabouret, au milieu d'un espace vide. Tous ceux qui connaissaient ce chapeau ne s'étonnèrent pas de voir la déchirure qui le traversait s'ouvrir en grand, et entamer un chant joyeux :

Je n'suis pas d'une beauté suprême
Mais faut pas s'fier à ce qu'on voit
Je veux bien me manger moi-même
Si vous trouvez plus malin qu'moi.
Les hauts-d'forme, les chapeaux splendides
Font pâl'figure auprès de moi
Car à Poudlard, quand je décide
Chacun se soumet à mon choix.
Rien ne m'échappe rien ne m'arrête
Le Choixpeau a toujours raison
Mettez-moi donc sur votre tête
Pour connaître votre maison.

Si vous allez à Gryffondor
Vous rejoindrez les courageux, Les plus hardis et les plus forts
Sont rassemblés en ce haut lieu.
Si à Poufsouffle vous allez, Comme eux vous s'rez juste et loyal
Ceux de Poufsouffle aiment travailler
Et leur patience est proverbiale.
Si vous êtes sage et réfléchi
Serdaigle vous accueillera peut-être
Là-bas, ce sont des érudits
Qui ont envie de tout connaître.
Vous finirez à Serpentard
Si vous êtes plutôt malin
Car ceux-là sont de vrais roublards
Qui parviennent toujours à leurs fins.

Sur ta tête pose-moi un instant
Et n'aie pas peur, reste serein
Tu seras en de bonnes mains
Car je suis un chapeau pensant !

Alors, le concierge déroula une liste sur laquelle était inscrite tous les noms des élèves de première année, par ordre alphabétique. Il cita les noms uns par uns, et chaque élève appelé alla s'asseoir sur le tabouret et fut coiffé du Choixpeau Magique. Qu'elle soit rapide ou plus lente, sa décision n'était jamais contestée, car à Poudlard, c'est le Choixpeau qui décide des maisons.

Il appela vers les premiers "Andrews, Mary-Alice !", et fut placé sur la tête de la fille qui s'était assise sur le tabouret. Sa décision fut prise en un clin d'oeil : "SERPENTARD !" s'exclama-t-il.
Applaudissements de la table située tout à gauche.

Lorsqu'il annonça "Bishop, Christopher !" et qu'il eut à peine frôlé le crâne du garçon, il s'écria "GRYFFONDOR !"
Applaudissements de la table se situant tout à droite.

Un peu plus tard, il appela "Carter, Christopher !", et seulement quelques infimes secondes de réflexion lui furent nécessaires avant de proclamer "SERPENTARD !"
A nouveau, applaudissements de la table située tout à gauche.

Quelques temps ensuite, il demanda "MacKeith, Freya !", le Choixpeau réfléchit un court instant, et s'exclama "SERDAIGLE !"
Applaudissements de la table à côté de celle des Serpentard.

Puis il appela "Marsh, Dorian !", et lorsqu'il fut posé sur sa tête, un petit temps de réflexion lui fut nécessaire avant de déclarer d'une voix forte "SERPENTARD !"
Applaudissements de la table des verts et argents.

Vint le tour de "Redwings, Lilith !". Le Choixpeau mit quelques secondes avant de se décider. "POUFSOUFFLE !" résonna dans toute la salle.
La table entre celle des Gryffondor et des Serdaigle retentit d'applaudissements.

Encore un peu après, il annonca "Reilly, Elisabeth !", réfléchit quelques instants lorsqu'il fut posé sur la tête de la jeune fille, puis déclara avec force "SERDAIGLE !"
A nouveau, applaudissements de la table à côté de celle des Serpentard.

Une fois que la répartition fut terminée, tous les élèves furent confortablement assis à leurs tables respectives.


[Il reste encore le discours du directeur avant que les plats n'apparaissent, mais vous pouvez très bien rp entre temps !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiguise-meninges.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Sam 2 Fév - 12:36

Lorsque le Poudlard Express s'arrêta enfin, à la gare de Pré-au-Lard, Christopher n'en pouvait plus. Il était resté confiné dans ce train pendant des heures, et avait un grand besoin de respirer de l'air pur et de marcher autre part que dans les couloirs de ces satanés wagons. Il avait attendu tout l'été ce voyage en train, et finalement, si on exclue les nombreuses rencontres qu'il y avait faites, les chariot de friandises qu'il aurait dévalisé s'il avait eu assez d'argent, les bons moments et les quelques farces machiavéliques qu'il avait eu l'occasion de perpétrer, ça avait été une torture. D'autant plus qu'ils s'étaient rapprochés du grand château de Poudlard petit à petit. Dès que les portes du wagon s'ouvrirent, il fut l'un des premiers à bondir alors sur le quai, sa valise et sa cage en main. Son hibou hulula méchamment et le vent ébouriffa sa tignasse brune.
- Enfiiiinnnnnn ! s'écria-t-il.
Mais l'attente n'était pas finie. Quelqu'un, un peu plus loin, appela les premières années. C'était le concierge. Il fallut alors qu'ils se regroupent tous devant lui. Christopher lança des regards de tous les côtés, découvrant enfin les visages de tous ceux qui, comme lui, étaient nouveaux. Le garçon trépigna sur place, tout en parlant avec ceux se trouvant à ses côtés et qui n'étaient ni terrorisés ni trop attentifs pour faire autre chose. Quand enfin la troupe se mit en marche, Christopher se calma. Il dévora du regard ce qui s'offrait à lui. On les amena au bord d'un lac, là où une dizaine de barques étaient amarrées. C'était vraiment bizarre comme concept, pensa-t-il. De les emmener à l'école en barque. Sans compter qu'ils étaient seuls avec un adulte, séparés de tous les autres élèves. Finalement, il haussa les épaules et grimpa dans une des barques, en compagnie d'une demi-douzaine d'autres premières années. Le concierge monta dans une autre barque. Il se demanda alors ce qu'ils devaient faire à présent. Allaient-ils devoir ramer ?! Mais il regarda autour de lui et ne vit absolument aucune rame. Si doucement qu'il ne faillit pas s'en apercevoir, les bateaux se mirent à avancer tous seuls, bien rangés derrière celui dans lequel le seul adulte présent avait pris place. Plus ils se rapprochaient de Poudlard, et plus la magie semblait être partout, se rassura Christopher.
Il se demanda tout de même si les barques pouvaient être renversées. Que se passerait-il s'il la faisait tanguer ? Mais par une nuit de Septembre, l'eau ne devait pas être très chaude. Et puis soudain, il aperçut rapidement un espèce de bout de tentacule visqueux dépasser de l'eau. Son visage se décomposa un court instant. Finalement, mieux valait rester assis bien sagement dans la barque.

Le premier à rompre le silence qui s'était installé - pour une fois, ce n'était pas lui - fut un garçon aux cheveux blonds que Christopher n'avait jamais vu. Il se présenta et prononça son vœu, étrangement solennel.
- Hé ! Moi aussi je m'appelle Christopher ! Bien sûr qu'on va passer une super année.
A ces mots, il lui donna une tape amicale dans le dos.

Plus tard, l'immense silhouette illuminée du château de Poudlard, avec ses corps imposants et ses tours pointues, se dessina sur le ciel étoilé. Christopher n'était pas vraiment un sensible, mais au fond, il sut que c'était l'une des choses les plus merveilleuses qu'il n'avait jamais vu. Ils finirent par débarquer dans une petite bâtisse, descendirent, et montèrent des escaliers sans fin jusqu'à pénétrer dans le hall. Christopher ne cessa de dévorer les lieux du regard. Tout était si haut, si imposant...
Une fois arrivés dans le hall, les yeux de Christopher firent le tour de l'endroit. Ils se posèrent d'abord sur les larges escaliers, les tableaux qui bougeaient, puis sur les quatre immenses sabliers, deux de chaque côté de la porte d'entrée. Christopher devina que les emblèmes qui les décoraient étaient ceux des quatre maisons. Les parties supérieures étaient pleines à craquer de pierres précieuses - rubis, topazes, saphirs, émeraudes -, mais les parties inférieures étaient vides. Christopher se demanda ce qui les empêchait de tomber vers le bas, avant de se rendre compte de l'évidence : un sortilège, bien sûr. Il n'y avait quasiment plus rien de moldu dans les parages. C'était comme un autre monde.
Il n'avait cependant pas cessé de discuter avec ses camarades. Le concierge se racla alors la gorge, le groupe se tut. Il leur expliqua diverses choses, et ce qu'il allait se passer dans la grande salle dans quelques instants.

Lorsque les grandes portes s'ouvrirent, les visages de centaines d'élèves attablés se tournèrent vers eux. Ils avancèrent par l'allée principale. Christopher, plein d'entrain et d'impatience, s'était positionné vers le début. De toute manière, son nom de famille commençait par un B, il serait donc l'un des premiers appelés. Il regarda avec amusement le vieux chapeau, se demandant de quelle manière celui-ci allait affirmer sa décision. Une voix allait-elle retentir dans la salle, dans l'esprit des professeurs, ou dans son propre crâne, peut être ? Ou allait-il y avoir un phénomène magique, un blason qui apparaitrait directement sur sa robe de sorcier ? Il envisagea tout un tas de choses, mais sûrement pas que la déchirure allait s'ouvrir en grand pour chanter. Il fit une grimace surprise, mais finalement se laissa entraîner par l'air de la mélodie. Jusque là, Christopher n'avait pas trop réfléchi aux maisons et à laquelle il aurait le plus envie d'aller. Ça lui était un peu égal à vrai dire. Mais en écoutant la chanson, il devina qu'il n'irait ni à Poufsouffle, ni à Serdaigle. Il irait donc soit dans la maison de son frère, soit dans celle de sa sœur, qu'il chercha du regard à cette pensée. Il applaudit bruyamment à la fin de la chanson.

Lorsqu'il fut appelé, il courra jusqu'au tabouret, pas impressionné le moins du monde. Le concierge approcha le Choixpeau de son crâne, et il le sentit à peine sur sa tête avant qu'une voix retentisse au dessus. Gryffondor. La même maison que son grand frère. Celui-ci en parut d'ailleurs ravi. La table, qu'il voyait tout à gauche, retentit d'applaudissements. Comme les quelques élèves avant lui l'avaient fait, il s'y dirigea et alla se trouver une place. Plusieurs d'entre eux lui souhaitèrent la bienvenue. Christopher se concentra à nouveau sur la file de premières années non répartis, se demandant où tous ceux à qui il avait adressé la parole iraient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Sam 2 Fév - 14:07

    Le voyage en train avait été pénible pour Mary-Alice. Bien qu'elle avait fait la rencontre d'une jeune fille plus âgée qu'elle, de Gryffondor, qui se prénommait Harmony, la gamine s'était quelque peu ennuyée. Elle avait vraiment hâte de savoir dans quelle maison de Poudlard elle allait être envoyée. Et elle priait vraiment pour être soit chez les vipères, soit chez les Aigles, les deux anciennes maisons de ses parents.
    Arrivée sur le quai de Pré-Au-Lard, la jeune fille suivit les autres premières années dans les barques magiques, où le concierge les emmena. Obligée de partager sa barque avec deux autres élèves, elle fit donc la connaissance de deux élèves qui s'appelaient Christopher, chose qui était assez drôle. C'est donc de sa petite voix fluette que la brunette se présenta à son tour :
    -Moi c'est Mary-Alice ! J'ai hâte de commencer les cours...
    Puis enfin, le château se dessina dans la nuit. Les cris d'exclamation des enfants se firent alors entendre et Mary-Alice commençait déjà à trépigner d'impatience. Elle fut d'ailleurs la première à mettre pied à terre et à suivre la directrice adjointe de l'établissemet, en silence, histoire d'écouter son discours. Et enfin, ils entrèrent tous dans la Grande Salle, sous les yeux des élèves plus âgés.
    Mary posa son regard sur le plafond magique, qui représentait une nuit étoilée. Ne pouvant lâcher son regard de cette merveille, elle ne revint à la réalité seulement lorsque le Choixpeau Magique commença sa chanson. Puis on l'appela, en première.
    Même pas intimidée, la gamine rejoignit donc le tabouret et posa le Choixpeau sur sa tête. Ce dernier ne tarda pas à lui annoncer sa maison : Serpentard. Heureuse de ce choix, la gamine alla s'installer à sa table, pour observer les autres nouveaux venus... C'était sûr, elle allait faire gagner beaucoup de points à sa maison !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Sam 2 Fév - 18:43


“ love Forever, Love Is Free.... ”...
Carter reçu une tape amicale sur le dos, de la part de l'autre Christopher. L'une des jeunes filles de la barque disait se prénommé Mary-Alice. Un nom fort singulier et appréciable. Le jeune blond trouva ce nom bien beau. Le trajet dura quelques minutes, et les jeunes enfants se présentèrent, bien qu'ils allaient probablement s'oublier au bout d'un moment. Ils se mirent à discuter vivement sur la magie, ceux qui en avaient déjà fait se vantaient, d'autres parlaient de leur pratique du balais. Pendant un court instant, Christopher déglutit en s'imaginant faire une chute de plus de cent mètre de haut. Mais la discussion était si vive, pleine d'entrain, qu'il finit par se dire qu'un jour, il en ferait du balais.

Continuant ainsi leur chemin, les étudiants arrivèrent sans encombre, aucun, à destination. Le château était bien grand. L'architecture était impressionnante. Le jeune Carter en eut le souffle coupé. Enfin, il l'aurais eut, si seulement il n'avait pas déjà été impressionné par les tableaux au contenu mouvant. Ce fut seulement que lorsqu'il il expulsa l'air de ses poumons, qu'il se rendit compte qu'il avait arrêté de respirer. Les pas des élèves résonnaient dans l'immense hall du château. Pourtant, dans la salle juste à côté, il y avait un vacarme incroyable. Mais rien ne pénétrait là. Il n'y avait que le silence, lourd. Aux bouts de quelques secondes, les conversations repartirent de bon train. Chaque élève ne pouvant plus tenir sa langue une minute de plus. Carter chercha ses anciens compagnons de barque du regard. L'autre Christopher était en pleine conversation avec un petit groupe, et la jeune Mary-Alice n'était pas visible. Le jeune blond ne chercha donc pas à rejoindre les autres. Dans sa poche gauche, si infiniment grande, Igor, le jeune crapaud, faisait des bonds dans la poche. Comme si lui aussi avait compris l'importance de jour, et qu'il était lui aussi très nerveux. Autant que le jeune homme. Par ailleurs, le blondinet faisait lui aussi des sauts. Des petits, au point que personne ne remarqua sa agitation. Mais il faut dire aussi que ce gamin n'a jamais réussi à tenir en place.

Le concierge arriva rapidement, et leur expliqua rapidement la vie à Poudlard. Et finalement, ils rentrèrent dans la salle commune. Et avec tant de regards sur les nouveaux arrivants de Poudlard, Christopher se remit à stresser. Et si il n'était pas digne des maisons de Poudlard ? Et si aucune ne l'acceptait ? Et ces misérables questions traînèrent dans sa pauvre tête. Si bien, qu'il n'entendit pas la première fois son nom. La deuxième fois, il fut arracher de ses pensées.

Le concierge lui lança un regard noir. C'était clair. L'année commençait bien... Le choixpeau n'hésita pas. Ne serait-ce qu'une seconde. Et comme sa sœur, ses parents, ses grands-parents, le blondinet fut envoyé à Serpentard. Le garçon n'en fut qu'à moitié surpris. Après tout, n'était-ce pas normal ?

Carter chercha sa sœur du regard, qui lui lança un sourire. Et le jeune garçon partit en direction de la table de son "Clan". Il trouva Mary-Alice assise en face de lui. Christopher lança un « Hey! » timide.

#009999


Thanks Zo'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Dim 3 Fév - 16:47

Elle avait beau s'être gavée de sucreries durant le voyage dans le Poudlard Express, la triste réalité se reflétait dans les grondements que laissaient échapper son estomac : Harmony avait désespérément faim. Elle s'était tout de même forcée à être attentive à la cérémonie de répartition, regardant avec tendresse les premières années s'en aller dans leurs nouvelles maisons. Mary-Alice, avec qui elle avait passé le trajet, s'éloigna à l'autre bout de la salle, où les vert et argent lui réservaient de nombreux applaudissements.
Elle applaudit à son tour quand un garçon à l'air espiègle et aux immenses yeux verts et brillants vint rejoindre leur table. Il répondait apparemment au nom de Christopher Bishop. Comme il venait s'asseoir non loin d'elle, elle décida d'engager la conversation, lui souriant gentiment.

« Félicitations ! Tu viens d'être réparti dans la meilleure des maisons. »

Elle appuya sa phrase d'un petit clin d'oeil, puis recentra quelques instants encore son regard sur la cérémonie, pour voir un autre Christopher se faire expédier chez les Serpentards. Qu'est-ce que c'était long, tout de même ! Et dire qu'il y avait encore le discours du directeur à subir avant de pouvoir enfin manger. Si seulement elle avait eu la présence d'esprit de garder quelques sucreries dans les poches de sa robe... Quoique, grignoter juste avant le festin qui les attendaient aurait été un petit peu ridicule.
Elle jeta un regard exaspéré vers la table des professeurs. Apparemment, eux ne se gênaient pas pour discuter durant la répartition des nouveaux élèves. D'un autre côté, c'était justifiable... En regardant le directeur, elle se rappela qu'on disait de lui qu'il avait l'habitude de soumettre des énigmes à ses collègues lors du premier jour de cours. Drôle de coutume, même si ça devait être amusant... Quoique Mony n'était absolument pas douée quand il s'agissait de trouver quoi répondre à ce genre de casse tête.
La cérémonie touchant apparemment à sa fin, Harmony se dit que l'attente n'était pas si terrible, finalement. À condition que le directeur ne parle pas pendant des heures, elle pourrait même manger très bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
Adam Ravenhowl

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 12/01/2013
Année / Emploi : Professeur de Soins aux créatures magiques
Composition de la baguette : 26cm, bois de Mélèze, crin de licorne
Animal de compagnie : un Vivet Doré


MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Ven 8 Fév - 21:03

    Le directeur avait vu juste, les professeurs n'eurent pas le temps d'aller bien loin dans leur débat sur les maisons, car les grandes portes de la Grande Salle s'ouvrirent pour laisser entrer les nouveaux élèves. Le silence se fit dans la salle alors que les premiers années, la plupart le nez en l'air pour observer le magnifique plafond, avançaient vers le tabouret qui était posé devant la table des professeurs. Le directeur laissa un moment son carnet de côté pour observer les nouvelles têtes qui s'offraient à lui. Il en reconnut plusieurs qu'il avait personnellement emmené sur le Chemin de Traverse pour faire leurs achats scolaires, et s'amusa à essayer de les répartir avant que le choixpeau ne donne son propre verdict.
    La cérémonie dura un petit moment, et alors que les derniers répartis s'installaient à la table de leur nouvelle maison, et pendant que le concierge alla ranger le tabouret et le choixpeau, Adam rangea le carnet aux devinettes dans sa poche et se leva. Les mains dans le dos, il se dirigea doucement vers le pupitre en forme d'hibou qui se trouvait devant la table des professeurs, et qui surplombait toute la salle. Il en attrapa les bords et balaya la salle d'un regard doux qui demandait cependant toute l'attention. Une fois que les derniers bavards eurent tournés leurs regards vers lui, il commença :

    - Bienvenue à tous pour une nouvelle année à Poudlard, commença-t-il, plutôt joyeux. Je ne vais pas vous embêter longtemps. Je sais que vous attendez tous le banquet avec impatience, alors je vais simplement... vous dire...

    Mais le directeur ne put continuer. Son chapeau pointu avait commencé à pencher dangereusement, puis à bouger par à-coups avant de décoller de sa tête pour aller se balader au dessus des tables des élèves avant d'aller se poser en catastrophe sur la table des professeurs, devant le siège vide du directeur. La salle se remplit de rires et de questions, alors que le directeur avait maintenant un coude sur le pupitre et la tête posée sur la main, quelque peu désespéré. Son petit Vivet Doré avait à nouveau choisit le bon moment pour se manifester. Il avait d'ailleurs réussit à se libérer du chapeau où il avait l'habitude de dormir -oui, oui, sur la tête du directeur- et volait à présent au dessus d'Adam qui le regardait sévèrement. Mais il ne put garder son sérieux très longtemps et annonça :

    - Suif, la petite boule de plumes la, avait manifestement envie de vous souhaiter la bienvenue lui aussi.

    Il essaya de reprendre son calme, secoua une dernière fois la tête, remit une mèche de cheveux blonds à sa place, puis reprit :

    - Bien... Suif virevoltait toujours autour du directeur, passant de sa droite à sa gauche, et Adam voyait bien que les élèves ne regardaient que lui et ne s'intéressaient absolument pas à son discours, aussi il fut bref : je vous souhaite donc une bonne première, ou nouvelle année à Poudlard, une année, je l'espère, pleine de réussite. Je me dois aussi de vous apprendre, ou vous rappeler, que la Forêt Interdite est, comme son nom l'indique, interdite -même si très intéressante et remplie de fabuleuses créatures... ehm- ; tout comme je me dois de vous souhaiter... un bon appétit à tous !

    Puis le directeur tourna sur lui même, et au fur et à mesure qu'il s’avança vers sa place au centre de la table des professeurs, les plats apparurent tout d'abord à la table des Gryffondor, puis arrivèrent à la table des Serdaigle, puis des Poufsouffle et enfin la table des Serpentard fut remplie de plats divers, de quoi satisfaire tout le monde. Au moment ou Adam se posa sur sa chaise, une bonne grosse quiche au saumon apparut devant lui : la table des professeurs aussi s'était remplie de divers mets.
    Comme à chaque fois, Adam resta là un moment à ne rien faire, complètement abruti par autant de bonnes choses. On lui proposa finalement un morceau de cette merveilleuse quiche au saumon, qu'il accepta bien entendu. Il chercha l'hydromel des yeux, finit par le repérer, et se le fit rapatrier vers lui.
    Non, vraiment, il adorait la cérémonie de début d'année !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Reilly

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 15/01/2013
Année / Emploi : 1e année
Composition de la baguette : Orme, 34 cm, crin de licorne
Animal de compagnie : Arielle, une chatte


MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Lun 11 Fév - 16:00

Après plusieurs heures de voyage, le Poudlard Express s’arrêta. Il faisait déjà quasiment nuit. Bien que les trois élèves qui avaient partagé son trajet avaient réussi à la calmer, Elisabeth était toujours très angoissée. Elle décida donc de suivre Oxalide à la trace, et de faire comme elle, quoi qu’il arrive, comme ça elle ne se perdrait pas. Malheureusement, celle-ci lui expliqua que les premières années devaient se regrouper vers le concierge, que la jeune fille ne tarda pas à entendre, à l'opposait de l'endroit où Oxalide se dirigeait. Elle du donc se résoudre à quitter la jeune femme. Elle regretta donc de ne pas avoir suivi Christopher mais celui-ci avait bondi du train et était déjà aux pieds du concierge.

Elisabeth suivi donc le mouvement, les yeux et la bouche grands ouverts, mais incapable de dire quelque chose, ni même de penser. Elle avait peur, ne savait pas où elle allait, ni ce qui allait lui arriver. Les trois autres, dans le train, avaient parlé de la cérémonie de répartition et du chapeau magique mais tout cela restait bien abstrait pour la jeune fille. Elle monta donc dans une barque avec six autres premières années, ne remarqua que celle-ci bougeait seule qu’après une bonne centaine de mètres, les yeux rivés sur le château qui apparaissait progressivement. Il était impressionnant, dans tous les sens du terme : grand, majestueux, sombre. Il était beau mais n’avait pas l’air très accueillant, un peu trop froid. A cet instant, Elisabeth ne rêvait que d'une chose: voir ses parents.

Arrivés de l’autre coté du lac, les premières années descendirent des embarcations, entrèrent par une grande porte dans le château, et furent une nouvelle fois regroupés. Elisabeth ne remarqua pas qu’elle n’était pas la seule à tirer la langue d’étonnement. Certains étaient impatients, d’autres un peu apeurés. Elle faisait partie de la deuxième catégorie. Le concierge leur expliqua rapidement ce qui allait se passer, puis ils entrèrent dans une grande salle. Tous les élèves qu’ils avaient quittés en descendant du train étaient là, répartis entre quatre grandes tables, chacune représentant une maison. Bouleversée par le monde et l’atmosphère, Elisabeth ne remarqua pas la beauté de cette salle, les magnifiques décorations qui l’ornaient.

Le concierge s’était absenté quelques instant et revint avec un vieux chapeau tout rapiécé dans la main. Il le posa sur un tabouret et Elisabeth compris qu’il s’agissait du fameux Choixpeau dont tout le monde parlait depuis tout à l’heure. La jeune fille commença à se poser des questions, elle se demandait comment cette vieille fripe pourrait bien déterminer qui allait dans quelle maison mais soudain, la dite fripe se mis à chanter. Elisabeth avait une boule dans le ventre, tous les yeux étaient rivés sur ce chapeau et sur eux, les premières années. La chanson passa sans qu’Elisabeth ait le temps de comprendre de quoi il s’agissait toujours perdue dans ses pensées.

Puis le concierge commença à appeler des élèves. Elle était bien heureuse, à cet instant de ne pas s’appeler Andrews, comme la première fille appelée. Celle-ci alla s’asseoir sur le tabouret et le Choixpeau cria « SERPENTARD ». Un tonnerre d’applaudissements retentit de la table du fond et la jeune fille brune alla s’asseoir à leur table. Ensuite, vint le tour de Christopher, avec qui elle était dans le train. Celui-ci fit aussi vite envoyé à Gryffondor et alla s’asseoir à la table la plus proche du groupe de premières années. Un autre Christopher fut envoyé à Serpentard, et le concierge continua à appeler des noms. Il ne restait plus que trois élèves quand Elisabeth fut appelée à son tour. Elle essaya de rester la plus naturelle possible malgré son mal de ventre et ses joues très rouges et alla s’asseoir sur le tabouret. On plaça le Choixpeau sur sa tête et celui-ci commença à lui parler. Elisabeth pensait qu’il serait rapide, ça avait eu l’air rapide avec les autres mais ce n’était pas le cas. Le Choixpeau lui dit qu’elle était assez rusée et ambicieuse pour aller à Serpentard mais qu’il hésitait avec Serdaigle, que là-bas, elle serait assez stimulée pour apprendre plein de choses et pour se dépasser, être encore meilleure dans tout ce qu’elle entreprendrait. Après quelques hésitations, il fini par crier « SERDAIGLE ». La jeune sorcière se dirigea vers la table d’où retentissaient les applaudissements. Elle décida de s’asseoir à coté de l’autre première année qu’elle avait repérée et qui avait envoyée dans la même maison, une très jolie fille avec de longs cheveux dorés. Encore très mal à l’aise, elle n’arriva à rien d’autre qu’à lui faire un sourire crispé.

_________________
¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli Hewlett
Admin
THE gros méchant

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 10/02/2013
Année / Emploi : 5e année
Composition de la baguette : Bois de prunellier, 30cm et ventricule de dragon.
Animal de compagnie : Aucuns.


MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Ven 15 Fév - 4:46


Et le singe singea


Ah, Poudlard. Quelle bel endroit. Mais une chance que j'y suis, sinon ce serait un peu ennuyant. Les vacances avaient été plutôt ordinaires. J'avais passé quelques temps chez l'autre folle là, Harmony. Par deux fois j'avais réussi à remplir ses chaussures de gelée à la fraise et par deux fois elle y avait mit les pieds. Sinon, le reste du congé avait été occupé par un voyage à l'étranger chez des cousins vampires. J'avais hâte de retourner au château et de faire bon usage des jouets maléfiques qu'on m'avait offert. Fin de la parenthèse sur les vacances d'été. Cela dit, je fus satisfait plus tôt, installé dans le Poudlard Express. Avec mes compères vêtus de vert, nous nous occupâmes de deux premières années complètement perdus. Je vous raconte cet événement des plus farfelus. Ces deux imbéciles vinrent s'asseoir dans notre compartiment sans que personne ne les avertisse qu'il nous appartenait depuis cinq années consécutives. Aucunement dérangé par leur intrusion, je me dis qu'un peu de rigolade ne nous ferait pas de mal. Mes compères introduire la chose en posant des questions faussement gentilles aux novices. Ces deux nouvelles têtes s'avérèrent êtres des sang-mêlés. Le jeu pouvait commencer, comme on dit. J'avais dans mon sac un paquet de ces monstres miniatures qui s'animent pendant quelques minutes pour causer le plus de tords possible à leur victime. Il suffit de déchirer le sachet et de le vider sur sa cible. C'est ce que l'on s'amusa à faire après leur avoir raconter une histoire d'épouvante. Un classique pour premières années. La fable était que lorsque le Choixpeau se posait sur la tête d'un sorcier de piètre talent, il lui aspirait son âme et c'est ainsi qu'il continuait de s'animer siècle après siècle. Comme il est évidence, les jeunots nous supplièrent de les aider et de leur diagnostiquer leur niveau de sorcellerie. Je leur dis que c'était très simple et qu'il suffisait de passer le test des cocasseries. Cette idée que j'inventai juste pour eux, les chanceux. Crédules, ils se prirent au jeu et après avoir eu la baguette collée à leur front, ils s'en sortirent avec une dizaine de mes créatures maléfiques emmêlées dans leurs cheveux. Pauvres petites âmes, ils finirent tous deux à se cacher dans la salle de bain. S'ils en sont sortis avant que le train reprenne sa route, je n'en eu aucuns indice. Évidement, je l'aurais su si j'avais été attentif à la répartition des nouveaux. Ce n'était pas le cas. Autre chose me préoccupait l'esprit. Et ce quelque chose était sur le point de faire un coup d'éclat dans la Grande Salle.

J'attendis que le directeur eu achevé son discours. Puis je me tournai vers l'une des nouvelles recrues de Serpentard. Je lui souris, hypocrite. Il était blond comme un poussin, un vrai bambin d'une pureté délectable. Je me servis des frites et du jus de fruit. Si je voulais faire évacuer cet endroit et le transformer en véritable zone sinistrée pour la prochaine heure, il était plus prévenant de me mettre un quelconque met sous la dent. Me coucher le ventre vide aurait été d'une absurdité sans nom. L'un de mes compères me glissa son empressement à l'oreille et je le repoussai, ennuyé. Puisque j'étais le cerveau dans cette bande, j'étais en droit de décider moi-même du quand et du comment. Je retournai à ce jeune blond et le dévisagea, intéressé. Je l'étais toujours vis à vis des membres de notre maison. Maison qui regroupait plus que souvent le sang de familles respectables et souvent loyales à leur sang. Il y avait aussi une fille, tout près de lui. Je m'approchai, les autres me laissant la place avec le respect qu'on doit à quelqu'un de mon statut social.

« Je m'appelle Oli. Soyez heureux d'avoir rejoint la plus prestigieuse des quatre maisons. Si on vous mène la vie dure, vous pouvez vous référer à moi ou à mes amis. »

Je bus une gorgée de mon jus de fruit avec un sourire. Je ne mentais pas. J'étais très ouvert à les aider et ma compétence n'était plus à prouver. Mais j'omettais de leur souligner que cela aurait un prix. Un prix peut-être plus élevé que le service rendu. Pour ce soir, l'ambiance se prêtait à l'accueil alors je le faisais. Après avoir déguster une généreuse part de tourte à la viande, je me sentis le ventre satisfait. Avec un clin d'oeil complice pour l'un de mes plus proche compère, j'agitai ma baguette sous ma manche.

« Bienvenu à Poudlard. »

Une détonation retentit, semblable à un coup de ces armes à feu qu’utilisent les moldus. Le bruit causa bien des émois. Même à ma personne. Mes yeux se trouvèrent clos et mon cœur fit un bond. Quel vacarme tout de même. Et la seconde d'après, une puanteur digne de la plus dégoûtante des pourriture se répandit dans la Grande Salle. Une et deux poignées de main furent échangées et nous fûmes les premiers à s'échapper de l'endroit qui allait bientôt devenir infernal. Ah Poudlard. Mon royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ielis Awiel
Préfète

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 09/02/2013
Année / Emploi : 5e année
Composition de la baguette : Baguette en bois en Noyer, ventricule de dragon ; 27,6 centimètres
Animal de compagnie : Hiboux grand duc


MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Sam 16 Fév - 15:11

3 heures avant le départ du Poudlard Express.

"-Ferme toi... Mais ferme toi, s'il te plaiiiit !"

Cela faisait déjà une dizaine de minute que la jeune lionne s'acharnait à essayer de fermer sa valise. Cependant, ayant beau forcer comme un scrout enragé, la fermeture éclair de son baguage refusait de lui céder les quelques centimètres nécessaire à sa fermeture. Découragée par la façon dont elle était narguée par un tel objet, L'Awiel plongea la main d'en sa valise pour en retirer son cahier d'expérience qui, de par sa taille imposante, était le seul élément perturbateur qu'elle pourrait demander à son père de rétrécir, vue qu'elle ne pouvait pas encore utiliser la magie dés quel le voulait, d'un point de vue juridique...

Dans le Poudlard Express.

Apparemment, par une magie méconnue, les nouveaux élèves semblaient être de plus en plus petit. Ces derniers étaient des sortes de mini-ouragan, véritables tempêtes qui provoquaient un bruit plus important encore que celui de Ielis, alors qu'elle tentait de se frayer une place jusqu'au compartiment réservé au préfets. Malgré le fait que sa maison soit celle des lions elle n'était pas comme certains de ses camarades, apparemment nourri depuis la naissance avec des hormones. De véritable tas de testostérone.

Après avoir jouée des coudes pendant prés dix minutes, la préfète arriva au compartiment qui lui était réservée sans cacher un soupir de soulagement. Désormais, elle ne rechignerait pas devant un entrainement de quiditsh lorsque l'équipe adversaire semblait être légèrement plus forte que la sienne (enfin, supposons. C'est impossible, tout le monde sais cela) car les cognards faisaient pâle figure face à cette troupe de singes dégénérés nommés étudiants...

Ielis se laissa choir sur une des banquettes, saluant d'un geste de la main ses camarades avant de s'endormir, quasiment instantanément.

Grande salle.

Après être descendue du train et avoir poursuivi son chemin dans une calèche, l'élève était rentrée dans son École de magie préférée aux côté de la plupart de ses camarades, non-compris les premières années bien entendu.

Après un bref discours du directeur, de délicieux mets apparurent dans les plats prévus à cet effet. Le voyage ayant creusé l’appétit de la lionne, cette dernière se servit donc de la plupart des plats lui tombaient sous la main, se remplissant la panse avec bonheur....
C'est alors qu'une détonation se fit entendre, faisant sursauter l'Awiel. Elle se leva rapidement, essayant de faire taire ses camarades en jouant son rôle de préfète de son mieux. Tout en agitant sa baguette d'un air menaçant pour contraindre les premières années au silence, elle envoya sa main droite dans la poche de sa robe de sorcière, vérifiant si ce n'était un de ses fioles qui s'était cassée... Apparemment non,

C'est alors qu'elle surprit un groupe d'élève sortirent avec plus ou moins d’empressement de table, tout sourire. Notant mentalement les visages, elle se promis de s'occuper de ces garnements plus tard. Pour l'heure, il s'agissait que le calme revienne dans la salle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meghan Featherhood
Ça m'éneeeeerve ♫

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 21/01/2013
Année / Emploi : 5e année
Composition de la baguette : Bois de vigne, plume de phénix
Animal de compagnie : Chaton (Feu follet)


MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Mar 19 Fév - 15:43

    Meghan commençait à se calmer lorsqu’elle entendit quelqu’un l’appeler, à quelques mètres d’elle. Elle dévisagea la jeune fille qui s’était penchée vers elle et la fixait d’un air contrarié.

    « Meghan ! Meghan ?!! Tu peux te calmer s'il te plaît ? Franchement, t'es deux minutes a Poudlard et tu commences déjà à péter un câble. Faut que tu te soignes je crois. »

    Un sourire narquois étira ses lèvres en entendant ces mots. Oxalide, hein… Entre elles deux c’était pas l’amour fou, c’était le moins qu’on pouvait dire. Mais elle n’avait pas envie de jouer avec elle ce soir, elle n’était pas d’humeur. Tout ce à quoi elle aspirait, c’était à un peu de calme. Était-ce trop demander ?

    « Ma chère Oxalide. Je pourrais te crier dessus et te remettre à ta place, mais je me suis déjà défoulée sur l’autre là, alors je me contenterai de te dire de te mêler de tes affaires. D’ailleurs, il me semble que je suis déjà plus calme que toi, je me trompe ? »

    Sur ces mots, elle tourna la tête vers la table des professeurs, ignorant superbement sa camarade. Son altercation avec… comment s’appelait-il déjà ? Jimmy ? Bref, elle se sentait déjà plus sereine. Si Oxalide ne la cherchait pas un peu plus, elle pourrait presque passer une soirée tranquille. La cérémonie n’allait pas tarder à commencer, le directeur devait sûrement attendre que les premières années soient prêtes. Le regard de la jeune Serdaigle s’égara sur le plafond enchanté.

    Le ciel scintillait d’étoiles, et elle sentit une bouffée de nostalgie s’emparer d’elle. Elle ne voulait pas l’avouer mais Poudlard lui avait manqué… Elle avait fini par s’y habituer, à ces tables de bois, ces escaliers de pierre et ces statues toutes plus étranges les unes que les autres. Lorsque vingt heure retentit, elle tourna la tête vers la porte de la Grande Salle qui venait de s’ouvrir.

    La cérémonie commença sans qu’elle y prête vraiment attention, applaudissant vaguement lorsqu’un nouvel élève de sa maison venait les rejoindre. De toute façon, ils s’installaient loin d’elle. Et puis elle avait la flemme de leur souhaiter la bienvenue, les autres s’en chargeraient. Soudain, alors que la cérémonie venait de s’achever, une détonation se fit entendre et Meghan sursauta. Une odeur insupportable lui fit froncer le nez et elle se tourna vers la table des Serpentards. Son regard croisa celui de Oli et elle soupira longuement avant de plaquer la manche de la robe de sorcier contre son nez. Pourquoi n’était-elle même pas étonnée ?

    « … Bon, ça suffit. »

    Elle sortit sa baguette et la pointa vers son visage, lançant un sortilège de Têtenbulle. Elle se moquait bien du ridicule, du moment que ça pouvait lui éviter de sentir cette odeur abominable. C’était la panique tout autour d’elle, certaines personnes crachaient leurs poumons, d’autres avaient les larmes aux yeux. Elle aperçut du coin de l’œil une première année de sa maison, à côté d’Oxalide. Cette dernière pouvait bien se débrouiller toute seule, mais la petite brune ne savait sûrement pas encore comment se servir de sa baguette… Après quelques secondes d’hésitation, elle lui lança à elle aussi un sortilège pour l’aider à respirer. Elle n’était pas préfète et ne connaissait pas de contre-sort pour annuler la bêtise de son camarade Serpentard, alors elle ne pouvait pas faire grand-chose de plus. Elle resta donc assise calmement, attendant que les choses se calment. Bien à l’abri dans sa bulle. Elle verrait plus tard pour foutre un coup de pied à Oli.


[hrp: Quand je parle de la première année à côté d'Oxalide, je fais référence à Elisabeth ~]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   Dim 24 Mar - 22:01

Christopher ne put pas suivre énormément la répartition, car peu après qu'il se soit installé à sa table, une fille de sa maison, plus grande que lui, lui souhaita la bienvenue dans ce qu'elle qualifia de "la meilleure des maisons". Christopher ne savait pas si c'était vrai de vrai, ou si elle disait ça juste par "patriotisme", mais en tout cas, il se sentit fier.
- Merci ! T'es en quelle année toi ?
Et la machine à papote se mit en route. Tous ceux qui étaient autour de lui subirent alors ses bavardages. Une règle d'or : si on n'est pas près à engager une grande discussion, ne jamais, ô grand jamais adresser la parole à Christopher, même pour un simple petit mot de bienvenue. Ainsi donc tout en parlant, il lançait des coups d’œil par moments pour regarder les autres premières années. L'autre Christopher fut envoyé chez les Serpentard. Dommage, ils seraient plus faciles à différencier comme ça.
Un peu plus tard, les bruits des conversations aux alentours baissèrent. Christopher mit un certain temps à se rendre compte que le directeur s'était levé et attendait le silence pour pouvoir parler. Il adressa un regard gêné mais amusé à ses congénères et se tut enfin.
Le directeur, qui était bien jeune pour être vraiment crédible - dans son école primaire, c'était une vieille directrice sexagénaire, alors ça le changeait - eut à peine le temps de commencer son discours que... son chapeau s'envola. Il sembla avoir un peu de mal à se diriger, mais en même temps, c'était un chapeau, comment pouvait-il voir ? Christopher pouffa de rire en voyant la chose virevolter de droite à gauche au dessus des tables et renverser des verres. Finalement, le chapeau retourna devant son propriétaire et s'écrasa lamentablement sur la table. Le garçon était moins surpris. Il venait de voir un chapeau chanter, alors pourquoi pas un qui volait ? Mais c'est alors qu'un tout petit oiseau doré en sortit. C'était donc ça. Il poussait des pépiements joyeux en voletant autour de la tête de monsieur Ravenhowl. Christopher ne fit alors plus très attention à ce que ce dernier racontait, seul le "bon appétit" final accrocha à nouveau son attention. Et soudain, ce fut la plus belle vision qu'il eut jamais eu. En effet sous ses yeux, des monticules de nourriture étaient apparus, et les plats avaient tous l'air meilleurs les uns que les autres. Il en resta bouche bée. Mais la bouche en question ne resta pas vide bien longtemps. Il se jeta avec joie sur sa pitence et rempli son assiette à ras bord de plein de choses différentes. Ce fut un bizarre mélange de poulet, saucisses, saumon, quiche, purée, haricots, concombres, œufs brouillés et riz qui se composa dans le récipient. Mais ça, Christopher s'en moquait éperdument. De toute manière, il avait envie de tout gouter. Peut être que ses camarades furent soulagés de voir son orifice buccal trop occupé pour pouvoir parler.
Plus de doute, Poudlard, c'était le rêve.

Il en était à son deuxième service lorsque tout d'un coup, un bruit effroyable retentit. Christopher releva la tête, la bouche pleine, et ne comprit pas pourquoi il vit soudain les gens à la table des Serdaigle se lever brusquement. Puis ceux de Poufsouffle. Puis, il sentit l'odeur. Il reconnut instantanément le doux fumet des bombabouses, pour en avoir jeté plusieurs le matin même.
- Oh non ! NON ! C'est pas juste ça !
Une fille plus âgée que lui essaya de les calmer. Une pionne ? Non, c'était une élève comme les autres. Bizarre qu'elle agisse ainsi. En tout cas, impossible de manger avec une odeur pareille. Christopher prit son assiette dans ses bras et courra vers la sortie. S'il ne pouvait pas manger dans la grande salle, et bien, il mangerait dans le hall. Il n'aurait qu'à revenir plus tard, pour les desserts, en espérant que l'odeur se soit dissipée d'ici là. Non mais franchement, qui osait perturber ainsi un tel dîner !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cérémonie de répartition et le banquet de début d'année
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pottermore
» [1er septembre 1991] CÉRÉMONIE DE RÉPARTITION
» Nouveau test de répartition
» [MARIAGE] Cérémonie { Tous les invités }
» Cérémonie (Remise de seigneuries/Passation de pouvoir) 1/2 - février 1458

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aiguise Méninges :: Poudlard et ses environs ::   :: La Grande Salle-
Sauter vers: