AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour à Poudlard

Aller en bas 
AuteurMessage
Jesse Cooper

avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 22/01/2013
Année / Emploi : 7e année
Composition de la baguette : ébène, ventricule de dragon, 36 cm, plutôt rigide
Animal de compagnie : aucun


MessageSujet: Retour à Poudlard   Jeu 24 Jan - 11:02

L’été avait traîné en longueur pour Jesse et il avait beaucoup attendu ce moment. Il allait repartir à Poudlard pour sa dernière année. La fin de sa scolarité ne le réjouissait absolument pas, il aimait Poudlard, et se demandait bien ce qu’il ferait après. Il n’avait aucun projet particulier, ou plutôt plusieurs vagues projets, et cela lui faisait un peu peur. Il devrait travailler l’année prochaine mais ne se voyait absolument pas dans un emploi classique, tranquille, routinier. Il savait qu’il deviendrait fou, il avait besoin d’adrénaline et d’avoir l’esprit occupé. Les emplois excitants sont assez rares et pas facile à atteindre, surtout pour un jeune homme de 18 ans, mais il voulait un travail qui le tiendrait en haleine. Penser, agir, pour oublier. Non, il ne penserait pas à tout cela aujourd’hui. Il força son esprit à se concentrer sur autre chose, sur la reprise de la saison de Quidditch qu’il attaendait avec imaptience, la victoire de Gryffondor l’année dernière, les points qu’il devait travailler pour être encore meilleur. Et les cours de défense contre les forces du mal. Il était bon, très bon même dans cette matière, il avait reçu un Optimal sans difficulté à sa BUSE, mais il voulait être encore meilleur. Il avait eu l’idée, durant l’été, d’apprendre la legilimancie et l’occlumancie, ou en tout cas d’essayer. C’était une forme de magie assez compliquée mais il aimait les challenges. Il irait regarder les livres qui en parlent à la bibliothèque aussitôt arrivé à Poudlard.

Perdu dans ses pensées, il traversa le mur pour se rendre sur le quai 9 ¾, monta à bord du train et trouva un compartiment plein de Gryffondors de 6ème et 7ème année, des filles principalement. Il salua ses camarades, qui racontaient tous bruyamment leur été. Deux filles de 6ème année virent lui parler, avec un peu trop d'entrain pour Jesse mais il les écouta. Il était quand même content de retrouver les autres élèves et l'ambiance de l'école. Jusqu’à ce que l’une d’entre elles pousse un cri sourd moment, où il décida que c’était un peu trop pour lui. Certes, il était content de les retrouver mais ces débordements de bruits et de gestes l’agassaient. Passer de la solitude de cet été à ces braillements allait demander des efforts et des étapes. Il repris sa valise et décida de trouver un endroit plus tranquille pour se poser. Il passa un premier compartiment plein de 2ème ou 3ème années qui s’échangeaient des cartes de chocogrenouilles. Puis il trouva un compartiment presque vide. Il y avait 2 filles, elles devaient avoir à peu près 15 ans. Il les reconnu, elles jouaient toutes les 2 au Quidditch pour leurs équipes respectives. L’une d’entre elle était batteuse à Serdaigle. Il s’en souvenait bien, elle lui avait envoyé un méchant cognard lors du dernier match de l’année dernière. Il ne lui en voulait pas, c’était le jeu, il aurait marqué sinon. L’autre fille était attrapeuse à Poufsouffle. Elles étaient calmes, elles n’avaient pas l’air de se parler ou en tout cas, ce n’était pas une conversation vive. A quelques minutes du départ du train, il décida que c’était son meilleur espoir d’un voyage confortable et calme. Il monta sa valise sur l’étagère en hauteur et s’assied en face des deux filles. Il se contenta d’un « hey » pour les saluer accompagné d’un demi-sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meghan Featherhood
Ça m'éneeeeerve ♫

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 21/01/2013
Année / Emploi : 5e année
Composition de la baguette : Bois de vigne, plume de phénix
Animal de compagnie : Chaton (Feu follet)


MessageSujet: Re: Retour à Poudlard   Jeu 24 Jan - 13:26

    C’était la rentrée. Déjà. Cette année, elle avait demandé à ses parents de la déposer à la gare et de la laisser se débrouiller, elle était grande maintenant. Et puis, surtout, les voir lui faire de grands signes à travers la vitre du train lui rappelait toujours la première fois qu’elle y était montée. Ce jour-là, elle avait le cœur gros. Elle voulait oublier cette sensation si désagréable. Poussant son chariot devant elle, elle traversa le pilier de la voie 9 ¾ toute seule, se retrouvant sur le quai du Poudlard Express. Elle avança rapidement, sans se soucier des premières années surexcitées qui faisaient des au revoir en grandes pompes à leurs familles, et monta à bord après avoir déposé ses valises dans le compartiment approprié.

    Comme d’habitude, les premiers wagons étaient pleins à craquer de gens heureux de se retrouver pour une nouvelle année. Elle manqua de se faire bousculer par une fille qui sautait au cou de son petit ami et râla bruyamment pour signifier son mécontentement. Elle aurait tellement voulu se mettre à courir, le plus loin possible de cette bande d’idiots… Au lieu de quoi, elle serra Feu follet contre elle pour l’empêcher de tomber et tâcha de se frayer un chemin dans la foule. Arrivée vers les derniers wagons, elle s’arrêta un instant pour respirer. Le couloir était vide pour son plus grand bonheur, et elle parvint à calmer un peu son cœur au bord de la rupture. Elle détestait la foule.

    Feu follet s’agitait dans ses bras, il poussait des miaulements mécontents parce qu’il estimait qu’elle l’avait trop écrasé. Il voulait se dégourdir les pattes maintenant ! Elle entra dans le premier compartiment qu’elle trouva, ferma soigneusement la porte pour éviter que le petit chaton malicieux n’ai la bonne idée de se balader dans le couloir, et se laissa tomber sur la banquette du train en soupirant. Elle était déjà épuisée alors que le voyage n’avait même pas commencé. Elle posa son menton dans le creux de sa main et observa son petit chat découvrir son nouvel environnement. Un petit sourire étira ses lèvres pendant une fraction de secondes, et puis… la porte s’ouvrit.

    Elle retrouva aussitôt son air renfrogné, attrapant Feu follet par la peau du coup pour le déposer sur ses genoux. Elle jeta un petit coup d’œil à la nouvelle venue, une fille de Poufsouffle qu’elle avait déjà affronté lors d’un match de Quidditch. Elle ne se souvenait plus de si elle lui avait balancé un cognard ou pas, en revanche. Sûrement, elle avait tendance à prendre n’importe qui pour cible. Elle tâcha de l’ignorer soigneusement, jouant avec Feu follet qui lui mordillait les doigts. Elle aurait préféré être toute seule pendant le voyage… Soudain, le sifflement annonçant le départ du train retentit. Son chat lança un miaulement apeuré et elle lui caressa le haut du crâne pour le calmer, regardant au dehors le paysage qui commençait à défiler. Une petite fille d’environ huit ans courait à côté du train, sûrement pour dire au revoir à l’un de ses frères et sœurs. Elle la vit perdre de la vitesse, ne devenant plus qu’une silhouette au loin.

    Plusieurs minutes s’écoulèrent sans qu’aucune des deux filles ne décroche un mot. Et ça aurait pu continuer ainsi si la porte ne s’était pas ouverte de nouveau, dévoilant comme de par hasard un troisième joueur de Quidditch. Un micro-sourire apparut sur son visage. Lui, elle l’avait eu. Au niveau de l’épaule, si elle se souvenait bien. Bon, Griffondor avait tout de même gagné, mais cette année elle ne lui laisserait pas cette chance. Son sourire s’évanouit lorsqu’elle se rendit compte qu’elle devrait se coltiner non pas une mais DEUX personnes pendant le voyage. Elle grommela, espérant qu’au moins ils seraient calmes…

    « hey »

    « HA ! »

    Les yeux écarquillés de surprise, la jeune fille aux cheveux ébouriffés se jeta en avant aux pieds du jeune homme pour rattraper Feu follet qui se faisait la malle. Elle parvint à le capturer juste avant qu’il ne sorte du compartiment, le tenant bien serré entre ses mains alors qu’il donnait des coups de patte pour se libérer. Elle se redressa, les genoux rougis, et lança un regard noir au poursuiveur des Griffondors en fermant bruyamment la porte du compartiment. Il n’avait pas fait exprès, et puis il allait sûrement la fermer après avoir déposé sa valise, mais elle s’en moquait. Elle retourna s’assoir, les sourcils froncés et les bras croisés autour de son chaton. Le voyage démarrait bien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à Poudlard   Lun 25 Fév - 23:28

[Désolée pour le retard les gens é_è surtout que je n'aime vraiment pas mon post là >< Ca saouuuuule ]

    Eileen avait passé toutes les vacances dans la maison familiale, avec tout le beau monde que cela entraîne. Mais cela ne l'avait jamais dérangé, elle était née là-dedans, et le silence l'aurait sûrement trop perturbée. Cependant, elle avait hâte de retourner à Poudlard, de pouvoir farfouiller partout, et de courir dans tous les recoins du château, y laissant son énergie. Et oui, hyperactive comme pas deux, elle rendait folle toute sa famille, mais ne s'en rendait pas forcément compte.. Oxalide lui avait déjà fait quelque remarque, mais cela ne choquait pas Eileen, elle pensait juste être chiante, comme toujours. Enfin, elle abandonna l'idée de comprendre ce que baragouinait sa cousine et passa les derniers jours avant la rentrée à cherche ses affaires sur le chemin de Traverse. Oxa' n'eut pas envie de l'accompagner, elle avait sûrement trop à faire dans ses livres. Eileen y consacra alors deux journées entière, à fureter dans tous les coins de la rue, et à découvrir de nouvelle chose.

    Elle se rendit alors à la gare de King's Cross, et franchit le mur la séparant du quai 9¾ et monta dans le Poudlard express. Il était vraiment bondé cette année. La demoiselle se demanda alors s'il n'y avait pas plus de premières années que les années précédentes, puis haussa les épaules à la recherche d'un compartiment vide ou du moins, partiellement vide. Elle croisa Oxalide qui était serrée dans un wagon empli de Serdaigle, lui sourit, et disparut, entraînée par le reste des étudiants. Impossible de trouver un endroit où s'asseoir, Eileen commençait déjà à râler. Ah, enfin! Elle réussit à se faufiler dans un de ceux qui ne contenait qu'une personne. Elle ouvrit la porte, y vit une Serdaigle qui sembla presque dépitée de ne plus être seule. La Poufsouffle fit un peu la moue, puis esquissa un sourire avant de laisser sortir un petit soupir de soulagement quand elle vit que la demoiselle ne lui faisait pas de remarques désobligeantes.

    Elle lui disait quelque chose.. Mais quoi? Ah oui! Elle faisait elle aussi du Quiddditch! Batteuse lui semblait-il.. Probablement qu'elle s'était prit un de ces coups, mais cela ne lui faisait pas ressentir d'animosité envers la Serdaigle. Le silence était de la partie, mis à part les petits bruits, voire feulements du chat de l'autre fille. Princess, elle, dormait tranquillement, n'ayant que faire du trajet de train. C'était presque un chat de voyage tellement cela l'importait peu de se faire trimballer de transports en transports, et dans de multiples lieux.
    Un étudiant de Gryffondor entra à son tour dans le compartiment, il salua les jeunes filles. Il n'eut pas le temps d'entendre leur réponse que le chaton de l'autre demoiselle essaya de se jeter hors du compartiment. Elle le ratrappa vite fait, mais sembla reprocher au nouveau venu la fuite du chaton. Eileen arqua un sourcil et soupira. La demoiselle semblait peu encline à partager son voyage, encore plus avec le jeune homme. Joueur de Quidditch, lui aussi, elle se souvenait même l'avoir déjà vu dans des matchs lors de sa venue il y a 5ans.. Hmm.. Cooper, mais alors son prénom, elle l'avait déjà oublié.. Qu'importe, elle se décida après les quelques minutes mouvementées à le saluer elle aussi.

    " Hi "

    Eileen prit alors quelques friandises dans son sac pour les manger, se sentant déjà en manque de sucre. Elle regarda tour à tour les deux jeunes gens et ne put s'empêcher de rire quelques instants. Le voyage risquait d'être long et.. plutôt spécial. Princess ronflait presque à côté d'elle, ce qui lui fit tourner la tête et esquisser un sourire. Elle vérifia d'un regard que la porte était bien fermée et fit la moue en regardant la Serdaigle qui semblait toujours leur reprocher d'être venu dans son compartiment.
Revenir en haut Aller en bas
Jesse Cooper

avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 22/01/2013
Année / Emploi : 7e année
Composition de la baguette : ébène, ventricule de dragon, 36 cm, plutôt rigide
Animal de compagnie : aucun


MessageSujet: Re: Retour à Poudlard   Mar 26 Fév - 10:14

A peine eut-il ouvert la bouche pour saluer les deux jeunes filles, que la batteuse de Serdaigle se jeta sur lui, ou plutôt sur son chat qui essayait de se faire la malle, à ses pieds, puisque la porte était ouverte. La petite brune à la coiffure ébouriffée lui lança un regard noir. Comme si c’était de sa faute si elle n’était pas capable de tenir son chat. Non mais franchement, pensa Jesse, t’as choisi d’avoir un chat, tu t’en occupes, moi je m’en fou qu’il se barre ou pas, c’est pas mon soucis. Tous ces gens qui pensent que leur animal est spécial et de la responsabilité de tous. Lui avait choisi de ne pas avoir d’animal de compagnie, il ne voyait pas pourquoi il devrait se préoccuper de ceux des autres. Qu’est-ce qu’elle voulait ? Qu’il se transforme en fantôme, passe à travers la porte sans avoir à l'ouvrir, juste pour que son chat n’ait pas la possibilité de s’enfuir ? La blague ! Il laissa donc la petite furie claquer la porte et marmonner dans son coin, sans s’en préoccuper mais ne put s’empêcher de laisser s’échapper un petit air méprisant. Lui n’avait pas un grand sens social mais alors cette jeune fille, c’était quelque chose. Elle devait vraiment avoir peur des autres pour devenir si agressive en permanence. Ou alors elle n’avait pas été éduquée ? Quelque soit son problème, il allait falloir qu’elle se calme. Le monde ne tournait pas autour d'elle, ils n'étaient pas là pour lui gâcher son voyage, ils étaient juste là. Mademoiselle aurait voulu un compartiment pour elle toute seule? Jesse commençait à s'énerver, il n'aimait pas son comportement. Heureusement, elle avait décidé de rester dans son coin et de plus ou moins les ignorer.

L’autre jeune fille, qui jouait dans l’équipe de Poufsouffle, avait l’air de partager son étonnement et son incompréhension devant la réaction de la Serdaigle car elle esquissa un petit sourire qui voulait dire plein de choses. Elle aussi devait regretter d'avoir "choisi" ce compartiment, ou plutôt qu'un des seuls compartiments au alentours qui n'était pas trop bondé était occupé par mademoiselle je fais tout le temps la gueule et j'en veux au monde entier. Peut après, elle salua le jeune homme à son tour puis déballa quelques friandises qui étaient dans son sac et commença à les manger. Bien que Jesse préférait largement la nourriture salée, il n’envisageait pas un trajet dans le Poudlard Express sans chocogrenouilles et puis de toute façon, le voyage était encore long et le traditionnel buffet de rentrée le ferait encore saliver de longues heures. Il demanda alors à la jeune fille blonde :

- Le chariot de friandises est passé ?

En montant sa valise dans le compartiment supérieur, il se rendit compte qu’il ne connaissait pas son prénom. Il se souvenait de cette joueuse, attrappeuse dans l’équipe de Poufsouffle mais impossible de se rappeler comment elle s’appelait, s’il l’avait jamais su. Il décida donc de se présenter, en espérant qu’elle fasse de même :

- Au fait, moi c’est Jesse.

Il n’avait vraiment pas la mémoire des prénoms. Bien sur, souvent, ça ne l'intéressait pas vraiment mais il avait assez de considération pour les autres pour savoir que c'était important.


[Pas de soucis, contente que tu sois revenue ;)
Ma réponse est assez courte mais bon comme c'est des grands bavards...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meghan Featherhood
Ça m'éneeeeerve ♫

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 21/01/2013
Année / Emploi : 5e année
Composition de la baguette : Bois de vigne, plume de phénix
Animal de compagnie : Chaton (Feu follet)


MessageSujet: Re: Retour à Poudlard   Sam 23 Mar - 21:14


    Elle avait mal aux genoux. Sa jupe grise les laissait à découvert lorsqu’elle était assise, et elle voyait bien qu’ils étaient rouges. Elle avait l’impression de sentir le coup résonner dans ses os, encore et encore. Mal. Tenant machinalement Feu follet pour ne pas qu’il recommence ses bêtises, elle appuya son front contre la vitre du train, tentant de ne plus penser à la douleur. Son menton enfoui dans la manche trop longue de son pull marron, elle grimaçait. Les arbres défilaient, les uns après les autres, et elle elle voulait s’enfuir. Elle voulait arrêter le train, que les arbres cessent de s’éloigner d’elle au fur et à mesure. Elle voulait que tout s’arrête.

    Elle avait remarqué le regard de l’attrapeur posé sur elle. Un regard méprisant. Même si elle n’en disait rien, ce regard la faisait souffrir. Elle était de mauvaise humeur, mais ces yeux lui avaient presque fait oublier sa colère. Ils avaient glacé son sang dans ses veines, ils l’avaient fait redevenir petite fille fragile. Petite fille qui ne veut pas quitter sa maison, qui ne veut pas quitter ses amis. Ses amis qui ne le sont plus désormais. Tout ça à cause de cette stupide école où elle ne voulait pas aller… Si seulement elle n’avait jamais été une sorcière. Jamais elle n’aurait été aussi seule.

    Elle sentit les larmes lui monter aux yeux et étouffa un juron. Comme si c’était le moment de faire la sentimentale ! Elle était pitoyable. Elle raffermit sa prise sur le chaton qui miaula de mécontentement et se leva pour quitter le compartiment avant qu’il ne soit trop tard, serrant les dents pour ne pas pleurer. Elle bondit en avant et- BLAM !!

    Aïe, la porte. Elle se retrouva projetée en arrière et atterrit sur les fesses, lamentablement. Etourdie, elle porta une main à son front, l’autre tenant toujours le chat. Les larmes coulaient maintenant, elles dévalaient ses joues comme une cascade les rochers. Elle se releva précipitamment, honteuse, et ouvrit la porte cette fois. Ils allaient bien se moquer d’elle, ces deux-là… Elle avait mal partout, le cœur au bord des yeux et en plus Feu follet venant de lui griffer la main, n’ayant sûrement pas apprécié la chute. Elle détestait ce train, elle détestait ces deux imbéciles, elle détestait cette foutue école, elle détestait le monde entier. Pourquoi est-ce qu’on ne la laissait jamais en paix ? Elle était bien mieux toute seule de toute façon. Les autres n’étaient là que pour la faire souffrir. Elle en avait assez d’avoir mal.

    « Je suis mieux toute seule… »

    Elle avait marmonné si bas qu’aucun des deux ne devait l’avoir entendu, mais les mots s’étaient enfuis malgré tout.

    « MERDE !! »

    Là par contre, elle avait crié. Hurlé serait plus juste. Elle voulait courir, s’enfuir très loin. S’enfermer dans une bulle de verre et ne plus en ressortir. S’égosiller à en perdre la voix, pour qu’on la fuit, pour qu’on la laisse seule. Tant pis si on la trouvait bizarre. Elle ne voulait plus souffrir. Sans même s’en rendre compte, elle s’était retrouvée dans la soute à bagages. Oui, à côté des hiboux en cage. Au moins eux, ils ne la jugeaient pas.

[hrp : désolée, j'avais besoin d'écrire un passage pétage de câble et c'est tombé sur Meghan... ='D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le hibou chantant
Maître du jeu

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: Retour à Poudlard   Jeu 18 Avr - 18:34

Sujet clos automatiquement.

- 10 points pour Gryffondor
- 10 points pour Serdaigle
- 5 points pour Poufsouffle
attribués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiguise-meninges.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour à Poudlard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à Poudlard
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aiguise Méninges :: En dehors de Poudlard ::  -
Sauter vers: